Au courage, Grand-Saconnex remporte sa deuxième coupe

0

La finale de coupe genevoise revient à Grand-Saconnex, qui couronne ainsi une saison fantastique et s’offre sa seconde coupe genevoise trois ans après sa première (2-1).

Lors du dernier soir de mai, le Stade de Marignac accueillait une finale de coupe genevoise inédite. En effet, les protagonistes étaient deux équipes de 3ème ligue: Grand-Saconnex et Lancy II. Une affiche pas si surprenante que ça après tout, car ces dernières ont terminé premières de leur catégorie et intègreront la 2ème ligue dès la rentrée. Après avoir respectivement éliminé l’OG –néo-champion de 2ème ligue– ainsi que l’US Genève-Poste –dauphin de Lancy II d’un point seulement–, Lancéens et Saconnésiens étaient prêts à en découdre pour s’adjuger le tant convoité doublé coupe-promotion, en attendant la finale de 3ème ligue ce dimanche en guise de revanche..

Première période à haute intensité

Sous les yeux des nombreux spectateurs présents, les vingt-deux acteurs ne tardent pas à s’illustrer. Les premières minutes, très intenses, profitent à Lancy. A la suite d’un coup-franc précis de Pais, le capitaine Delattre fait la différence dans les airs et propulse le cuir sous la transversale (5′, 0-1).

Néanmoins, Grand-Saconnex n’est pas venu pour faire de la figuration: la réaction est immédiate. Une minute seulement après l’ouverture du score, Buecher voit son tir repoussé mais celui-ci ne fait qu’annoncer la future égalisation, signée Tomasini après un excellent travail de Sadiki dans la surface (11′, 1-1). « C’est dommage, on n’a pas profité du 1-0 pour continuer à poser notre jeu », commentait l’entraîneur lancéen Patrick Tami. Il n’aura donc fallu qu’une dizaine de minutes à cette finale pour entrer dans le vif. Quant aux meilleurs buteurs des camps respectifs (seize buts en championnat pour Delattre, vingt pour Tomasini), ces derniers n’ont pas perdu de temps pour briller.

Après ces deux buts hâtifs, on continue de produire du beau jeu de part et d’autre sans relâcher la concentration. Pour Lancy, les occasions les plus franches sont le coup de tête de Borges (23′) et l’action en solitaire de Mawele, contré (37′). Du côté de Grand-Saconnex, Tomasini croit au doublé mais est signalé hors-jeu (36′). A la pause, le score reste invarié, le match équilibré et le scénario captivant.

Tomasini, le monsieur but du Grand-Sac’ cette saison

La peur avant la libération

Dès la reprise, Pais n’est pas loin de redonner l’avantage aux siens mais son coup franc effleure le montant de Sauvain (47′). Les adversaires répondent sur-le-champ à cette initiative et marquent grâce à l’inévitable Tomasini, mais ce dernier est encore une fois rappelé par le juge de ligne (49′).

Progressivement, la fatigue se fait ressentir et les prolongations se rapprochent. Les Lancéens semblent cependant décidés à clore les débats et commencent à dominer leur vis-à-vis, à une vingtaine de minutes du terme. Les hommes de Patrick Tami se font cependant contrer par les défenseurs adverses et butent notamment sur le poteau (74′).

C’est alors que le capitaine de Grand-Saconnex, Azevedo, prend les choses en main. Bien que les siens subissent la pression adverse et semblent ne plus pouvoir résister encore bien longtemps, ce dernier trouve un but capital en reprenant de la tête le corner de Rexhepi (83′, 2-1). Désormais, la troupe d’Agron Nuredini n’a plus qu’à se replier afin d’empêcher Lancy d’approcher ses seize mètres lors du temps restant. Après dix minutes de temps additionnel de pure souffrance, l’arbitre siffle la fin du match, faisant exulter le banc et les supporters saconnésiens.

Les deux capitanes buteurs, Delattre et Azevedo

Pari réussi pour Nuredini

Légèrement supérieur en première période mais mis en nette difficulté sur la fin de match, Grand-Saconnex a parfaitement réussi son coup et soulève ainsi la seconde Coupe de son histoire, après celle remportée en 2015. Pour le bonheur d’Agron Nuredini et de son assistant Valentin Toffoletto, le rêve du doublé coupe-promotion s’est réalisé et les Saconnésiens seront en lice en Coupe de Suisse au mois d’août. Une saison inoubliable donc, comme le témoigne le jeune entraîneur : « Je ressens une grande fierté. Nous avions tout fait pour remporter le championnat au plus vite afin de préparer au mieux la Coupe. On savait que nos adversaires avaient du batailler jusqu’au bout en championnat et que nous aurions pu faire la différence physiquement. Ce soir, nous étions frais, bien en place et nous n’avons pas concédé grand chose: je tire mon chapeau à toute l’équipe. Je ne pouvais pas rêver mieux que ça pour ma première année d’entraîneur ».

Du côté des vaincus, il y a inévitablement une certaine frustration au bout des nonante minutes, mais Patrick Tami n’oublie pas pour autant la saison remarquable de son équipe : « Malgré les regrets, nous sommes fiers de ce qu’a accompli le groupe. Nous étions en train de prendre le match en main en deuxième mi-temps mais on a manqué de réalisme et ces erreurs ne pardonnent pas, surtout lors de finales. Tout s’est joué sur des détails et il faut féliciter Grand-Saconnex qui n’a rien lâché. »

A présent, il reste une autre « finale » à jouer dimanche, celle qui décernera le titre de champion de 3ème ligue. Un match qui n’aura pas la même importance que celui-ci étant donnée que les deux équipes sont déjà promues, mais c’est un trophée que les deux équipes auront à coeur de remporter.

Azevedo soulève la coupe. Rebelote ce dimanche ?

 

FC GRAND-SACONNEX – LANCY FC II  2-1 (1-1)
Stade de Marignac

Buts: 5′ Delattre 0-1, 11′ Tomasini 1-1, 83′ Azevedo 2-1

Grand-Saconnex (4-3-3) : Sauvain – Sadiki, Azevedo ©, Racalbuto, Dupraz (86′ De Jesus) – Götz, Ul Haq, Bega (75′ Brignoni) – Rexhepi (93′ Misini), Tomasini, Buecher.      .
Entraîneur : Agron Nuredini

Lancy II (4-3-3): Vazquez – Ouarghi, Borges, Benslama, Ferreira – Pais, Da Silva (86′ Essa), Lachenal – Da Costa (59′ Spicher), Delattre ©, Mawele.        .
Entraîneur: Patrick Tami

Avertissements : Delattre, Da Silva, Da Costa, Lachenal (Lancy) ; Azevedo, Rexhepi, Brignoni, Misini, Dupraz (Grand-Saconnex)
Expulsions : 88′ Ouarghi (Lancy, second avertissement) ; 94′ Racalbuto (Grand-Saconnex, second avertissement).

Photos : sport.jlap.ch & IV Sport

 






Share.