Grand-Saconnex, le doublé et des ambitions

0

Les Saconnésiens battent Lancy II pour la seconde fois en quatre jours (2-0) et sont champions de 3ème ligue.

Déjà assurés d’être promus en 2ème ligue, Saconnésiens et Lancéens voulaient couronner leur brillante saison en s’adjugeant le trophée de 3ème ligue pour les vitrines de leur buvette. Mais la formation d’Agron Nuredini était bien décidée à ne laisser que des miettes à ses adversaires cette saison. Après avoir battu Lancy II mercredi soir en finale de la coupe genevoise, elle a remis le couvert dimanche lors de la finale de 3ème ligue contre le même adversaire au Stade municipal de Vernier. En s’imposant 0-2 avec des buts de Rexhepi et Buecher, le Grand-Sac’ réalise ainsi un doublé coupe-championnat historique pour le club.

Nuredini, une première saison parfaite

Agron Nuredini n’aurait pas pu mieux faire et aura tout gagné pour sa première année du côté du Blanché. « C’est un groupe qui a travaillé dur pour obtenir ce qu’ils sont allés chercher eux-mêmes finalement, confie-t-il. J’avais entière confiance en eux, mon travail a été de leur faire prendre conscience qu’ils avaient les capacités de tout gagner. Dans cette ligue, l’envie peut combler certains manquements. J’ai eu de la chance, car cette année ce groupe a assimilé rapidement mes principes et mes ambitions. Ça fait une année que je leur parle de tout gagner. Ils l’ont fait ! J’ai déteint sur eux je crois… (rires) »

Le coach saconnésien poursuit : « Ce vestiaire a du caractère et une telle rage de vaincre qu’aucune autre issue n’était envisagée. Au mental, ce n’est pas cette année qu’on nous aurait eus. Tactiquement, c’était très fort aussi. Bravo à eux et merci de m’avoir fait vivre ça dès ma première année! Franchement, cette histoire est incroyable, mais méritée ».

L’arrivée de Nuredini, qui a porté le maillot saconnésien par le passé, était un pari du directeur sportif et assistant, Valentin Toffoletto, également ancien joueur du club pendant 16 années. Un vrai clubiste, en somme, qui ne compte pas le temps qu’il y investit : « Vous n’imaginez pas à quel point je suis fier d’avoir connu les deux montées et les deux coupes genevoises. La gestion de 400 membres du club est épuisante, mais quel plaisir! »

Des ambitions en 2ème ligue

Et la belle histoire ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Les Saconnésiens seront en lice en Coupe de Suisse au mois d’août, avant d’entamer une saison en 2ème ligue où il ne comptent pas faire de la figuration. Valentin Toffoletto : « Les ambitions du club sont raisonnables. On ne veut pas connaître le même sort que par le passé. L’ascenseur? Cette fois, ce n’est pas pour nous. A l’époque, le comité n’était pas aussi soudé, depuis la reprise du club on sait où l’on va et comment y aller. Avec Agron, on vise les deux premières places et on se le cache pas. Mais on fera un bilan à la trêve, il faut bosser avant! Il y a des belles équipes comme Kosova, Vernier et Versoix. On respectera tout le monde quoi qu’il arrive. Il est important de rester humble et respectueux malgré nos ambitions ».

Le club saconnésien, qui a la particularité d’avoir deux femmes à sa tête –Carine Burnier (présidente) et Corinne Tofoletto (vice-présidente et trésorière)–, veut donc voir les choses en grand et un mercato ambitieux est prévu. « Oui, il y aura entre 7 et 10 recrues car on aimerait élargir le contingent, ajoute Toffoletto. On est des compétiteurs dans l’âme et on se donnera les moyens de réussir. Il est important de se renforcer malgré notre effectif de grande qualité déjà. Ce qui est beau, c’est que c’est des amis qui veulent gagner ensemble. Nous jouerons un rôle important en championnat ».

Et le directeur sportif de terminer sur une anecdote : « Il y a une année on s’est jurés en se serrant la main qu’on serait promus avec Agron. Une année après, on se serre la main avec deux coupes devant nous… Il avait annoncé le doublé dès le premier entretien devant une douzaine de joueurs qu’il ne connaissait pas encore. Ils l’ont pris pour un fou, je rigolais intérieurement. Agron, c’est un ami de longue date, mais un entraîneur hors pair avant tout. Il faut le voir donner une séance, c’est fou! Les joueurs ont progressé d’une manière hallucinante. Ce qu’il vient de réaliser là est historique. Je suis né dans ce club et je vais y mourir, le choix d’Agron Nuredini est le meilleur choix que j’ai fait, bien qu’il a été discuté au début… Un grand merci au comité pour le soutien, à Carine et Corinne pour leur acharnement et leur boulot. Deux femmes incroyables qui nous ont facilité la vie, faut le dire. Merci aux joueurs pour cette saison mémorable, passez un bel été et reposez-vous bien!

Un club de plus ambitieux en 2ème ligue ? Cela tombe bien, c’est le cas de beaucoup d’autres équipes dans cette catégorie. La saison 2018-2019 sera-t-elle aussi passionnante que celle qui vient de s’achever ?  Nous l’espérons en tout cas.

Saison pleine pour l’entraîneur, le directeur technique, la présidente et la vice-présidente

 

LANCY FC II – FC GRAND-SACONNEX  0-2 (0-2)

Buts : 21′ Rexhepi 0-1, 33′ Buecher 0-2

 

Photos : sport.jlap.ch






Share.