L’attente fut longue, mais Chênois remonte en 1ère ligue!

L’attente fut longue, mais Chênois remonte en 1ère ligue!

0

Après avoir particulièrement souffert lors des dernières semaines, Chênois a terrassé Veyrier (7-0) et a profité de la défaite de Terre Sainte pour décrocher la promotion. Sept années plus tard, le club des Trois-Chêne retrouve la 1ère ligue, catégorie qui compte désormais quatre Genevois.

Aux Trois-Chêne, on n’aurait certainement pas imaginé de vivre ce type de dernière journée à quelques semaines de cela. En effet, avec dix points d’avance à la trêve, Chênois aurait clairement pu s’assurer le titre plus tôt, mais les choses ne sont pas allées comme prévu. Incapables de maintenir leur avance, les hommes de David Joye ont laissé filer beaucoup de points pour finalement être rejoints par Terre Sainte samedi dernier.

Avant d’aborder ce dernier match, Chênois n’avait plus son destin entre les mains et devait espérer faire mieux que son concurrent direct, en déplacement au même moment à Monthey. En cas d’égalité finale en tête, les points fair-play feraient la différence, et ceux-ci penchaient en faveur des Vaudois au coup d’envoi (41 points de pénalité contre les 43 de Chênois). Ces 90 dernières minutes s’avéraient donc être plus décisives que jamais.

Aucune chance pour Veyrier

Conscients de devoir gagner en évitant un maximum d’être sanctionnés, les locaux démarrent du bon pied. Après quatre minutes, Mboso alerte Centeno. Puis, c’est au tour de Lombard (13′) et de Bilalli (16′). La finition laisse pour l’instant à désirer mais Chênois semble en grande forme. C’est donc sans surprises que le percutant Mboso ouvre la marque d’une frappe croisée (21′, 1-0).

Ce dernier va se retrouver dans le rôle du passeur quelques minutes plus tard, lorsque Calleja double la mise face au but vide (34′, 2-0). Essentiellement, Chênois aura dicté le rythme en première mi-temps. Les malheureux veyrites n’ont eux pas eu leur mot à dire et peuvent s’estimer heureux de ne rentrer aux vestiaires qu’avec ce désavantage de deux buts.

Lombard, auteur d’un doublé

De bonnes nouvelles provenantes de Monthey

Une fois le match si bien engagé, les Rouges se devaient de s’intéresser à ce qui se passait au même instant à Monthey. A la pause, les cris de joie des quelques fidèles supporters annonçaient la nouvelle : Terre Sainte était pour l’instant tenu en échec (1-1), et surtout, réduit à dix. Difficile d’imaginer meilleur scénario pour les Genevois: ces derniers se retrouvaient momentanément seuls à la première place en ayant en plus de cela un meilleur fair-play suite au carton rouge de Terre Sainte. Le titre se trouvait alors à portée de main, il suffisait de gérer cette avance sans prendre de cartons.

Pas question cependant d’entendre parler de gestion du résultat pour les Chênois. En effet, les informations venues de Monthey ont donné des ailes aux locaux qui, libérés de la pression d’avant-match, réalisent une seconde mi-temps extrêmement prolifique durant laquelle les attaquants Lombard, Calleja et Bandini ajoutent des buts supplémentaires. Au terme d’un véritable festival, c’est sur le score sans appel de 7-0 que Chênois est promu suite à la défaite finale de Terre Sainte (2-1).

Calleja, auteur d’un triplé, au duel avec Martin

Un quatrième Genevois en 1ère ligue

Le premier à exulter pour la promotion est certainement l’entraîneur David Joye, qui nous fait part de son ressenti et tire le bilan de cette saison réussie: « Nous sommes vraiment soulagés. C’est vrai qu’on a souffert ces dernières semaines, le fait de nous approcher de notre but nous a probablement rendu fébriles. Cependant, au vu de notre parcours sur l’ensemble de la saison, je pense que c’est amplement mérité. Aujourd’hui c’est le fruit du travail de toute une saison: je suis très content pour l’équipe et pour le club qui mérite sa place en 1ère ligue. Je tiens aussi à féliciter mes joueurs et en particulier le staff, qui a été irréprochable. Mon assistant Jose Rodriguez mérite une mention spéciale car nous ne serions pas arrivés là sans son travail. Enfin, il ne faut pas oublier de féliciter Terre Sainte avec qui la lutte a été serrée jusqu’au bout. »

Voilà une véritable bouffée d’oxygène pour le club des Trois-Chêne, qui craignait le pire suite au déclin observé lors des derniers matchs. A présent, il s’agit de fêter la promotion, mais aussi de commencer très vite à préparer la suite, car Chênois n’a pas l’intention de paraître ridicule aux côtés de Carouge, Lancy et Meyrin dès le mois d’août en 1ère ligue…

Joye et son staff peuvent exulter : les voici en 1ère ligue

 

CS CHÊNOIS – FC VEYRIER SPORTS  7-0 (2-0)
Stade des Trois-Chêne, terrain principal

Buts : 21′ Mboso 1-0, 34′ Calleja 2-0, 57′ Lombard 3-0, 63′ Calleja 4-0, 66′ Lombard 5-0, 72′ Calleja 6-0, 81′ Bandini 7-0

Chênois (4-3-3) : Van der Laan – Tavares, Remy ©, Molina, Kouzmet – Awoa, Bilalli (73′ Tshikomb), Blättler – Lombard (78′ Racioppi), Calleja (78′ Bandini), Mboso.
Entraîneur : David Joye

Veyrier (4-4-2) : Centeno – El Zahar, Martin ©, Mendes (46′ Innaurato), Cohen – Bonamusa (58′ Teicher), Mukenge, Canabal, Herman (46′ Machado) – Sawadogo, Babel.
Entraîneur : Daniel Villa

Avertissements : aucun

 

Photos : sport.jlap.ch

 






Share.