1ère ligue : gros plan sur les jeunes genevois

0

Les quatre clubs genevois de 1ère ligue comptent beaucoup de joueurs de moins de 20 ans. Petit tour d’horizon.

La 1ère ligue ayant repris depuis quatre journées seulement, il est difficile de déjà en pronostiquer l’issue. Néanmoins, un premier jugement peut déjà être émis quant aux effectifs plus ou moins remaniés des quatre équipes genevoises. Le néo-promu Chênois, Lancy, Carouge et Meyrin se sont renforcés afin de former l’équipe la plus compétitive possible. Outre le recrutement de joueurs expérimentés, un autre aspect à relever est celui du nombre élevé de joueurs de moins de vingt ans ayant intégré les premières équipes. En effet, lors des premiers matchs, ces jeunes ont à plusieurs reprises apporté leur contribution sur le terrain pour aider les leurs à décrocher les premiers points de la saison. Aperçu des jeunes forces en présence.

Chênois, le pari de la jeunesse

Comme l’an dernier, Chênois semble bien parti pour accorder un temps de jeu considérable à ses jeunes. En effet, malgré le saut dans la division supérieure, le néo-promu a continué de faire confiance à ses talents. A présent, six joueurs de moins de vingt ans font partie de l’équipe première. Certains, dont Mattéi Bordée (2000), Davide Racioppi (2000) et Dario Bandini (1999) étaient déjà dans le groupe l’année dernière tandis que Qlirim Bilalli (frère de Betim Bilalli, 1997, l’un des hommes-forts de l’équipe), Arianit Selmani (2001) et Silas Cottier (1999) viennent d’intégrer le contingent.

L’entraîneur de la première équipe, David Joye, a fait preuve de confiance envers ses jeunes en en insérant au moins un lors de chacune des quatre rencontres de championnat. Lors de la première journée contre Bulle, c’est Racioppi qui a eu cet honneur. Entré en jeu à vingt minutes du terme, le jeune ailier a contribué à l’égalisation des siens en toute fin de match. Puis, Bordée a été titularisé à l’occasion du match nul obtenu à la Pontaise face au Team Vaud M-21. Ce dernier a occupé le couloir droit et n’est sorti qu’à vingt minutes du terme. Racioppi a lui aussi bénéficié de dix minutes de jeu tandis que le buteur Bandini a dû se contenter de quelques éclats de temps additionnel. Lors de la réception de Vevey, Bordée a de nouveau été titulaire en défense pendant 83 minutes. Ce troisième match a aussi été l’occasion pour Cottier, arrivé cet été de Champel après être passé par les M18 de Servette, de faire sa première apparition officielle lors du dernier quart d’heure. Racioppi a lui eu droit une fois de plus de fouler les pelouses, mais cette fois seulement en fin de match. Enfin, Bordée a reconfirmé sa place de titulaire ce samedi face à la réserve de Young Boys, remplacé seulement dans les dernières minutes par Cottier. Bandini est lui aussi entré en jeu à un quart d’heure du terme mais n’a pas réussi à laisser sa trace.

 
Pasche brille du côté de Lancy

Seule équipe du canton invaincue, Lancy a pu rapidement compter sur son jeune talent Elias Pasche. Après n’avoir eu à disposition que quelques minutes de jeu lors du premier match face à la réserve de Thun, Pasche a été titulaire lors du deuxième match et a répondu aux attentes de son coach en inscrivant un but le week-end suivant, face au Team Vaud M-21. Ce premier but a donné des ailes au jeune attaquant car lors de la quatrième journée, alors qu’il n’était entré qu’à la 72ème minute, ce dernier a inscrit un doublé qui a permis à son équipe de compléter la remontée face à Vevey (2-3). Actuellement sur une excellente lancée, Elias Pasche commence à s’avérer indispensable pour la troupe de Bruno Codeas.

Hormis le buteur né en fin d’année 1998 –Sébastien Lachenal et Steeve Gomes ont déjà fêté leurs 20 ans en début d’année–, il est important de souligner la présence du très jeune Nolan Golay (2001) au sein de la première équipe. Au vu de son âge encore très précoce, ce dernier devrait évoluer contemporainement avec la deuxième équipe lancéenne, néo-promue en 2ème ligue. Ce double rôle ne l’a cependant pas empêché d’être sur la liste des convoqués de la première équipe lors de la victoire sur le terrain de Bulle: un signal encourageant pour la suite.

Elias Pasche

Amdouni, protagoniste précoce à Carouge

À Carouge aussi la jeunesse a sa carte à jouer dans l’élite. En effet, l’entraîneur Jean-Michel Aeby a retenu dans le groupe pas moins que cinq joueurs en-dessous de vingt ans. Parmi eux, Mohamed Amdouni (2000), Timothée Mbaki (2001), Vincent Simoes (2000), Nassim Ziouani (2000) et Henrique Soares (2000). Lors de la première journée, c’est justement le jeune Amdouni qui a sauvé les siens en égalisant à la dernière minute face à Fribourg. Le prometteur attaquant a également participé à la large victoire face aux Azzurri de Lausanne en jouant les vingt dernières minutes et a été titulaire lors de la récente défaite à domicile (0-1) face à Naters.

La réception du club valaisan a aussi été l’occasion pour Soares, entré pendant les dernières minutes, de toucher ses premiers ballons en 1ère ligue. Ce dernier a récidivé lors du déplacement à Echallens en prenant la place de son coéquipier Amdouni à cinq minutes du terme. Malheureusement, cela n’a pas suffit pour permettre à Carouge de signer sa première victoire à l’extérieur (3-2). Quant aux trois autres jeunes joueurs du contingent, ces derniers ont souvent été convoqués mais n’ont pour l’instant pas pris part à un match de championnat.

Mohamed Amdouni

Meyrin ne se précipite pas

Du côté du Stade des Arbères, l’entraîneur Jean-Philippe Lebeau a intégré quatre joueurs nés en 1999 à l’équipe: Mirza Besic, Robbie Kituka, Niels Ponsot et Edgar Dos Santos. Jusqu’à présent, Ponsot a débuté deux matchs en tant que latéral droit (un en championnat contre Thoune M21 et un autre en Coupe de Suisse contre Cham). Besic et Kituka ont eux pu profiter de quelques minutes en fin de match lors de la première journée. L’entraîneur ne semble donc pas vouloir brûler les étapes et garde sans doute à l’esprit que la saison ne fait que débuter.

La situation laisse songer que ces quatre joueurs prometteurs auront très certainement l’occasion d’étaler leurs qualités sur les terrains de 1ère ligue dans les confrontations à venir. Pendant ce temps, Dos Santos, Ponsot, Besic et Kituka pourront tout de même profiter pleinement d’acquérir de l’expérience auprès de joueurs de qualité habitués à cette division.

 

Photos : sport.jlap.ch

 

 

Share.