Chênois arrache un premier point

0

Timorée en première période, l’équipe de David Joye revient de loin et arrache le point du nul face au FC Bulle.

C’est l’heure de la reprise pour les pensionnaires de 1ère ligue ! Et cette première journée offrait une affiche entre deux néo-promus, le CS Chênois et le FC Bulle, une formation invaincue en 2017-2018, remportant son championnat avec 13 longueurs d’avance sur son dauphin.

Double avantage pour les visiteurs

C’est donc un joli challenge qui était proposé d’entrée aux hommes de David Joye et il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir ce FC Bulle en action. Suite à un corner genevois, les visiteurs partent en contre et l’ailier Puertas reçoit le ballon dans la surface chênoise, élimine son vis-a-vis et trompe Van der Laan pour l’ouverture du score (4′, 0-1).

Débuter dans cette catégorie en prenant un but aussi rapide n’est pas chose aisée. Et le CS Chênois semble un brin timoré dans ce premier acte. La circulation de balle est en place, mais la verticalité peine à être trouvée sur un Ibongo dont le gabarit promet de belles options à l’avenir, comme à la 24ème minute où, dos au but, il parvient à se retourner et frapper peu à côté du cadre.

En face, le FC Bulle semble beaucoup plus sûr de lui, les transitions sont plus tranchantes et son flanc gauche est très efficace. C’est de ce côté qu’est venue l’ouverture du score, c’est également de cette aile que viendront les deux grosses chances suivantes. Mais Puertas ne parvient pas à redresser suffisamment le centre (28′) et Deschenaux trouve le poteau (36′). Ce n’est que partie remise. Sur un coup franc anodin, Chênois concède un corner évitable. Sur ce dernier, Tavares fait tomber un attaquant adverse et Rodrigues peut doubler la mise sur penalty (44′, 0-2).

Les deux équipes rentrent au vestiaires sur ce score de 0-2, un score pas immérité pour un FC Bulle très réaliste et efficace.

Ibongo, la nouvelle recrue chênoise en attaque

Chênois se lâche enfin

David Joye va réagir dès la reprise en faisant deux changements et en modifiant tout son flanc droit et son équipe revient sur la pelouse avec des motivations beaucoup plus offensives. Les Genevois prennent place dans le camp du FC Bulle qui, lui, prend l’option de laisser venir pour profiter des contres. Cela va vite porter ses fruits, mais l’arbitre de la rencontre va annuler la réussite de la 54ème minute pour hors-jeu.

Les locaux ne vont pas lâcher leur os et suite à un joli mouvement offensif, Rashani se fait faucher dans la surface adverse et permettre à Bilalli de réduire la marque sur penalty (72′, 1-2). Suite à ce but, la pression s’accentue et les entraîneurs le sentent. Joye procède à un dernier changement offensif alors que son compère bullois fait entrer deux joueurs défensifs. A la 83ème, Mboso est à deux doigts d’inscrire l’égalisation, mais il ne cadre pas sa reprise.

La délivrance va arriver dans les arrêts de jeu de la partie. Racioppi se bat pour récupérer un ballon et peut servir Mboso. L’ailier centre et dépose le ballon sur la tête de Ibongo qui peut fêter sa première sortie sous son nouveau maillot d’un but déjà important. (90′, 2-2).

Chênois arrache donc ce point du nul, et aurait même pu rêver à un improbable retournement de situation. Las pour eux, Olivera va manquer un but tout fait à la toute dernière seconde de la partie. Et c’est sur ce score nul de 2-2 que les deux formations vont se quitter. Un score logique au vue de la physionomie globale de la rencontre.

Olivera a eu la balle de match à la 94e

A l’heure de l’analyse, David Joye était satisfait de ce point obtenu : « C’est un bon point que l’on prend face à cette belle équipe de Bulle. En première mi-temps, on essayait de garder le ballon et de le faire circuler, mais Bulle était beaucoup plus efficace et tranchant dans ses transitions. Ils nous ont fait mal. Par la suite, j’ai profité de la nouvelle règle des quatre changements pour en faire deux tout de suite à la pause, histoire d’apporter un plus offensif avec un vrai ailier, Rashani, qui a fait une très belle entrée et cela a payé à la fin. »

Cette rencontre au double visage va apporter son lot d’enseignements pour le mentor chênois : « Aujourd’hui, on avait 10 joueurs formés au club sur la feuille de match, dont quatre titulaires. Cette rencontre leur a montré le niveau de cette Première Ligue, surtout dans les contacts et la vitesse. On était un peu timides en première mi-temps, bravo à mes joueurs d’avoir aussi bien réagi ! »

La suite de cet apprentissage aura lieu la semaine prochaine sur la pelouse du Team Vaud M-21.

 

CS CHÊNOIS – FC BULLE  2-2 (0-2)
Stade des Trois-Chêne

Buts : 4′ Puertas 0-1, 44′ Rodrigues (P) 0-2, 72′ Bilalli (P) 1-2, 90′ Ibongo 2-2

Chênois (4-3-3) : Van der Laan © – Beuchat, Molina, Olivera, Tavares (46′ Kouzmet) – Awoa (46′ Rashani), Blättler (74′ Raccioppi), Bilalli – Tshikomb, Mboso, Ibongo. 
Entraîneur : David Joye

Bulle (4-1-4-1) : Grivot © – Afonso (85′ Marmier), Yenni, Cassara, Dos Santos – Girod – Deschenaux, Tosato (68′ De Brito), Yenni, Puertas – Rodrigues (82′ Grumser). 
Entraîneur : Cedric Mora

Avertissements : Tavares, Awoa, Bilalli, Ibongo (Chênois), Grivot, Cassara (Bulle)

 

Photos: sport.jlap.ch

 






Share.