Intraitable, l’OG prend déjà les commandes

0

Pour sa première à domicile, le néo-promu Olympique de Genève remporte un match accroché face à UGS et s’empare de la première place (3-0).

La dernière affiche de cette troisième journée de 2ème ligue inter s’avérait être un rendez-vous spécial pour l’Olympique de Genève. En effet, pour la première fois depuis sa création en 2013, le club de Varembé s’apprêtait à disputer une rencontre dans cette nouvelle division devant son public, face à une équipe d’UGS invaincue elle aussi lors de ses deux premières sorties. Avec un match nul, une victoire et déjà six buts marqués, les hommes d’Hervé Musquère se présentaient dimanche comme un adversaire à craindre pour les locaux qui avaient jusque-là emmagasiné six points sur six.

Olympique trouve la faille sur le fil

Dès les premiers ballons joués, un grand engagement physique est percevable de part et d’autre. Cela n’étonne cependant pas Bruno Rocha, l’entraîneur champion de 2ème ligue qui avait repris l’équipe à trois journées du terme la saison dernière : « On sait que ça va se passer comme ça tout au long de la saison. Il y aura beaucoup de duels et de contacts et chacun jouera avec ses armes ». Au milieu de terrain en particulier, chaque duel est très disputé.

Lors des minutes initiales, ce sont les locaux qui, sans être particulièrement dangereux, semblent les plus en jambes. Leur première grosse occasion se présente à la vingtième minute mais Marques, bien servi au deuxième poteau par Blerim Arifi, manque le cadre. L’OG continue de mettre la pression et marque sur l’action suivante grâce à une déviation d’Artrit Ajdini, mais ce dernier est logiquement signalé hors-jeu. Une fois cette frayeur passée, les visiteurs se reprennent et tentent de proposer quelque chose de concret offensivement. Sur une belle initiative de Martinez, Cherkaoui est lancé dans la profondeur mais le vif Monteiro sort de ses buts à temps et le neutralise.

Alors que la pause approche, Bajrami a une occasion identique à celle précédente de Marques mais imite son partenaire en tirant au-dessus. Néanmoins, le but est dans l’air pour les Olympiens. En effet, alors que les vingt-deux acteurs s’apprêtent à rentrer aux vestiaires, le capitaine Nascimento réussit à se détacher de son marquage sur corner et croise parfaitement sa tête pour ouvrir le score (45+1′, 1-0). Un but extrêmement précieux qui pèsera beaucoup mentalement, comme le souligne l’entraîneur visiteur Hervé Musquère : « Le but que l’on prend à la 45ème est un peu regrettable car on était à jeu égal avec notre adversaire en première mi-temps. Malheureusement, comme on pouvait s’y attendre, ce but nous a déstabilisé pour la suite ».

Le capitaine et buteur Nascimento, ici au duel avec Cherkaoui

UGS finit par abdiquer

Malgré l’avantage obtenu en fin de première mi-temps, Bruno Rocha modifie son attaque dès la pause en faisant entrer l’ailier Barbosa. Ce dernier s’illustre très rapidement d’une jolie frappe croisée déviée en corner par Fontaine. Néanmoins, ce sont les Violets qui sont le mieux revenus des vestiaires. En l’espace de quelques minutes, UGS se rapproche de l’égalisation à quatre reprises par l’intermédiaire de Martinez (50′), Cherkaoui (51′), Mendy (53′) et Guy Pellet (55′). Mais, pour leur plus grand désarroi, cela ne suffit pas à réduire la marque.

La deuxième mi-temps est décidément plus animée que la première et Bajrami nous le rappelle peu avant l’heure de jeu en envoyant son tir sur le poteau droit du gardien ugéiste (57′). Peu après, Da Silva réalise un miracle et maintient sa cage inviolée face à N’Gheta (64′). Les Olympiens répliquent sur l’action qui suit mais le gardien et capitaine Fontaine gagne lui aussi son duel avec Bajrami (66′).

Après avoir joué à des rythmes très élevés pendant la majeure partie de la seconde période, UGS commence à accuser le coup et peine de plus en plus à pénétrer dans les vingt derniers mètres des locaux. De plus, la solide défense d’OG ne facilite pas la tâche. Alors que la fin du match est proche, Olympique s’offre deux buts supplémentaires et clôt les débats. Mboli, l’ex-ugéiste arrivé cet été de Perly, conclut seul face au but sur un service de Kernou, un autre ancien violet (89′, 2-0). Puis, Marques enfonce un peu plus le clou en déviant de la tête un centre de Meshar Arifi (93′, 3-0). Un dénouement cruel pour les visiteurs qui ne méritaient certainement pas de perdre sur une telle marge.

Début de saison sans faute pour l’équipe de Bruno Rocha

« Nous avons mal géré les moments-clés »

Sans surprise, l’entraîneur de Frontenex Hervé Musquère nourrissait des regrets au terme de la rencontre: « En deuxième période, nous n’avons pas su égaliser lors de nos temps forts pour inverser la tendance. Ensuite, il y a eu malheureusement deux buts de plus encaissés en fin de match qui sont un peu anecdotiques. Je trouve tout de même que l’on a réalisé un bon match malgré le fait de ne pas avoir été assez costauds dans les moments-clés. Je félicite l’Olympique de Genève pour sa belle performance. » Suite à ce premier revers, UGS se retrouve sixième et attend désormais de se déplacer à Collex-Bossy vendredi.

Côté OG, on ne pouvait certainement pas rêver d’une meilleure entame dans ce nouveau championnat. L’entraîneur portugais Bruno Rocha savoure ce moment qui est selon lui le fruit d’un gros travail de préparation: « On s’était fixé avec le groupe de prendre minimum sept points lors des trois premiers matchs car c’était très important de bien débuter. Être seuls en tête aujourd’hui c’est magnifique, le groupe travaille très dur et mérite cette place ». Désormais, les Olympiens devront prendre garde à ne pas se voir trop beaux et cela passe par une victoire face à Saint-Prex ce samedi.

 

OLYMPIQUE DE GENÈVE FC – FG UGS  3-0 (1-0)
Stade de Varembé, terrain synthétique

Buts: 45+1′ Nascimento 1-0, 89′ Mboli 2-0, 93′ Marques 3-0

OG (4-3-3) : Monteiro – Pereira, Bakalovic, Nascimento ©, Ferrillo – Boukrouchec (60′ M. Arifi), A. Ajdini, B. Arifi (46′ Barbosa) – Marques, Bajrami (78′ Mboli), Kernou (92′ G. Ajdini).
Entraîneur : Bruno Rocha

UGS (4-3-1-2) : Fontaine © – Dantas, Nijkam, Ntede, Lauzandier – Rexhepi, C. Pellet (72′ Zongo), G. Pellet (60′ Hélin) – Martinez – Mendy (56′ N’Gheta), Cherkaoui.
Entraîneur : Hervé Musquère

Avertissements : Ferrillo, Arifi (OG) ; G. Pellet, Dantas, C. Pellet, Lauzandier (UGS).

 
Photos : sport.jlap.ch
 






Share.