Meyrin sait ce qu’il lui reste à faire

0

Malgré un excellent début de partie, Meyrin n’a pas su tenir le rythme d’un Cham très en jambe et est écarté de la Coupe de Suisse (1-6).

À défaut d’avoir obtenu l’affiche face à un « grand », Meyrin allait devoir batailler en Coupe de Suisse contre Cham, une équipe zougoise très sérieuse militant à l’étage au-dessus, en Promotion League, catégorie à laquelle les Genevois aspirent à accéder. « Nous avons préparé cette rencontre de Coupe comme nous le faisons à chaque match. Nous avons travaillé très dur toute la semaine et nous savions tous ce que nous devions faire. Nous avions très envie de passer », relate le capitaine meyrinois, Cédric Tsimba.

Pourtant bien partis avec l’ouverture du score de Moussilou, les Meyrinois ont finalement été rejoints au score puis devancés avant de craquer définitivement dans la dernière demi-heure. Eliminée en finales de promotion de 1ère ligue la saison passée, l’équipe de Jean-Philippe Lebeau connait désormais le chemin qu’il lui reste à parcourir si elle veut prétendre une nouvelle fois à jouer les premiers rôles en championnat.

Très bonne entame de match

Meyrin entre tout de suite dans le match avec beaucoup de détermination et beaucoup d’intensité. Le danger arrive très rapidement depuis les côtés avec un premier débordement de Tsimba dont le centre trouve Moussilou, mais la tête du joueur français passe de peu au-dessus de la barre. Quelques minutes plus tard, Valente bénéficie d’un excellent ballon pour aller défier le dernier rempart zougois mais ce dernier renvoie la tentative du Meyrinois. Le rebond profite à Moussilou qui, après deux premiers tirs repoussés par le gardien visiteur, parvient à piquer subtilement le ballon pour inscrire le premier but de la rencontre (9′, 1-0). Valente a le 2-0 au bout du soulier deux minutes plus tard suite à une erreur de la défense suisse-allemande, mais son contrôle est trop long et le gardien s’interpose de justesse.

Valente, peu en réussite

Après un premier quart d’heure totalement à l’avantage de Meyrin, les visiteurs tentent de calmer les ardeurs locales en mettant le pied sur le ballon. Premier avertissement à la 12ème minute sur une reprise de Herger, mais le portier genevois, Grujicic, est à son affaire. Il ne pourra en revanche rien faire sur l’égalisation de Giampa, seul au second poteau, qui propulse le cuir en pleine lucarne (19′, 1-1). Cham va même doubler la mise à la demi-heure de jeu grâce à une bonne inspiration de son 9, Herger.

Meyrin est désormais contraint de refaire son retard. Dans la foulée, Valente a une nouvelle occasion d’égaliser dans un nouveau face-à-face avec le gardien zougois mais l’ex-buteur nyonnais, décidément pas dans un bon jour, manque son lobe. Le score ne bougera pas avant la pause.

Meyrin craque physiquement

Après le thé, Lebeau revoit le schéma de son équipe et décide de passer à un classique 4-4-2. « Les matchs de Coupe c’est ‘tu perds ou tu gagnes’, c’est pourquoi le coach a modifié le schéma afin d’apporter plus de force offensive », explique Tsimba. Meyrin revient sur la pelouse avec de bonnes intentions mais manque parfois de vitesse et de précision dans les transitions offensives. Cham va d’ailleurs alourdir le score peu après l’heure de jeu avec une troisième réussite, œuvre de Gasser sur coup franc direct. Véritable coup de massue pour Meyrin qui va définitivement craquer et encaisser trois nouveaux buts avant la fin de la rencontre.

Cédric Tsimba, le capitaine des locaux

L’objectif reste le même : la montée

Malgré un score final important, la différence sur le rectangle vert n’était pas si flagrante selon le capitaine meyrinois Tsimba qui estime que le duel s’est joué sur des détails . « Il nous a manqué de la maîtrise lorsque nous menions au score. Nous effectuons un bon début de match en étant à la hauteur de notre adversaire. Nous nous sommes d’ailleurs créé plusieurs opportunités pour creuser l’écart dans le premier quart d’heure mais nous n’avons pas su en profiter. À ce niveau-là, les moindres erreurs se paient cher et Cham a très bien su concrétiser ses occasions ».

Désormais éliminés de le Coupe, Meyrin devra désormais se remobiliser et se reconcentrer sur le championnat où l’objectif demeure le même que l’année passée. « Comme la saison dernière, notre objectif est de rejouer les finales et obtenir la montée, déclare le capitaine meyrinois. Le revers d’aujourd’hui nous permet d’être conscients du travail que nous devons encore réaliser pour y arriver, mais nous connaissons notre potentiel et nous avons l’équipe pour y arriver ».  

 

MEYRIN FC – SC CHAM  1-6 (1-2)
Stade des Arbères, 350 spectateurs

Buts : 9′ Moussilou 1-0, 19′ Giampa 1-1, 31′ Herger 1-2, 67′ Gasser 1-3, 74′ Giampa 1-4, 87′ Domingues 1-5, 90′ Schiavano 1-6

Meyrin (3-5-2) : Grujicic –Ponsot, Tissot, Camara – Tsimba ©, Diallo, De Freitas,  Benhaddouche (71′ Chaves), Dembelé – Moussilou, Valente.
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Cham (4-4-2) : Blãttler – Savicius, Loosli, Stefanovic, Niederhauser © – Nimi (73′ Domingues), Giampa, Foschini, Gasser – Herger (78′ Jakovljevic), Wicht (84′ Schiavano).
Entraîneur : Jörg Portmann

Avertissements : Moussilou, Diallo et Benhaddouche (Meyrin) ; Savicius (Cham)

Photos : IV Sport

 






Share.