Carouge s’adjuge son deuxième derby haut la main

0

Plus convaincants, les joueurs de Jean-Michel Aeby ont fait la différence en fin de match face au désormais ex-leader Lancy (3-0). Les ex Correia et Dugourd ainsi que le prometteur Amdouni ont été les buteurs. 

Après avoir remporté le premier derby genevois de l’année contre Chênois (1-2), Carouge espérait rééditer cette performance une semaine plus tard face à Lancy. Seulement, la tâche s’annonçait difficile pour les Stelliens qui avaient face à eux la seule équipe du canton encore invaincue sur ses cinq premiers matchs de 1ère ligue. Ce n’était en effet pas un hasard si la troupe de Bruno Codeas se présentait samedi soir à la Fontenette avec le statut de leader de son groupe. Par ailleurs, ce derby était aussi l’occasion de voir les deux défenses les moins vulnérables du championnat –six buts encaissés en cinq rencontres pour chacune des formations– s’affronter. Les attaquants étaient prévenus.

Beaucoup d’intensité, pas de buts

Comme semblaient le suggérer les statistiques, la solidité défensive prône en première mi-temps. Lancy peut particulièrement remercier son gardien Dénervaud, qui a véritablement sauvé les siens lors des quarante-cinq premières minutes. A quatre reprises, le dernier rempart lancéen s’est révélé décisif. D’abord face à Correia (34′), puis en repoussant deux fois les tirs de Dugourd (34′ et 40′) et enfin sur la bicyclette à couper le souffle du défenseur central et capitaine de Carouge Faug-Porret, passé récemment par Servette (41′).

Les visiteurs ont eux eu nettement plus de peine à se rapprocher du but défendu par Lécureux, car la charnière centrale carougeoise composée de Vanzo et de Faug-Porret s’est brillamment chargée d’éloigner la menace. La seule intervention qu’a du faire le portier carougeois est advenue sur une tête de Barroso (19′). Pour ce qui est du reste, Qarri –co-meilleur buteur de Lancy avec trois buts– et les siens se sont heurtés plus d’une fois sur les défenseurs centraux sans parvenir à pénétrer les seize mètres. A la pause, Aeby et son staff devaient sans doute être satisfaits du schéma défensif mis en place.

Dugourd, remis de sa grave blessure de l’année dernière, au duel avec N’Diaye

Carouge passe logiquement l’épaule

Le match reprend de la même façon qu’il s’était arrêté. Faug-Porret effectue encore du très bon travail de couverture sur l’attaquant Nsilu (49′) tandis que Dénervaud évite une fois de plus l’ouverture du score sur une frappe de Dugourd (58′). Rentré à la demi-heure de jeu pour remplacer le blessé Pont, le milieu central des locaux Alaj y met aussi du sien mais son tir est dévié termine juste au-dessus (60′).

Carouge est incontestablement l’équipe la plus dangereuse depuis le retour des vestiaires et va le confirmer en ouvrant le score. À un peu plus d’un quart d’heure du terme, Dugourd récupère la balle aux vingt mètres et lance Correia qui conclut avec sang froid d’un pointu sans contrôle (74′, 1-0). Le deuxième but de la saison pour l’ailier stellien, arrivé cet été de Lancy, va entraîner les réalisations des deux autres membres du trio offensif. Complètements assommés par l’ouverture du score, les Lancéens encaissent d’abord une superbe frappe sous la latte du jeune Amdouni (81′, 2-0) puis un pénalty de l’inévitable Dugourd à une minute de la fin (89′, 3-0), La victoire aura mis du temps à se dessiner pour Carouge mais a été amplement méritée.

Le second buteur Amdouni, ici face à Mendes

Une marge de progression « considérable » 

Désormais à trois points de la première place après deux victoires consécutives, le mentor carougeois Jean-Michel Aeby pense tenir un de ses matchs référence : « Nous traversons une période avec beaucoup d’absences dues à des blessures mais aujourd’hui nous avons pu voir à quel point notre groupe a les qualités pour s’y adapter. Par ailleurs, gagner un derby face au leader n’était pas donné mais nous avons très bien géré le match ». L’entraîneur carougeois ne se jette cependant pas des fleurs et prépare déjà la suite, conscient que le chemin est encore long : « Ce n’est pas parce que l’on a gagné deux matchs de suite que l’on ne va pas garder les pieds sur terre. Maintenantm nous devons rester concentrés et aller bonifier cette victoire en allant gagner à Thoune samedi prochain. Il reste beaucoup de travail à faire et je suis convaincu que ce groupe a encore une marge de progression considérable ».

L’entraîneur adverse, Bruno Codeas, a lui du faire face à la première défaite de la saison pour son équipe : « Nous savions que nous allions affronter une bonne équipe de Carouge et que ça allait se jouer à peu de choses. Le premier but allait inévitablement mettre en confiance celui qui allait le marquer. Malheureusement, celui-ci n’a pas été en notre faveur. Nous sommes déçus car nous étions en progression constante lors de nos derniers matchs. Nous n’allons néanmoins pas remettre en question tout le travail fait jusqu’à présent à cause de cette unique défaite. Il fallait bien que ça advienne, sachant qu’il nous reste encore une vingtaine de rencontres à disputer. » 

Désormais cinquième, la situation est néanmoins toujours très intéressante pour Lancy qui ne se trouve qu’à deux points du nouveau leader, Meyrin. De plus, la rencontre à venir face à Martigny, risque donc de redistribuer une fois de plus les cartes dans le haut de classement car l’écart entre le premier et le septième n’est que de trois points. Une passionnante course aux trois premières places, synonymes de finales de promotion, s’annonce encore cette saison.

Aeby peut être satisfait de ce derby

 

ETOILE CAROUGE FC – LANCY FC  3-0 (0-0)
Stade de la Fontenette

Buts: 74′ Correia 1-0, 81′ Amdouni 2-0, 89′ Dugourd 3-0

Carouge (4-3-3) : Lécureux – Reymond, Vanzo, Faug-Porret ©, Ngango (92′ Kabashi) – Pont (39′ Alaj), R. Fernandez, Avdulahi – Dugourd, Amdouni (90′ Selmani), Correia (80′ Ziouani).
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Lancy (4-3-3) : Dénervaud – Ribeiro, Barroso, Mendes, Poceiro (84′ Aïachi) – N’Diaye (65′ Rodrigues), Haliti ©, Torres (65′ Vuzi) – I. Fernandez, Nsilu, Qarri (77′ Pasche).
Entraîneur : Bruno Codeas

Avertissements : Faug-Porret (Carouge); Haliti (Lancy).

 

Photos : jlap.ch






Share.