CS Italien résiste à Perly et se hisse en tête

0

La troupe de Maxime Antonilli confirme son bon début de saison en gagnant à Perly (0-2). Dans l’attente des autres résultats du week-end, CS Italien occupe la première place.

La rencontre de vendredi soir entre Perly et CS Italien tombait à pic pour les deux formations de 2ème ligue. Après avoir dû lutter jusqu’à la dernière journée pour se maintenir l’an passé, le club de la Bâtie, qui fête ses 75 ans cette année, semble mieux lancé cette saison avec quatre points pris lors de ses deux premiers matchs. Son adversaire du soir était Perly, récemment descendu de 2ème ligue inter. Défaits dès leur première sortie à Versoix (3-2), les joueurs de Mattia Petrini sont repartis de l’avant face à Veyrier II (1-0). Pour une équipe comme pour l’autre, ce match était donc l’occasion de confirmer ses ambitions pour le championnat en cours.

Un but qui pèse lourd avant la pause

Le match semble tout de suite très équilibré. Les deux équipes se rendent davantage dangereuses sur les ailes avec de bons centres traversant les seize mètres sans trouver d’attaquant à la finition. Malgré l’engagement et l’intensité élevée mise en jeu de part et d’autre, il faut attendre la trente-cinquième minute pour voir la première frappe cadrée du match. Le remuant ailier visiteur Da Silva élimine son vis-à-vis mais voit son tir repoussé en corner par Monteiro (35′). Décidément bien en jambes, le numéro 20 de CS Italien sème encore le trouble dans la défense perlysienne quelques minutes plus tard et obtient un précieux penalty peu avant la mi-temps. Le défenseur axial Spätig se présente aux onze mètres et transforme son deuxième penalty de la saison (43′, 0-1).

Au terme d’une première mi-temps serrée et avec peu d’occasions, l’entraîneur des visiteurs, Maxime Antonilli, pouvait s’estimer heureux à l’heure du thé : « Au début, nous avons souffert le jeu de notre adversaire. Il nous a fallu du temps pour nous adapter au grand terrain. Puis, nous avons eu de la réussite et avons su saisir notre opportunité. Après une mi-temps serrée, ce penalty a fait du bien au moral en vue de la seconde période ».

Grégory Spätig, le premier buteur du match (Photo: IV Sport, archives)

Perly patine, CS Italien punit

Une fois les premiers changements effectués, l’intensité du match augmente. Peu avant l’heure de jeu, les visiteurs ont une occasion monumentale pour doubler la mise, mais sont deux fois contrariés par les montants. Monteiro dévie le premier tir de Da Silva sur la transversale, puis Arijon attrape le poteau sur la reprise (58′).

Cette occasion est la première d’une longue série. Quelques instants plus tard, c’est Perly qui inquiète son adversaire. Pasche effectue une progression remarquable et croise sa frappe du gauche, mais celle-ci passe à quelques centimètres du poteau (65′). Alors que le capitaine perlysien semblait avoir envoyé un message en vue de la fin de match, CS Italien double la mise. Sur le point d’être remplacé par son entraîneur, Mendes décale parfaitement Da Silva qui conclut avec sang-froid et ajoute ainsi un but à son excellente prestation du soir (68′, 0-2).

Perly prend un sacré coup au moral et n’arrive plus à se rapprocher du but de Revilloud avant les minutes finales. Par ailleurs, le peu de frappes des attaquants locaux terminent hors du cadre. Dans une fin de match maîtrisée et caractérisée surtout par plusieurs avertissements, CS Italien défend son os jusqu’au bout et remporte ainsi sa deuxième victoire en autant de déplacements cette saison.

Le capitaine Ange Makabi (Photo: IV Sport, archives)

Entame de saison prometteuse

La défaite est amère pour les Perlysiens qui espéraient certainement quelque chose de plus de ce match. Pour pouvoir s’affirmer comme un leader dans cette division qui lui est nouvelle, Perly devra montrer plus de tranchant offensivement. La réception de Lancy II –actuel co-leader avec CS Italien– ce mercredi fera office de nouveau test pour les protégés de Mattia Petrini. Et cette fois-ci, gare à ne pas manquer le coche.

Du côté de CS Italien, on ne peut qu’être satisfait d’un tel début de championnat, comme l’explique l’entraîneur Maxime Antonilli : « Depuis le début de la saison, je suis très content de la motivation et de l’état d’esprit affiché par les joueurs. Aujourd’hui, c’était un match difficile face à une équipe qui nous avait battu 3-0 en match amical. Je suis satisfait de cette performance. En seconde période, nous avons bien résisté à Perly jusqu’à notre deuxième but. Par ailleurs, les cinq joueurs qui sont entrés en jeu ont chacun apporté quelque chose en plus. À présent, nous sommes conscients de pouvoir faire nettement mieux que l’an passé. Il est néanmoins inutile de se projeter déjà trop en haut après uniquement trois journées. Nous allons prendre match après match et faire de notre mieux ». Momentanément en tête du classement et toujours invaincus, les Bleu et Blanc, auront la lourde tâche de confirmer mercredi face à Onex.

 

FC PERLY-CERTOUX – CS ITALIEN  0-2 (0-1)
Stade municipal de Perly

Buts : 43′ Spätig (P) 0-1, 68′ Da Silva 0-2

Perly (4-3-3) : Monteiro – E. Mendes, Marques, Brélaz, Meyer (56′ Meireles) – Pasche ©, Aodish (46′ Nesimi), Da Silva – Berthelot, A. Russo (69′ D. Russo), Sylejmani (38′ Fofana).
Entraîneur : Mattia Petrini 

CS Italien (5-2-3) : Revilloud – Haroun, Spätig, Makabi ©, Shaqiri, Cancelli (73′ R. Los Santos) – Almeida, Fouda (54′ Arijon) – Da Silva (78′ Rolle), Mendes (69′ Iseli), Bongiovanni (82′ Bisakaya).
Entraîneur : Maxime Antonilli

Avertissements : Russo, Berthelot, E. Mendes, Pasche (Perly) ; Makabi, Spätig, Almeida, Arijon (CS).

 






Share.