Jour sans pour Lancy, largement battu par Azzurri

0

Jamais dans le coup, les Lanceéens ont essuyé une lourde défaite à domicile face à une jeune et talentueuse formation d’Azzurri (1-4).

A la suite d’un échec subi l’été dernier lors des finales de promotion pour la seconde année consécutive, les Lancéens semblaient avoir parfaitement digéré cette déception en ce début de saison. Après huit journées de championnat, les hommes de Bruno Codeas sont leaders en solitaire en ayant notamment signés cinq victoires. Les locaux recevaient Azzurri samedi au Stade de Marignac pour tenter de creuser l’écart en tête du classement. Auteurs d’un début de campagne cauchemardesque –défaits notamment 3-0 à la Fontenette–, les Vaudois se sont bien repris glanant sept points sur leurs cinq dernières sorties. Habitué à jouer les premiers rôles dans cette catégorie, le club cher au président-mécène Antonio D’Attoli vit des moments compliqués. Troisièmes encore lors de la dernière trêve hivernale, les visiteurs avaient fini la saison proches de la relégation en concédant pas moins de 11 défaites au second tour.

Une ouverture du score en trompe l’oeil

Le premier quart d’heure de la partie donne le ton de ce qui nous attend en cette fin d’après-midi. Les locaux monopolisent le ballon mais peinent à perforer un bloc vaudois discipliné. Lancy se montre lent et imprécis dans les transmissions pour déborder une défense adverse renforcée avec la présence de cinq hommes. Les visiteurs cherchent à jouer des transitions rapides en utilisant leur robuste attaquant Puemi et la vitesse d’Ombala pour mettre à mal l’arrière-garde lancéene.

Azzurri entre mieux dans la partie et se crée plusieurs corners sans toutefois parvenir à mettre en danger Dénervaud. Néanmoins, ce sont les Genevois qui ouvrent le score sur leur première tentative. Pais tente sa chance en première intention à 25 mètres des buts adverses. Sa lourde frappe surprend Meneses qui dévie le ballon dans ses propres filets (18′, 1-0).

On pense que cette réussite va libérer les hôtes et leur permettre de dérouler leur football, mais les hommes de Bruno Codeas peinent toujours autant à emballer la partie. Azzurri en profite à la demi-heure pour envoyer une première alerte des pieds de Puemi, mais sa frappe part au-dessus. L’attaquant vaudois ne manque pas la cible cinq minutes plus tard pour égaliser. Il profite d’un renvoi de Dénervaud sur une frappe enroulée de M’Sabeg pour catapulter le cuir au fond des filets (35′, 1-1).

Poussés par cette égalisation, les joueurs de Julien Marendaz prennent même l’avantage peu avant la pause. Parti du milieu de terrain, Ombala prend de vitesse la défense lancéenne et inscrit son troisième but de la saison en gagnant son duel face au dernier rempart local (41′, 1-2). Lancy rejoint donc les vestiaires mené au score…

Pais, le buteur lancéen

Azzurri enfonce le clou

Les hôtes reviennent sur la pelouse avec de meilleures intentions en mettant notamment plus d’intensité dans leur jeu. Ils laissent cependant beaucoup d’espaces aux attaquants adverses qui n’en demandaient pas tant. Chaque long ballon en profondeur se transforme en occasion pour les visiteurs. Aebischer est trop court sur un centre à ras-de-terre d’Ombala mais Puemi ne manque pas l’occasion de creuser l’écart. L’ancien joueur de Chaux-de-Fonds s’impose tout en puissance face à la charnière centrale locale et inscrit un doublé (57′, 1-3).

La suite est un enchaînement d’occasions des visiteurs. Puemi rate le but vide et son triplé en envoyant le ballon sur le poteau avant que Mendouca et Ombala n’obligent Dénervaud à plusieurs arrêts pour maintenir son équipe dans la rencontre. Les locaux peinent à réagir et subissent les assauts adverses. En fin de match, M’Sabeg lance El Bargui dans le dos de la défense. L’ancien verniolan met fin à tout suspense en envoyant le ballon hors de portée de Dénervaud (84′, 1-4).

Azzurri trouvera encore le poteau en fin de rencontre, mais s’imposera finalement sans trembler. Le plan de jeu mis en place par Julien Marendaz a porté ses fruits à merveille. Les Lancéens ne sont jamais parvenus à trouver la solution et enregistrent une défaite logique, la seconde seulement de la saison.

Puemi, félicité par ses coéquipiers, a fait beaucoup de mal à Lancy

Trois semaines de trêve

Au terme de la rencontre, Bruno Codeas ne se cachait pas : « Aujourd’hui, je n’ai pas reconnu mes joueurs. Nous avons manqué de caractère, ce qui avait fait d’ailleurs notre force en ce début de saison. Ce fût tout simplement un jour sans. On le sait, ce championnat de 1ère ligue est compliqué et chaque semaine il faut être concentré et à 100% pour ne pas lâcher des points ».

L’entraîneur lancéen avait également une pensée pour son joueur absent N’Diasse N’Diaye : « Il n’a pas pu être avec nous cet après-midi pour des raisons familiales. Nous avions à coeur de gagner pour lui, mais généralement dans ce genre de situation, tout va de travers. Nous lui adressons tout notre soutien ».

Une pause de près d’un mois attend les Lancéens avant leur prochaine rencontre de championnat. Cette dernière est prévue le samedi 20 octobre à domicile face à Naters. « Un mal pour un bien peut-être après notre prestation du jour », concluait Bruno Codeas.

 

LANCY FC – FC AZZURRI 90 LS  1-4 (1-2)
Stade de Marignac

Buts : 18′ Pais 1-0, 35′ Puemi 1-1, 41′ Ombala 1-2, 57′ Puemi 1-3, El 84′ Bargui 1-4

Lancy (4-2-3-1) : Dénervaud – Pedretti ©, Aïachi, Mendes, Poceiro (75′ Kaya) – Pais, Barroso (89′ Ribeiro) – Vuzi, Torres (89′ Palermo), Qarri (65′ Pasche) – Nsilu.
Entraîneur : Bruno Codeas

Azzurri (4-3-3) : Meneses – Denai, Chavanne, Kamé ©, Sessolo, El Bargui –  Mendouca, M’Sabeg, Ombala –  Aebischer (77′ Mbondo), Puemi.
Entraîneur : Julien Marendaz

Avertissements : Pedretti, Torres (Lancy) ; M’Sabeg (Azzurri) 

 

 






Share.