Meyrin n’aura tenu que deux tiers face à Servette

0

GEF FE-14 / Lors d’un derby Footeco à rebondissements, les Grenat ont fait la différence dans le dernier tiers.

Les derbys sont bien connus dans la région pour apporter ce petit extra de motivation lorsqu’il s’agit d’aller défier son voisin. Cela s’est encore confirmé ce week-end entre Meyrinois et Servettiens puisque les deux formations ont affiché un visage très déterminé et sérieux tout au long de la partie.

Premier acte accroché

Et pourtant, dans le jeu, ce sont les Servettiens qui se montrent les plus entreprenants dès l’entame de match. En effet, la troupe de Gregoire Sutter prend rapidement le contrôle du ballon et met beaucoup de vitesse dans les transmissions. Grâce à un jeu très léché et soigné, Servette parvient à trouver des lignes de passe dans les intervalles et multiplie les combinaisons en phase offensive se procurant ainsi de nombreuses situations dangereuses. Plus tranchante également dans les duels, c’est en toute logique que l’équipe grenat marque deux fois suite à deux jolis mouvements collectifs.

En face, Meyrin éprouve plus de difficultés à trouver les espaces et perd souvent le ballon très tôt en phase de construction. La raison : un pressing haut bien exécuté par les visiteurs. « En ce moment, nous travaillons beaucoup sur les transitions à la perte de balle, explique Gregoire Sutter, passé auparavant par la formation carougeoise. Et aujourd’hui, nous avons été particulièrement bons sur cet aspect ». Les jeunes Meyrinois finiront tout de même par trouver la solution sur les côtés et parviendront à réduire l’écart sur une de leurs rares opportunités de ce premier acte.

Meyrin reverse la vapeur avant de craquer

Le second tiers démarre sur les chapeaux de roue avec l’égalisation immédiate de Meyrin sur une belle transition offensive. Revigorés, les garçons de Bruno Das Neves font alors parler leur efficacité en inscrivant deux nouvelles réussites en autant d’occasions. « Nous insistons énormément auprès de nos joueurs pour qu’ils prennent des initiatives lorsqu’ils se trouvent dans la zone 3 car trop souvent ils n’osent pas prendre de risques. Nous voyons que cela a bien payé aujourd’hui », explique l’entraîneur assistant Christopher Clément, arrivé cet été en provenance de la section féminine d’Aïre-le-Lignon. Meyrin renverse ainsi la situation grâce à un taux de réussite quasi parfait dans les derniers mètres, un facteur qui aura beaucoup manqué du côté de Servette lors de deux premières périodes.

Dos au mur, les joueurs servettiens vont répondre de la meilleure des manières : par le jeu. Peu en verve jusque-là, les visiteurs s’en remettent à leur jeu de possession par transmissions rapides et un pressing soutenu à la perte de balle. Ils reprennent alors leur avance dans une dernière partie de tiers totalement en leur faveur. « Nous avons eu un relâchement dès que nous avons pris l’avantage sur Servette, commente Clément. Nous avons fait moins attention au niveau défensif en laissant plus d’espaces et nous avons été sanctionnés très rapidement ».

Relâché, Servette reprend le troisième tiers avec beaucoup de maîtrise en élevant son niveau de jeu un cran au dessus de celui de son adversaire, comme le confirme Greg Sutter : « Après le deuxième tiers, j’ai demandé à mes joueurs de revenir à nos principes de jeu, de jouer simple et de ne pas tenir compte du score car l’objectif n’était pas là. Cela nous a permis de marquer rapidement et, ensuite, de garder la maîtrise du match jusqu’à la fin ». Les Grenat vont alors prendre le large face à une équipe de Meyrin totalement déconnectée dans le dernier tiers.

Objectifs accomplis de part et d’autre

Malgré un relâchement en fin de partie, Christopher Clément s’est montré très satisfait de la copie présentée par le siens face à un groupe servettien de qualité : « Nous sommes très bien entrés dans la partie en étant très solides. Les joueurs ont répondu positivement à nos attentes en se montrant très efficaces dans la zone de vérité en phase offensive et en fermant bien les espaces derrière  lors des deux premiers tiers. Malheureusement, dans le troisième, nous n’avons pas su maintenir cette discipline qui aurait dû être nécessaire pour accrocher davantage notre adversaire ».     

Du côté servettien, Sutter souligne la progression de son groupe en ce début de saison : « Nous avons effectué une très longue préparation estivale avec beaucoup de rencontres à 11 contre 11  afin de nous préparer déjà pour le second tour. Jusqu’à présent, les joueurs progressent individuellement de manière très  positive. Toutefois, le match d’aujourd’hui nous sert à leur faire comprendre qu’ils doivent encore progresser au niveau mental pour ne pas se focaliser sur le score et ne pas s’affoler lorsque les événements ne se déroulent pas comme ils le souhaitent ».

 

MEYRIN FC – SERVETTE FC  5-11 (1-2, 3-4, 1-5)
Stade des Arbères

Meyrin : Haldimann, Almeida, Lo, Mboup, Russo, Mbia, Rizvanovic, Arrogini, Tritten, Wozniak, Di Jimenez, Benedek, Gubetini.
Entraîneur : Bruno Das Neves

Servette : Omeragic, Geryliv, Zuka, Rumpler, Selimi, Philipona, Salihi, Ouattara, Goztas, Paraïso, Ouchard, Admeur, Fonseca.
Entraîneur : Gregoire Sutter

 







Share.