Bernex respire, Servette s’enlise

0

Les Bernésiens renouent avec la victoire aux dépens d’une seconde garniture grenat qui a paru bien pâle et qui glisse dangereusement vers la partie basse du tableau (0-2).

Deux formations ambitieuses au début de saison décevant s’affrontaient samedi au Stade de Balexert. Après huit journées de championnat, Servette M21 et Bernex ne pointaient qu’au 7ème et 8ème rang respectifs et se retrouvaient déjà à huit unités du leader veyrite. On pensait la saison des Bernésiens lancée à la suite de leur probante victoire face à l’Olympique de Genève il y a trois semaines, mais les hommes de Djamel Boudjellaba ont enchaîné avec deux revers d’affilée. Les Grenat restaient sur un succès acquis en toute fin de match sur la pelouse de Collex, après avoir été menés de deux longueurs, et espéraient profiter de ce nouveau derby pour s’éloigner de la barre et se donner un peu d’air.

Bernex impose son rythme

Ce sont les visiteurs qui entrent le mieux dans leur sujet. Agressifs dans les duels et disciplinés, les hommes de Boudjellaba posent de nombreux problèmes aux Grenat à la construction du jeu. De plus, les Bernésiens se montrent efficaces et ouvrent le score sur leur première occasion du match. Gana s’infiltre côté droit et glisse un très bon ballon en retrait. L’ex-Servettien Pomevor, qui avait parfaitement accompagné le mouvement initié par son coéquipier, reprend le cuir en une touche et l’envoie au fond des filets (0-1).

La seconde garniture servettienne ne parvient pas à réagir et peine à mettre Turki en danger. Malgré plusieurs corners, le dernier rempart de Bernex passe un après-midi tranquille. Il ne doit s’employer qu’une seul fois lors du premier acte. Duah, venu de la première équipe pour reprendre le rythme après sa pubalgie, prend la défense à défaut et s’en va seul. Il pousse cependant trop son ballon et s’écrase contre le gardien.

Bernex se créé quelques opportunités de creuser l’écart, notamment par l’intermédiaire de Gashi, mais Lamers se montre à son affaire et maintient son équipe dans le match. Les visiteurs rejoignent les vestiaires sur cet avantage mérité, mais le suspense reste entier.

Pomevor, premier buteur du match, avec Duah

Inoffensif, Servette concède une nouvelle défaite

Servette mené au score, le public s’attend à voir une équipe locale plus entreprenante. Les joueurs de Michel Poisignon ne parviennent cependant pas à se créer de véritables occasions. Mise à part cette tentative de Bendimered qui passe de peu au dessus des buts de Turki, les attaquants grenat ont toutes les peines du monde à se trouver en bonne position. Les Servettiens font preuve de bien trop de déchets dans leur jeu pour perforer le bloc adverse.

Les visiteurs tentent de creuser l’écart en profitant des espaces laissés par leurs adversaire. Gana, idéalement décalé par Rey croit bien y parvenir, mais l’ailier bernésien échoue sur l’excellente sortie de Lamers, l’un des rares joueurs grenat à sortir la tête de l’eau. Néanmoins, quelques minutes plus tard, le dernier rempart local ne peut rien sur le même Gana qui conclut en une touche un centre parfait venu de la gauche (0-2).

Le tableau d’affichage ne bougera plus et Bernex obtient une victoire méritée et ô combien importante. De leur côté, les joueurs de Ponsignon concèdent une nouvelle défaite à domicile et se retrouvent à égalité avec le premier relégable.

Cinquième but de la saison pour Bakar Gana, ici au duel avec Pagliuca

« On fait partie des équipes qui joueront le maintien »

A l’issue de la rencontre, Michel Poinsignon reconnaissait le mérite de son adversaire du jour : « C’est une victoire logique de Bernex. Ils sont bien mieux entrés dans la partie que nous. Nous avons fait preuve de beaucoup trop de manques pour espérer autre chose. Malheureusement, c’était à l’image de nos matchs précédents à domicile« .

C’est la neuvième saison en 2ème ligue inter pour les M21 et c’est probablement la plus compliquée. Malgré la volonté du club de faire monter cette équipe en 1ère ligue, cela ne sera visiblement pas pour cette année non plus. L’entraîneur grenat avoue même ne viser que le maintien cette saison : « On est sur un gros chantier. On sait que cette saison va être difficile. On fait clairement partie des équipes qui joueront le maintien. Il ne faut pas oublier que nous sommes une équipe très jeune formation avec uniquement des joueurs de moins de 21 ans. A l’heure actuelle, on ne peut pas se permettre de jouer autre chose que de rester dans la catégorie, surtout quand vous perdez trois fois à domicile en quatre matchs. Le groupe en est conscient. II va falloir travailler dur pour retrouver la confiance et s’en sortir ».

Dans le camp d’en face, Djamel Boudjellaba était lui soulagé de retrouver la victoire après deux défaites de suite : « Nous avions à coeur de faire un bon match après les deux mauvaises performances précédentes. Aujourd’hui, nous savions que la rencontre allait être difficile. Il fallait rester structurés et solides pour les empêcher de développer leur jeu. Nous l’avons très bien fait et nous nous sommes montrés efficaces dès nos premiers ballons. Pour la suite, il est impératif que nous trouvions de la stabilité et de la constance dans nos résultats. Il faudra donc commencer par confirmer à Collex ce vendredi »

Si Bernex tentera de bonifier sa victoire du jour au Stade Marc Burdet lors de la prochaine journée, les jeunes grenat se rendront à Monthey pour un déplacement qui s’annonce périlleux.

 

SERVETTE FC M21 – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON 0-2 (0-1)
Stade de Balexert

Buts : 18′ Pomevor 0-1, 77′ Gana 0-2

Servette M21 (4-4-2) : Lamers – Pagliuca (75′ Saint-Louis), Vouilloz, Strohbach, Ouatongo (46′ Tusiama) – Bendimered, Shala ©, Ratcliff (71′ Sestito), Ben Farhat (55′ Tamfutu) – Omeragic, Duah.
Entraîneur : Michel Poinsignon

Bernex (4-2-3-1) : Turki – Fustinoni (83′ Boma), Trifiletti, Dubosson ©, Salihi – Diop, Pomevor (77′ Boukhenoufa) – Leal (60′ Braz), Rahimi, Gana – Gashi (60′ Rey).
Entraîneur : Djamel Boudjellaba

Avertissements : Pagliuca, Bendimered (SFC M21) ; Pomevor (Bernex)

 

Photos : IV Sport

 






Share.