Meyrin a dompté Carouge

0

Les joueurs de Jean-Philippe Lebeau ont mis fin à l’invincibilité carougeoise qui durait depuis le mois d’août pour revenir à un point seulement du sommet (2-0).

Avec les cinq équipes de tête séparées de trois points seulement, la 1ère ligue vit un des départs les plus accrochés de ces dernières années. Parmi les cinq premiers classés, les quatre équipes genevoises sont présentes et s’affrontaient entre-elles ce week-end, dont le classique Meyrin-Carouge aux Arbères.

En recevant Carouge, invaincu depuis six matchs en championnat, la tâche s’annonçait difficile pour les Meyrinois, eux qui sortaient de deux défaites consécutives dont une très douloureuse le week-end dernier dans les arrêts de jeu contre Chênois (3-2). Pour ne pas se détacher du groupe de tête, Meyrin, cinquième, avait l’interdiction de perdre. Les Stelliens, qui avaient eux remporté leurs deux premiers derbys, comptaient un point de plus et un match de moins que leur adversaire du jour. La rencontre de samedi soir était l’occasion pour la troupe de Jean-Michel Aeby de rejoindre Team Vaud en tête du classement. Une chose est sûre : à quelques semaines seulement de la trêve hivernale, aucune des deux formations ne souhaitait laisser filer des points.

Moussilou montre la voie

Sous la pluie, la rencontre débute avec beaucoup d’engagement physique de part et d’autre. Alors que les premières minutes n’avaient offert aucune occasion concrète, les locaux trouvent la faille avant le quart d’heure de jeu. Attentif à l’appel de son buteur, Diallo sert parfaitement Moussilou entre les lignes qui ne se fait pas prier et conclut du plat du pied pour signer son dixième but cette saison (13′, 1-0).

La réaction carougeoise est immédiate. Dans un premier temps, le défenseur Dia voit sa tête repoussée sur la ligne (15′). Quelques instants plus tard, Vitkieviez se retrouve seul face à Monteiro mais croise trop son tir (19′). La tendance semble s’être inversée depuis l’ouverture du score, Carouge a la possession mais Meyrin parvient à être dangereux sur chacune de ses offensives. Paçarizi (27′), Diallo (30′) et Valente (33′) le confirment, malgré leur manque de réalisme. À l’approche de la pause, ce sont à nouveau les joueurs de Lebeau qui se font préférer sans pour autant réussir à doubler la mise.

Vitkieviez échoue face à Monteiro

Meyrin rapidement à l’abri

Après avoir manqué plusieurs fois d’inscrire un second but en première période, il ne faut que cinq minutes à Meyrin pour doubler la mise en deuxième mi-temps grâce à Paçarizi qui conclut en deux temps un bon centre de Valente (50′, 2-0). Bien servi par Martins, le numéro 10 meyrinois passe même proche d’un doublé peu après mais bute sur le réactif Lécureux (56′).

Privés de leur attaquant Dugourd, sorti sur blessure à la demi-heure de jeu, les visiteurs peinent à se rendre dangereux. Le défenseur central Dia est l’un des seuls à tenter sa chance mais sa tête termine à côté (75′). Puis, lors des derniers éclats de la partie, Zimmermann tente lui aussi de redonner espoir aux siens mais manque le cadre à deux reprises (87′ et 92′). Comme le témoigne l’entraîneur meyrinois Jean-Philippe Lebeau, très bien en place et discipliné défensivement, son groupe a « rarement été mis en danger » et est ainsi parvenu à conserver sa cage inviolée pour la troisième fois cette saison.

Paçarizi ouvre son compteur de buts cette saison

« Faire le plein de points sur nos trois matchs à domicile »

Soulagé d’avoir renoué avec la victoire, Lebeau s’est montré satisfait mais reste exigeant pour la suite : « C’était un match important car nous étions sur une mauvaise passe. Nous nous étions bien préparés tout au long de la semaine donc ça fait du bien que le résultat soit en notre faveur. Je pense que l’on aurait toutefois pu être plus efficaces offensivement pour plier le match plus tôt. Maintenant il faut se concentrer directement sur le match suivant. Tout le monde a son coup à jouer cette saison et tous les matchs seront importants. Nous sommes contents d’être dans le haut du classement mais nous restons exigeants et voulons continuer à faire mieux ». 

À présent, un troisième derby consécutif attend les Jaune et Noir samedi prochain à Lancy avant leur dernier match de ce premier tour face à Martigny. À seulement un point du leader, Meyrin tentera de finir ce premier tour le mieux classé possible.

De son côté, Jean-Michel Aeby regrette le manque de tranchant des siens mais prépare déjà la suite : « Nous n’avons pas su être à notre niveau aujourd’hui, et face à une équipe de haut de tableau, nous l’avons payé cher. Nous avons été beaucoup moins tranchants que notre adversaire qui s’est porté très vite vers l’avant sur chacune de nos pertes de balle et qui possède une des meilleures attaques de 1ère ligue. Au niveau des duels également ça n’a pas été suffisant. Il nous reste à présent trois matchs de suite à la Fontenette. L’objectif est de réussir à faire le plein de points en retrouvant notre terrain. On va essayer de voir ce qui n’a pas fonctionné ce soir pour pouvoir corriger ça dès le prochain match ». 

En effet, avec ses trois dernières rencontres du premier tour à domicile, l’occasion est belle pour les Stelliens qui recevront dans l’ordre Martigny, Fribourg et Vevey. Retombé momentanément à la quatrième place, tout reste envisageable pour Carouge.

 

MEYRIN FC – ETOILE CAROUGE FC  2-0 (1-0)
Stade des Arbères

Buts: 13′ Moussilou 1-0, 50′ Paçarizi 2-0

Meyrin (4-3-3) : Monteiro – Howard (86′ Brito), Ponsot, Camara, Dembele – Diallo (75′ Matos), Gassama, Paçarizi (88′ Dias) – Valente, Moussilou ©, Benhaddouche (46′ Martins).
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Carouge (4-3-3) : Lécureux – Mvele, Dia, Vanzo, Ngango – Fernandez, Robin © (46′ Pont), Avdulahi (55′ Machado) – Dugourd (32′ Alaj), Vitkieviez, Amdouni (71′ Zimmermann).
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Avertissements : Martins, Ponsot, Diallo, Paçarizi (Meyrin) ; Ngango, Alaj (Carouge).

 

Photos : www.jlap.ch

 






Share.