Rugovaj montre le chemin

0

Sur une pelouse compliquée, Versoix l’emporte face à City lors d’un match très fermé au cours duquel les visiteurs ont fait la différence en deuxième période en supériorité numérique (0-2). 

Dimanche matin, City accueillait Versoix au centre sportif des Bois-des-Frères lors de la cinquième journée de 2ème ligue. Sauvé in-extremis au goal-average la saison passée, le FC City, repris cet été par Jean Yves Solihi suite au départ d’Auro Duarte à Champel, signe une très bonne entrée en matière cette saison avec un seul revers en quatre rencontres et un succès important obtenu sur la pelouse de Plan-les-Ouates le week-end dernier. « Le groupe répond de manière très positive depuis le début du championnat, se réjouit l’ancien entraîneur champelois. Tous les joueurs sont concernés et impliqués à 100% et cela se reflète au niveau des résultats ».

De son côté, le FC Versoix a lui aussi fait peau neuve avec l’arrivée en provenance de l’US Divonne d’Abdel Gasmi à la tête de l’équipe pour remplacer Samuel Singarella qui a souhaité passer la main après deux saisons aux commandes de la Une du Stade municipal. Avec une seule défaite en quatre matchs également, la formation versoisienne, qui a connu plusieurs départs lors du mercato estival, manque encore d’automatismes dans son jeu mais semble bel et bien monter en puissance match après match grâce à sa redoutable paire d’attaquants Rugovaj-Rabhi, cinq buts chacun.

Première mi-temps fermée

Malgré une pelouse un peu dégarnie, la rencontre démarre avec beaucoup de rythme et d’intensité de chaque côté. Alors que Versoix tente de prendre la maîtrise du ballon, les locaux jouent par à-coups en essayant de surprendre leur adversaire en contre. Ils vont tout de même se procurer les meilleures occasions de ce début de rencontre mais ni Dos Santos ni Duarte ne parviennent à concrétiser. Les hommes de Gasmi prennent petit à petit la possession à leur compte mais n’arrivent pas à se procurer d’opportunités franches à l’exception de Rabhi qui reprend de la tête un excellent centre de Rugovaj mais le dernier rempart Valencia répond avec un arrêt réflexe magistral peu avant la pause.

Alors que la mi-temps est sur le point d’être sifflée, City est réduit à dix suite à l’expulsion de Santos. Pris de vitesse, le défenseur central commet une faute de dernier recours sur Rabhi qui se présentait totalement seul face à Valencia. Coup dur pour City qui devra jouer toute la seconde période avec un homme de moins.

Coovi et Diagne au duel

Rugovaj débloque la situation

Au retour des vestiaires, Versoix tente de profiter de sa supériorité numérique pour faire la différence mais comme en première période, les visiteurs manquent de précision dans le dernier geste, ne se créant que très peu de situations dangereuses.

La solution va alors naître des pieds de Rugovaj peu avant l’heure de jeu. De retour au club après une courte pige du côté de Fribourg, le buteur versoisien inscrit un coup franc direct imparable pour Valencia, pourtant impérial jusque-là. Visiblement plus relâché après l’ouverture du score, Versoix double la mise quelques minutes plus tard grâce à Diagne. Celui-ci profite d’un rebond favorable pour fustiger la cage adverse et creuser l’écart. « À la mi-temps, j’ai insisté auprès de mes joueurs pour qu’ils soient patients. Nous savions que nous allions avoir des ouvertures pour faire la différence », expliquait Abdel Gasmi.

La tâche va se corser davantage pour la formation de Solihi puisqu’Alves, déjà averti, écope d’un deuxième jaune et est contraint d’abandonner le terrain obligeant les siens à évoluer à neuf jusqu’au coup de sifflet final où il se limiteront à maintenir le score qui ne bougera plus.

Sixième but pour Rugovaj qui débloqué le match sur coup franc

« Nous avons manqué d’expérience »

Malgré la défaite, Jean-Yves Solihi reste globalement satisfait de la prestation des siens dans un duel très difficile et se montre très confiant pour la suite : « Nous avons une équipe très jeune mais nous avons su répondre présents au duel physique imposé par notre adversaire. Aujourd’hui, c’est l’expérience qui a fait la différence. En face, il y a beaucoup de joueurs d’expérience et au final ça se joue à des détails. Il faut que nos joueurs gagnent encore en maturité mais dans l’ensemble c’est très positif pour l’avenir ». En grandes difficultés la saison dernière, la formation des Libellules semble désormais avoir trouvé une nouvelle dynamique positive. « Les sensations sont en effet plutôt positives et les résultats sont très encourageants pour la suite. Toutefois, les objectifs n’ont pas changé. Nous jouerons à nouveau pour le maintien ».

Pour sa part, Versoix poursuit sa progression en obtenant un second succès consécutif et se présente désormais comme un concurrent potentiel bien que depuis le club l’objectif principal reste le maintien. « Comme la saison passée, nous visons les quatre premières places du championnat et je pense que nous avons l’effectif pour y arriver. Cependant, l’objectif du club est avant tout de se maintenir dans la catégorie. C’est un championnat très difficile et l’impression est que tout le monde peut battre tout le monde. Nous allons donc continuer à prendre match après match et nous ferons le point à la trêve », concluait de son côté Abdel Gasmi.

 

FC CITY – FC VERSOIX  0-2 (0-0)
Stade des Libellules

Buts : 55’′ Rugovaj 0-1, 60′ Diagne 0-2

City (4-3-3) : Valencia – Coovi, M. Dos Santos, Santos, Rmiza – G. Dos Santos, Bajrami (77′ Sordillo), Sadiki © – Dewin (46′ Alves), Duarte (85′ Cerimi), Massimino (67′ Gaillard).
Entraîneur : Jean-Yves Soilihi

Versoix (4-3-3) : L. Piccirillo © – Thiam, Dijkhuizen, Ntsoli, Whibley – Abdallah (71′ Ouriaghli), A. Piccirillo, Pasquini – Rugovaj (90′ Brahimi), Rabhi, Diagne.
Entraîneur : Abdel Gasmi 

Avertissements : Sadiki, Coovi, Alves (City) ; Abdallah, Piccirillo (Versoix).
Expulsions : 44′ Santos (City, rouge direct) ; 81′ Alves (City, second avertissement)

 

Photos : jlap.ch

 







Share.