Lancy s’offre le derby dans les arrêts de jeu

0

Réduits à dix, les Lancéens arrachent la victoire contre Meyrin dans le temps additionnel grâce à Barroso (2-1) et rejoignent ainsi le quatuor de tête à 23 points.

Pour son troisième derby consécutif, Meyrin se déplaçait samedi soir au Stade de Marignac pour y affronter Lancy. Après une défaite en fin de match face à Chênois (3-2), les hommes de Jean-Philippe Lebeau se sont relancés la semaine dernière contre Carouge (2-0) pour revenir à un point seulement de la première place. Avec une confiance réacquise, les Jaune et Noir avaient donc un coup à jouer lors de leur avant-dernière rencontre du premier tour.

Comptant un match de moins que leur adversaire du jour, les Lancéens avaient eux comme objectif de remporter leur premier derby de la saison et ainsi oublier les défaites face à Carouge (3-0) et Chênois (5-2). Retombée à la sixième place, mais à trois points seulement du leader, la troupe de Bruno Codeas avait besoin d’un résultat positif autant pour la confiance du groupe que pour ne pas perdre de vue la tête du classement.

N’Diaye enflamme Marignac

Il faut peu de temps aux deux équipes pour se procurer leurs premières occasions. Ce sont d’abord les visiteurs qui s’approchent de la cage de Dumont avec Paçarizi (4′) et Valente (8′), mais l’équipe hôte répond en envoyant à deux reprises des centres menaçants dans les derniers mètres meyrinois. Arrivé le quart d’heure de jeu, alors que Lancy n’a toujours pas tiré au but, la première frappe est fatale. Aux trente mètres, N’Diaye voit le ballon venir dans sa direction et envoie un boulet de canon sous la lucarne gauche de Monteiro (15′, 1-0). L’ouverture du score est remarquable et la réaction adverse l’est tout autant. En effet, dans la minute suivante, Tsimba enroule son tir qui, dévié, rebondit sur la partie supérieure du montant de Dumont (16′).

Dans une rencontre plutôt équilibrée, Meyrin montre une grande envie de remettre les compteurs à zéro. Avant la pause, les visiteurs ont encore deux très grosses opportunités de recoller au score, qu’ils ne concrétisent pas. Dans un premier temps, Paçarizi échoue de peu sur un très bon service de Tsimba (34′). Puis, sur un centre tendu du latéral droit Howard, le défenseur Mendes est tout proche d’envoyer le cuir dans son propre but, mais peut heureusement compter sur l’excellent réflexe de son gardien Dumont (39′).

N’Diaye a ouvert le score d’une frappe sublime

Le rouge puis la délivrance pour Lancy

Tout proches de l’égalisation en première période, les Meyrinois ont une ultérieure occasion en or dès la reprise, mais Moussilou, surpris par la trajectoire du ballon, loupe l’immanquable à quelques pas seulement de la cage (46′). Suite à cette frayeur initiale, les locaux réussissent eux aussi à se porter vers l’avant, mais le tir de Torres, au terme d’un beau mouvement collectif, est contré (57′).

À une demi-heure du terme, une faute de dernier recours de Kaya sur Tsimba oblige les locaux à terminer le match en infériorité numérique. Conscients d’avoir encore plus d’espaces à exploiter, les protégés de Lebeau poussent davantage à la recherche de leur premier but de la soirée mais, hormis avec le tir de Benhaddouche qui termine légèrement au-dessus, se montrent peu convaincants. En face, Lancy gère bien la situation et passe même tout proche de clore les débats lorsque le tir enroulé de Nsilu attrape la transversale (76′).

Les locaux ayant manqué leur chance, Meyrin va enfin saisir la sienne. À une dizaine de minutes du terme, Valente bat Dumont d’une frappe axiale de l’extérieur du pied (79′, 1-1). Rattrapés au score, les Lancéens s’attendent à une fin de match sous le signe de la souffrance et cela semble se confirmer lorsque Paçarizi manque d’un rien son tir du gauche dans les derniers mètres (82′).

Toutefois, la tendance s’inverse lors des derniers instants de la rencontre. Entré en jeu à la place de Nsilu, Pasche offre un excellent relais à Barroso qui conclut face au but vide (92′, 2-1). Malmenés et réduits à dix, les joueurs de Bruno Codeas ont déjoué tout pronostic en inscrivant ce but libérateur sur le fil. La frappe de la dernière chance de Martins est vaine, les trois points reviennent bel et bien à Lancy.

« Tout s’est joué sur des détails »

Cette victoire sur le fil a donné le sourire à l’entraîneur lancéen Bruno Codeas suite à la lourde défaite aux Trois-Chêne la semaine dernière. Ce dernier fait l’éloge du caractère mis en jeu par les siens : « Contrairement aux deux premiers derbys que nous avions perdus, nous étions nettement mieux en place et mieux préparés, que ce soit mentalement ou tactiquement. Les joueurs ont montré du caractère et n’ont jamais baissé les bras. Jouer à dix pendant plus de trente minutes a été compliqué mais nous sommes bien restés en place et avons rendu la tâche difficile à Meyrin. Après l’égalisation, nous avons essayé de tenir bon et, grâce à notre efficacité en contre-attaque, avons même réussi à remporter les trois points. Je suis toutefois conscient que la rencontre aurait pu se terminer sur un nul, car ça s’est vraiment joué sur des détails ce soir ».

À deux matchs de la trêve, Bruno Codeas tire un bilan plutôt satisfaisant et rappelle que, une année de plus, il faudra compter sur Lancy dans la course aux deux –voire trois– premières places permettant d’accéder aux finales de promotion : « Nous avons vu ce soir que Lancy a les qualités pour se battre avec les six ou sept équipes qui peuvent prétendre aux finales de promotion. En attendant, le championnat est si serré qu’il faudra aborder chaque match comme une finale ». Le mentor lancéen fait donc comprendre que rien n’est acquis et que chaque match devra être disputé à 100%, en commençant par les deux derniers déplacements de ce premier tour à Thoune et à Echallens.

Du côté de Meyrin, la réception de Martigny samedi prochain sera le dernier match avant la trêve. À un point seulement des quatre équipes ex-aequo en tête mais avec un match de plus, les joueurs de Jean-Philippe Lebeau font une mauvaise affaire mathématiquement. Mais nul doute qu’ils sauront terminer leur excellente première partie de saison sur une bonne note.

 

LANCY FC – MEYRIN FC  2-1 (1-0)
Stade de Marignac

Buts : 15′ N’Diaye 1-0, 79′ Valente 1-1, 92′ Barroso 2-1

Lancy (4-3-3) : Dumont – Pedretti ©, Aïachi, Mendes, Kaya – Barroso, N’Diaye, Torres (77′ Pais) – Vuzi (94′ Gomes), Nsilu (89′ Pasche), Lachenal (63′ Ribeiro).
Entraîneur : Bruno Codeas

Meyrin (4-3-3) : Monteiro – Howard, Tissot, Camara (73′ Buchs), Dembele (57′ Martins) – Gassama (81′ Dias), Matos (61′ Benhaddouche), Paçarizi – Valente, Moussilou ©, Tsimba.
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Avertissements : Pedretti, Barroso, Dumont (Lancy) ; Howard (Meyrin).
Expulsion : 60′ Kaya (Lancy, faute de dernier recours)

 

Photos : www.jlap.ch (archives)

 






Share.