Veyrier remporte le dernier derby de l’année

0

Au terme d’un match fou en première mi-temps et engagé en seconde, l’équipe de Daniel Villa achève son premier tour sur une victoire renversante face au FC Collex-Bossy.

Le dernier derby genevois de 2ème ligue inter de l’année offrait une affiche de haut de tableau entre Veyrier et Collex-Bossy. Deux formations séparées d’une unité au classement et avec l’ambition de finir en beauté cet automne déjà positif.

Débuts en fanfare

Il ne fallait pas manquer le début sur le synthétique du Grand-Donzel, puisqu’après six minutes de jeu, le score était déjà de 0-2, Cédric Amide (1′) et Jérôme Keroudan (6′) profitant d’une défense veyrite semble-t-il arrivée en retard au stade.

A la suite de cette double réussite, les locaux vont entrer dans leur match et prendre le contrôle de ce dernier. Collex-Bossy, lui, met en place le schéma prévu par son entraîneur Yves Miéville : « Nous avions pris l’option de jouer sur les contres et laisser le ballon à notre adversaire. Notre réussite maximale du début de partie nous a conforté dans cette idée. Malheureusement, notre naïveté sur certaines actions va nous coûter cher. »

Veyrier prend donc le contrôle de la partie, s’installant dans le camp collésien, et va réussir à revenir au score sur un très beau coup franc de Cardoso (21′, 1-2). Collex va très vite réagir à cette réduction du score et parvenir à reprendre deux unités d’avance à peine une minute plus tard, sur un centre de Lhoneux qui trouve son capitaine Keroudan pour le 1-3 (22).

Mais Veyrier ne baisse pas les bras, et une nouvelle faute évitable à 25 mètres du but de Tupin va permettre au maître artificier Cardoso de réaliser un deuxième coup franc encore plus beau que le premier pour inscrire son doublé (25′, 2-3).

Avec deux maîtres coup francs, Cardoso relance Veyrier dans le match

La réaction veyrite continue et s’accentue. Superbement servi par Paratte, Cardoso pense égaliser mais se heurte à Tupin (26′). Ce n’est que partie remise, puisque trois minutes plus tard, c’est Teicher qui est lancé en tête à tête avec le portier collésien. L’avant-centre veyrite ne manque pas son duel et inscrit le but du 3-3 après moins de 30 minutes de jeu (29′) !

Après ces six buts en une demi-heure, les débats vont logiquement se calmer par la suite. Les deux formations resserrent leurs lignes défensives et les duels se font plus francs pour un dernier quart d’heure sans réel fait marquant pour arriver au thé sur ce score de parité. Une première période très compliquée à analyser d’un point de vue tactique, mais qui aura été pour le moins animée et plaisante à suivre pour les supporters présents au Grand-Donzel.

Veyrier maîtrise

Tout comme en début de match, il ne fallait pas s’éterniser à la buvette au moment où les acteurs sont revenus sur le terrain. Dès la 46ème minute de jeu, Veyrier va réussir à passer l’épaule. Suite à une percée plein axe, Teicher s’appuie sur Aponte, affronte Tupin et peut inscrire le but du 4-3. Les Veyrites prennent pour la première fois l’avantage, ils ne le lâcheront plus.

Les joueurs de Daniel Villa vont mettre la main sur ce match, bien aidés par le duo du milieu de terrain Paratte-Innaurato à la baguette. En face, Collex-Bossy a l’air quelque peu assommé et va avoir beaucoup de difficultés à amener le danger sur les buts de Centeno.

Cette deuxième mi-temps va surtout être marquée par beaucoup d’engagements, la multitude de fautes de part et d’autre, donnant du travail au trio arbitral et n’aidant pas au spectacle et rythme de ces 45 dernières minutes.

Bien en place, jamais vraiment mis en danger, Veyrier se dirige donc vers une victoire dans ce derby, qui va être assurée à la 82ème minute. Bien servi dans la surface, Bonamusa se heurte à Tupin. Malheureusement pour lui, le portier repousse la frappe sur son coéquipier Parigini qui ne peut empêcher le but contre son camp et donner au score son visage définitif.

5-3, tel est ainsi le score final de cette rencontre qui aura connu deux visages. Une première demi-heure très animée et riche en buts et une dernière heure plus hachée, maîtrisée par l’équipe locale qui, dans l’ensemble, mérite sa victoire.

10 buts pour Teicher lors de ce premier tour

Premier tour plus que satisfaisant pour les deux équipes

Collex-Bossy aura débuté la partie de la meilleure des manières, mais n’aura pas su gérer son avantage. A l’heure de l’analyse, Yves Miéville notait également « le manque de maîtrise dans cette rencontre. On a eu une réussite maximale, mais Veyrier était mieux dans le jeu. C’était un match très plaisant et je préfère voir ce genre de rencontre, même si on les perd, que certains matches qu’on a pu connaître cet automne ».

Collex termine donc ce premier tour dans le haut de tableau avec 21 unités, un total qui satisfait son mentor : « Sur ce premier tour, on peut dire que le résultat est positif. On est là où on doit être avec les moyens qui sont les nôtres. Je dirais que le gros problème rencontré cet automne est l’inconstance, on enchaîne les très bons matches avec les matches plus moyens, on se doit de trouver une ligne entre les deux pour avancer et continuer de progresser. »

Pour Veyrier, Daniel Villa met surtout l’accent sur la capacité de réaction de ses joueurs : « Ça n’a pas été facile aujourd’hui. Après une entame très compliquée, on a su revenir au score. Je trouve qu’on a réussi à bien gérer nos émotions liées aux faits de match et qu’on a su garder nos intentions de jeu. »

« En seconde période, poursuit le coach veyrite, on a repris dans le bon sens avec plus de concentration défensive et de précision dans la possession de balle. Je trouve que, dans l’ensemble, on mérite notre victoire précieuse. C’était important pour nous de renouer avec la victoire après nos deux prestations mitigées contre Conthey et Sierre. On voulait réussir notre dernière sortie de l’année à domicile. »

Veyrier termine ce premier tour à une très belle deuxième place. Après un automne riche en belles victoires et le match de Coupe de Suisse contre Thoune, le bilan ne peut être que positif, comme nous le confirme Villa : « Le bilan de ce premier tour est forcément hyper positif. On est dans un groupe de poursuivants et on se réjouit de revenir au printemps prochain avec des ambitions. Mais aujourd’hui, l’heure est au repos bien mérité ».

Le repos mérité devra encore patienter, cependant. Car, en parlant de Coupe de Suisse, pour avoir droit à une affiche de rêve au mois d’août, encore faut-il passer les trois tours qualificatifs en 2ème ligue interrégionale. Collex jouera le premier tour ce mercredi contre Bernex tandis que Veyrier se rendra à Conthey samedi prochain.

 

FC VEYRIER SPORTS – FC COLLEX-BOSSY  5-3 (3-3)
Centre sportif du Grand-Donzel

Buts : 1′ Amide 0-1, 6′ Kerouedan 0-2, 21′ Cardoso 1-2, 22′ Kerouedan 1-3, 25′ Cardoso 2-3, 29′ Teicher 3-3, 46′ Teicher 4-3, 82′ Parigini (CSC) 5-2

Veyrier (4-2-3-1) : Centeno – El Zahar (82′ Seneze), Moreira ©, Veuthey, Van Loon – Paratte, Innaurato – Taddéo (77′ Bonamusa), Aponte (84′ Del Maroneo), Cardoso (58′ Plenus) – Teicher.
Entraîneur : Daniel Villa

Collex (4-2-3-1) : Tupin – Parigini, Roca, Izquierdo, Candreias – Kerouedan, Mpon (78′ Sposito) – Lhoneux (30′ Capt, 65′ Palazzo), Schedler, Ayete – Amide. 
Entraîneur : Yves Mieville

Avertissements : Amide, Mpon (Collex-Bossy)

 

Photos : IV Sport

 






Share.