Chênois concède une troisième défaite de rang

0

Opposé à une talentueuse équipe de Team Vaud M-21, Chênois s’incline lourdement devant son public et glisse vers la partie basse du classement (0-4).

Initialement prévue le 2 mars en ouverture du second tour, la rencontre entre Chênois et la seconde garniture du LS avait finalement été repoussée en raison d’un retour tardif des Vaudois de leur stage de préparation. « On aurait préféré reprendre à domicile et non une semaine plus tard à Vevey », avait alors déclaré David JoyeUne phrase que l’entraîneur local pourrait sans aucun doute répéter aujourd’hui. Défaits à Vevey (3-2), puis face à Young Boys M-21 (2-3) pour leurs deux premières sorties printanières, les Genevois étaient passés de la 5ème à la 9ème place du classement et abordaient donc ce match décalé dans un tout autre état d’esprit. En face, Team Vaud M-21 s’était bien rassuré mercredi dernier en venant à bout de Bulle (2-0) après deux revers initiaux et comptaient bien enchaîner pour rester accrocher au wagon de tête.

Chênois manque son entrée

Pour retrouver un brin de confiance, les locaux doivent réussir leur début de partie. Cependant, celui-ci tourne au cauchemar avec l’ouverture du score qui tombe après moins de deux minutes. Lukembila prend le meilleur sur Isabey et sert son capitaine Nioby sur un plateau. Ce dernier termine le travail dans le but vide et lance parfaitement son équipe (2′, 0-1). C’est la douche froide au Stade des Trois-Chêne pour la centaine de spectateurs présents en tribune.

Chênois tente timidement de réagir, mais les hommes de David Joye peinent à se montrer dangereux, la faute à un manque de fluidité en zone offensive. Alors que les Rouges semblent enfin prendre la mesure de leur adversaire, les jeunes vaudois enfoncent le clou. Negro, dos au but, s’écroule dans la surface et l’arbitre indique le point de pénalty. L’ancien servettien et carougeois Loris Mettler ne tremble pas et donne deux longueurs d’avance à ses couleurs alors qu’on ne joue que depuis 20 minutes (19′, 0-2).

Par la suite, les visiteurs maitrisent leur sujet obligeant les locaux à courir après le ballon. Ils se créent même une grosse chance de clore les débats avant la pause mais le centre de Negro est repoussé in-extremis par la défense. De son côté, Chênois se crée une belle opportunité au travers de Mboso qui prend le meilleur sur la défense et le gardien mais ne parvient malheureusement pas à conclure.

Les Genevois rentrent au vestiaire avec ce déficit de deux buts de retard qui paraît mérité tant Team Vaud s’est montré supérieur sur ce premier acte.

Loris Mettler, ancien junior servettien, inscrit le 2-0 sur pénalty.

Team Vaud profite des cadeaux adverses

Chênois revient sur la pelouse avec de meilleures intentions et pousse pour rapidement revenir au tableau d’affichage. L’entrée d’Ibongo fait du bien en attaque grâce à une présence physique de tous les instants. Les locaux pensent réduire la marque après moins de cinq minutes mais la frappe de Suljicic s’écrase sur le montant droit des buts de Cannilla. Le rebond profite à Mboso, mais l’ailier se fait contrer de justesse alors qu’il se trouvait en position idéale.

Comme en première période, alors que Chênois prend l’ascendant, une erreur individuelle permet aux Vaudois de définitivement s’échapper. En position de dernier défenseur, Awoa Zoa glisse et laisse partir Schmidt qui devance la sortie très lointaine de Van der Laan et inscrit le troisième but de la soirée et son septième de la saison (55′, 0-3). Un gros coup sur la tête des joueurs de David Joye qui auraient mérité meilleur sort.

Les Rouges ne baissent pas les bras et repartent à l’attaque, cependant la malchance associé au manque d’efficacité leur coûte cher. La frappe de Martinez s’écrase sur la latte avant qu’Ibongo échoue en un contre un face à Cannilla. A 20 minutes de la fin, les visiteurs inscrivent le numéro 4. Rochat se fait l’auteur d’un beau solo avant de décocher une frappe puissante du gauche qui termine sa course dans le petit filet des buts de Van Der Laan (69′, 0-4).

Chênois essaiera jusqu’au bout de sauver l’honneur mais repartira aux vestiaires sur cette lourde défaite devant son public. Un score sévère, mais qui ne souffre d’aucune contestation.

Mboso, ici au duel avec le capitaine Nioby, n’inscrira pas son 3ème but en trois matchs.

« Les erreurs individuelles nous coûtent cher en ce moment »

Grâce à sa victoire du jour, Team Vaud M-21 monte à la 3ème place du classement, à égalité avec le second Lancy et se profile comme un sérieux candidat aux deux premières places, synonymes de barrage de promotion. De son côté Chênois reste 9ème avec encore 11 points d’avance sur Thun II, premier relégable.

A l’issue de la rencontre, l’entraîneur David Joye n’en voulait pas à ses hommes : « Jusqu’à la fin du match, nous avons produit des choses et nous avons eu le mérite de ne rien lâcher. Malheureusement, les erreurs individuelles nous coûtent cher en ce moment. Nous offrons deux cadeaux alors que nous prenions le dessus sur notre adversaire ». Une défaite qui ne vient pas récompenser tout le travail fourni durant la semaine : « Nous avons super bien bossé cette semaine et je pensais que nos deux défaites précédentes nous amèneraient quelque chose, mais aujourd’hui ce n’est pas du tout passé ».

Pour le coach local, ces trois défaites ne mettent pas en danger son équipe pour la suite : « Nous avions déjà connu une phase semblable au premier tour. Il faut se remobiliser, rester solidaire et travailler. Nous savions que nous allions connaître des périodes de moins bien. Ce qui est dur, c’est que sur ces trois matchs, nous voyons des bonnes choses mais nous repartons chaque fois avec 0 point ». Le matelas d’avance sur la barre de relégation reste confortable, avoue David Joye : « Nous avons encore de la marge par rapport au bas du classement, mais il va quand même falloir commencer à faire des points ».

Chênois tentera de mettre fin à cette spirale négative dès la semaine prochaine avec la réception de Martigny au Stade des Trois-Chênes samedi à 17h.

 

CS CHÊNOIS – TEAM VAUD M21 0-4 (0-2)
Stade des Trois-Chêne

Buts : 2′ Nioby 0-1, 19′ Mettler 0-2, 55′ Schmidt 0-3, 69′ Rochat 0-4

Chênois (4-3-3) : Van der Laan © – Tschikomb, Molina (85′ Racioppi), Isabey, Beuchat – Awoa Zoa, Martinez, Bilali – Suljicic (72′ Cottier), Lombard (46′ Ibongo), Mboso (61′ Vieira).
Entraîneur: David Joye

Team Vaud (4-3-3): Cannilla – Cueni, Bogicevic, Manière, Nioby © – Rochat, Mettler, Bares (78′ Liardet) – Schmidt (56′ Kasong), Negro (62′ Mac Kinnon), Lukembila (51′ Hysenaj).
Entraîneur: Ilija Borenovic

Avertissements: Cueni (Team Vaud)

 

Photos : jlap.ch

Share.