La passe de trois pour Versoix

0

Versoix n’a pas tremblé et a consolidé sa place de leader lors de son déplacement à Veyrier (0-5). Le duo Rugovaj-Rabhi a encore été décisif.

Lanterne rouge depuis sa défaite samedi dernier face à Perly, le plus dur restait à venir pour Veyrier II qui recevait le leader Versoix ce dimanche. Sur un sans-faute depuis la reprise, les Versoisiens partaient largement favoris. Ils l’étaient d’autant plus en sachant qu’ils affrontaient l’attaque la moins prolifique du championnat –15 buts inscrits en 13 rencontres– tout en ayant gardé leur cage inviolée lors des deux précédentes rencontres du deuxième tour. Le match nul de l’aller obtenu au Municipal était toutefois une bonne raison d’y croire pour l’équipe d’Yves Nkidiaka, qui avait terriblement besoin de se donner de l’air.

Versoix se fait attendre puis punit deux fois

Les visiteurs tentent de s’installer au plus vite dans le camp adverse mais rencontrent quelques difficultés à rentrer réellement dans leur match : « On a eu du mal à débuter, la chaleur et le terrain lourd ne nous ont pas aidés » ,souligne l’entraîneur de Versoix Abdel Gasmi. De son côté, l’entraîneur veyrite Yves Nkidiaka est satisfait de l’entame faite par les siens : « Le plan de jeu était bon, on a bien abordé le match. » 

Contrariés pendant plus de vingt-cinq minutes, les joueurs de Gasmi s’en remettent à l’inévitable duo Rugovaj-Rabhi pour passer l’épaule. En l’espace de trois minutes, les deux attaquants versoisiens y mettent du leur et donnent une toute autre tournure au match, qui aurait pu s’avérer être un piège pour Versoix (27′, 0-1 et 29′, 0-2). Rugovaj passe même tout proche du coup du KO avant la demi-heure, mais son tir frôle la barre transversale. Muselés par leur adversaire, la seule occasion que se procurent les locaux est issue du coup franc de Baumgartner juste avant la pause, qui file de peu au dessus.

Le double buteur Rugovaj, ici avec Studer

Veyrier II sans arguments

Au retour des vestiaires, le capitaine Chatelain se retrouve en passe de réduire l’écart, mais le gardien Piccirillo est impérial et effectue une parade essentielle pour Versoix (50′). Alors que Veyrier aurait pu revenir dans la course, l’infernal duo Rugovaj-Rabhi va sceller l’issue du match. Rabhi sert d’abord son acolyte qui conclut de la tête au second poteau (57′, 0-3). Les rôles s’inversent moins de dix minutes plus tard lorsque Rugovaj lance Rabhi en profondeur, qui finit le travail en deux temps (65′, 0-4). « J’ai la chance d’avoir une équipe avec beaucoup de qualité technique et une bonne intelligence de jeu. Si on ajoute à cela une bonne tactique, c’est parfait pour nous », constate à juste titre l’entraîneur Abdel Gasmi.

Définitivement à l’abri dès ce moment-là, Versoix ne sera jamais inquiété par les attaquants veyrites et réussit donc à maintenir sa cage inviolée pour sa troisième apparition consécutive. Pour ce qui est de l’attaque, le cinquième but de la rencontre inscrit par Dia sur penalty à dix minutes du terme porte le total de buts à treize en trois rencontres du deuxième tour pour les Versoisiens.

Rabhi, également double buteur

« On espère avoir plus de réussite dans les matchs à venir »

Avec un seul point obtenu depuis la reprise, la situation devient compliquée pour Veyrier II, qui a toutefois eu le mérite de tout donner aujourd’hui, comme le souligne l’entraîneur Yves Nkidiaka: « Il a manqué un peu de tout aujourd’hui, y compris de la chance et de la réussite. On savait que c’était un match où il ne fallait pas faire d’erreurs. Malheureusement, les deux premiers buts coup sur coup nous ont fait mal. Malgré cela on a eu une bonne attitude jusqu’au bout ». 

Les défaites de Vernier et Onex peuvent malgré tout faire sourire les Veyrites qui restent au contact de la barre, avec deux points de retard seulement : « On a les capacités de se maintenir, tout dépend de nous. On va continuer de tout donner et on espère avoir plus de réussite dans les matchs à venir », conclut Nkidiaka.

Dans le camp de Versoix, tout semble fonctionner à merveille et cette nouvelle large victoire en est la preuve. Malgré la pression présente avant le coup d’envoi lorsque CS Italien était revenu à deux points, les joueurs de Gasmi ont assumé leur rôle de leader et distancent à nouveau leur dauphin de cinq points. En continuant sur cette lancée, une éventuelle promotion en 2ème ligue inter ne tarderait pas à se profiler. Pour atteindre un objectif si ambitieux, Abdel Gasmi sait qu’il n’y a pas de secrets : « Chaque match sera difficile. On sait à quoi s’attendre. Si on veut monter à l’échelon supérieur il va falloir le démontrer chaque week-end et pour cela il n’y a pas de secret : il faut travailler dur semaine après semaine ». L’entraîneur de Versoix semble avoir la recette, au tour de ses joueurs de lui donner raison en tentant d’obtenir une quatrième victoire de rang dimanche prochain face à Plan-les-Ouates.

 

FC VEYRIER SPORTS II – FC VERSOIX  0-5 (0-2)
Stade de Veyrier-Village

Buts : 27′ Rugovaj 0-1, 29′ Rabhi 0-2, 57′ Rugovaj 0-3, 65′ Rabhi 0-4, 80′ Dia (P) 0-5

Veyrier II (4-3-3) : Gandia – M. Batardon, Chatelain ©, Galatola, Studer – Lagomarsino (65′ Castello), Da Costa, Baumgartner – Silvestre, Annen (70′ S. Batardon), Rivera (46′ Jeangros).
Entraîneur : Yves Nkidiaka

Versoix (4-3-3) : L. Piccirillo © (74′ Colombari) – Thiam, Ndoye, Ntsoli, Di Rosa (74′ Do Vale) – G. Whibley (69′ Ouriaghli), Diagne, Salustiano (66′ Pasquini) – Rugovaj, Rabhi (74′ Chatellenaz) , Dia.
Entraîneur : Abdel Gasmi

Avertissement : Di Rosa, Diagne (Versoix).

 

Photos : IV Sport

 






Share.