La Meyrin Cup continue de grandir

0

Pour sa troisième édition, le tournoi international U11, qui se déroulera les 15 et 16 juin au Stade des Arbères, accueillera des équipes telles que le Sporting Portugal, le Deportivo la Corogne ou encore le Torino FC. 

Après deux premières éditions encourageantes, la Meyrin Cup est de retour avec une troisième cuvée qui s’annonce prometteuse : nouvelles équipes, nouvelles ambitions, mais surtout l’envie de grandir pas à pas. En ayant réussi à attirer le Sporting Portugal, club formateur d’un certain Cristiano Ronaldo, Kevin Cuñado, organisateur principal du tournoi, prouve que la compétition doit être prise au sérieux.

La Meyrin Cup partie pour durer

Créée sous l’impulsion de Kevin Cuñado et de plusieurs entraîneurs du Meyrin FC, la compétition a vu le jour il y a deux ans. « Nous avions eu un tournoi international à Meyrin il y a quelques années avec notamment une équipe brésilienne qui participait, explique le principal organisateur. Néanmoins, celui-ci a cessé d’exister. Avec plusieurs entraîneurs, nous nous sommes dit qu’il fallait relancer un tournoi du même genre. A Meyrin, nous bénéficions d’installations incroyables avec des terrains magnifiques. Nous nous sommes donc dit pourquoi pas faire un beau tournoi et amener du monde ». C’est la catégorie U11 qui a été choisie pour disputer ce tournoi : « Nous avons décidé de miser sur cette catégorie car c’est la celle où il y a le plus de jeu. Les enfants sont heureux de jouer, qu’ils gagnent ou qu’ils perdent. Ils transmettent de la joie et ils ont toujours le sourire ».

Les deux premières éditions ont été positives et les organisateurs ont logiquement décidé de prolonger l’aventure. « Nous avons été satisfaits des deux premières éditions, affirme Kevin Cuñado. Nous avons quelques regrets par rapport à certaines équipes qui sont venues, mais dans l’ensemble tout s’est très bien passé. Tout le monde est sorti heureux de ce tournoi. C’était un vrai plaisir ». Pour cette nouvelle édition, les organisateurs ont réussi à passer un cap en attirant notamment la formation du Sporting Portugal : « Notre objectif était vraiment de réussir à attirer des équipes encore plus grandes que ce que nous avions eu jusqu’à maintenant afin d’avoir une compétition plus relevée. C’est donc une grande fierté d’avoir réussi à les faire venir. Cela fait plusieurs années que nous essayons. C’est compliqué car ces équipes ont généralement d’autres tournois en même temps. Nous nous y sommes pris bien à l’avance et ça a fonctionné ».

Les Italiens de Torino seront une nouvelle fois présents cette année.

Kevin Cuñado ne s’arrête pas en si bon chemin et se projette déjà sur l’avenir de la Meyrin Cup : « Mon souhait est bien évidemment que ce tournoi s’inscrive dans la durée. Pour cela, il va falloir s’améliorer chaque année et devenir encore plus professionnel. J’ai beaucoup d’idées en tête au niveau des équipes que je souhaiterais inviter. Mon but est d’avoir un tournoi semblable à celui de la CSI Talent Cup, avec des grandes équipes présentes à chaque édition. L’objectif est d’avoir un tournoi équivalent, mais en plein air ».

150 matchs en deux jours

Sept différents pays seront représentés cette année à la Meyrin Cup avec la Suisse, la France, la Belgique, l’Italie, l’Angleterre, l’Espagne et le Portugal. Au total, ce seront 150 matchs qui seront disputés sur deux jours les 15 et 16 juin. Plusieurs formations genevoises telles que Donzelle, Interstar ou encore Vernier auront la chance de se frotter le temps d’un week-end à des clubs de très haut niveau comme le Sporting Portugal, Torino ou encore le Deportivo la Corogne. Un souvenir qui restera gravé à jamais pour ces enfants de 10 et 11 ans.

Le tirage au sort a eu lieu le samedi 13 avril à l’aéroport de Genève et les 24 participants ont été réparties dans quatre groupes de six équipes par l’ex-joueuse meyrinoise Sally Julini, défendant actuellement les couleurs de l’Olympique Lyonnais : 

Groupe A : Deportivo la Corogne, Neuchâtel Xamax, Servette FC, BSC Old Boys, Meyrin FC III et FC Donzelle.
Groupe B : Marcet, Villeurbanne United, Etoile Carouge FC, Team TOBE, Meyrin FC I et CS Interstar.
Groupe C : Torino FC, FC Bâle, Vernier FC, ES Trinité, COM Bagneux et Olympique de Genève FC.
Groupe D : Sporting Portugal, UK Focus, Meyrin FC II, Pornic Foot, RWD Molenbeek et CS Italien.

Le tirage au sort a eu lieu le samedi 13 avril à l’Aéroport de Genève

Avec environ 3000 spectateurs attirés l’an dernier au Stade des Arbères, Kevin Cuñado espère faire encore mieux cette année : « J’espère que tous les amoureux du ballon rond se donneront rendez-vous les 15 et 16 juin à Meyrin. Je leur promets de prendre beaucoup de plaisir et surtout de voir du beau jeu et des sourires. II y aura encore plus de niveau cette année avec des équipes comme Sporting ou comme Torino. C’est agréable et à la fois impressionnant à voir, au niveau de la mentalité par exemple ».

Qui succèdera au Paris FC, actuel champion en titre ? Si le Sporting Portugal fait figure de favori, il faudra se méfier des Espagnols de Marcet qui ont disputé deux fois la finale sans néanmoins avoir réussi à soulever le trophée. L’envie de gagner sera présente chez les 24 participants, tout comme le plaisir et la bonne humeur.

 

MEYRIN CUP 2019
Les 15 et 16 juin au Stade des Arbères
Plus d’informations : www.facebook.com/meyrincup

 

 






Share.