Le président du FC Versoix annonce sa démission

0

Arrivé l’été dernier, Patrick Mauberqué va démissionner au mois de juin. À l’origine de cette décision surprenante, des divergences sportives avec le comité du club. Le président voulait faire du FC Versoix un centre de « foot-élite » en réduisant drastiquement le nombre d’équipes. Le projet n’a pas séduit.

Mais que se passe-t-il au FC Versoix ? Si sur le terrain, le club de la Bécassière prend son envol avec des résultats sportifs exemplaires, en coulisse, il traverse une zone de turbulence. À commencer par les plus hautes instances de l’organisation. D’après nos informations, le président actuel Patrick Mauberqué a annoncé sa démission au comité pour la fin de saison. Une décision qui survient à peine 10 mois après son entrée en fonction, succédant à Simon Pidancet.

Contacté, le principal concerné n’a pas souhaité nous répondre, indiquant qu’il s’agissait « d’une rumeur ». Mais l’information a bel et bien été confirmée par les membres du comité du club. Couac dans la communication.

Un projet « foot-élite » qui n’a pas fait l’unanimité

Les raisons de la démission du président s’expliquent par des divergences sportives avec le comité. À l’origine, un projet de refonte totale du FC Versoix, proposé par Sebastien Roth et Samuel Singarella. Soutenus par Patrick Mauberqué, l’ancien préparateur des gardiens et l’ex-entraîneur de la Première voulaient faire du club actuel un centre de « foot-élite ».

Les conséquences d’un tel projet auraient été la suppression de nombreuses équipes, principalement les effectifs des juniors. Concrètement, les A2, B2, B3, C2, C3 ainsi que la troisième équipe d’actifs (qui milite en 4ème ligue) auraient été rayées de la liste. En somme, une centaine de joueurs concernés.

Avec ce projet pour le moins ambitieux, Patrick Mauberqué pensait être suivi par le comité. Ce ne fut clairement pas le cas. Plus surprenant, il n’a pas été prêt à entendre une autre vision plus versoisienne et moins élitiste d’après les membres du comité. « Nous avons été surpris par sa décision d’acter son départ, confie Roberto Paratore, directeur sportif du club. Quoiqu’il en soit, ce projet de ‘foot-élite’ n’a même pas été présenté au comité, puisque les deux principaux intéressés ne se sont pas présentés. Pour ma part, cela était évidemment une mauvaise idée. Le FC Versoix est un club familial, de village. Il aurait été inacceptable d’exclure de jeunes juniors en raison de leur niveau ».

En attendant, Jean-Louis Niouky ou Carlos da Silva devraient assurer la transition jusqu’au mois de juin. Avant éventuellement la nomination d’un nouveau président. 

Abdel Gasmi et Patrick Mauberqué étaient arrivés main dans la main en juin dernier (Photo: FC Versoix, Facebook)

Gasmi pas prolongé ?

Si Patrick Mauberqué part, qu’en est-il d’Abdel Gasmi ? Le coach de la Première était en effet arrivé en même temps que le président actuel, en juin 2018. Surtout que, d’après nos sources, la situation semble également brouillée dans l’équipe Première. Une situation paradoxale, quand on sait que le FC Versoix compte douze victoires en dix-sept rencontres, pour seulement deux défaites. Un parcours pratiquement sans faute qui permet actuellement aux Versoisiens de filer tout droit en 2ème interrégionale.

À la question « Etes-vous en train de préparer l’après-Gasmi ? », Roberto Paratore a d’abord démenti. « Cela est complètement faux. Nous n’avons contacté aucun entraîneur ». Avant d’ajouter : « La commission sportive, Simon Pidancet et moi-même ferons un bilan à la mi-mai. Cela dit, nous sommes très satisfaits des résultats de notre Première. Nous visons la montée en 2ème ligue interrégionale ».

Contacté, Abdel Gasmi n’a pas souhaité répondre, précisant qu’il se concentrait sur le présent et aux prochaines échéances de son équipe. Le FC Versoix affronte son poursuivant direct CS Italien le 28 avril prochain. Les équipes sont séparées seulement de deux points. Reste à savoir désormais comment les joueurs de Gasmi vont gérer cette situation.

L’union fait la force: la première équipe fera-t-elle abstraction des affaires du club ? (Photo: jlap.ch)

 






Share.