Onex à l’envie

0

Les Onésiens empochent trois points précieux dans la lutte pour le maintien face à un Aïre-le-Lignon qui commence à sentir le danger (3-1).

Dimanche matin, le FC Onex, première équipe non-relégable, recevait Aïre-le-Lignon avec l’objectif clair de prendre les points afin de rester dans la course au maintien et profiter de la confrontation directe prévue entre Vernier et Grand-Saconnex dans l’après-midi. Pour les visiteurs, l’ambition est d’obtenir un second succès ce printemps et s’approcher du maintien mathématique, eux qui en début de saison aspiraient à lutter pour le titre.

Onex frappe le premier

Le début de match est à l’avantage des locaux. Les hommes d’Humberto Lopes profitent de la période d’adaptation au terrain en herbe humide de leurs adversaires pour prendre le contrôle des premières minutes et l’ouverture du score arrive très vite. Dès la 5ème minute, sur un corner, Garcia coupe au premier poteau et peut tromper Micic pour inscrire le 1-0.

Aïre connaît quelques difficultés à poser son jeu, les joueurs d’Helder Silva ne sont pas sereins en ce printemps et cela se sent dans les transitions et les phases de jeu. En pointe, Salan est trop souvent laissé seul pour véritablement apporter le danger. Mais petit à petit, les Orange parviennent à prendre le jeu à leur compte sous l’impulsion du milieu Pellet et se créent enfin quelques situations dangereuses et parvenir à égaliser sur une belle action.

Après la demi-heure, Pellet réussit un joli geste technique pour récupérer le ballon et servir Prezioso. Ce dernier lance Salan en profondeur et l’avant-centre aïrois se fait faucher dans la surface onésienne. Segade ne tremble pas et inscrit le 1-1. On se dit alors que le plus dur a été fait et que le visiteur va réussir à passer l’épaule.

Mais Onex n’a pas dit son dernier mot. Malmenés et en difficulté, les locaux ne parviennent que rarement à sortir le ballon proprement. Toutefois, ils vont faire preuve d’un très grand réalisme pour reprendre l’avantage. A la 37ème minute, Mendes fixe son défenseur et se fait faucher dans la surface. L’arbitre indique un second penalty en l’espace de cinq minutes qu’Almeida transforme pour redonner la tête à sa formation (2-1).

Ce but pris contre le cours du jeu va couper les jambes des visiteurs et plus rien ne sera à noter jusqu’à la pause. Une pause obtenue sur l’impression que si Onex mérite son avantage, Aïre semble supérieur dans le jeu et devrait réussir à passer l’épaule en seconde période.

Garcia, le premier buteur du match, pressé par Soares

Aïre tente de pousser, Onex fait le break

A la reprise, Helder Silva fait un changement de joueur et tactique pour tenter de revenir et le schéma de la fin de ce match va très vite prendre forme. Onex laisse le jeu à son adversaire et va vouloir profiter de chaque contre pour confirmer sa victoire. Et c’est sur l’un d’eux que le match va être conclu. A l’heure de jeu, un long ballon met Butty en difficulté, venu à l’aide de son défenseur central, Micic sort de sa surface et dégage… sur Butty. Venu au pressing, Almeida se retrouve tout heureux avec le ballon dans les pieds et peut tout tranquillement inscrire son doublé dans le but vide (60′, 3-1).

Déjà assommé par le 2-1, Aïre prend encore un coup sur le crâne et la dernière demi-heure va être difficile pour les visiteurs. Ceux-ci auront bien quelques situations pour revenir à la marque, mais la maladresse dans le dernier geste et la solidarité défensive onésienne vont les en empêcher. De l’autre côté, les locaux vont avoir plusieurs chances de définitivement tuer la partie, touchant même par trois fois les poteaux (deux fois sur la même action à la 82ème minute, puis à la 88ème).

C’est donc sur ce score de 3-1 que se termine cette partie débridée, mais où les imprécisions techniques auront été légion.

Almeida, le double buteur onésien, au duel avec le capitaine Rego

« On ne pouvait pas descendre plus bas »

Pour le FC Onex, c’est une victoire méritée, et surtout très importante. Juste au-dessus de la barre au coup d’envoi, les hommes d’Humberto Lopes font un bond de trois places et se retrouvent à la 8ème place. A l’heure de l’analyse, le coach onésien était satisfait du travail accompli : « C’était un match compliqué aujourd’hui. Mais on a su être solidaire et on a réussi à marquer quand il le fallait. En seconde période, il n’y avait plus vraiment de tactique et même si dans l’ensemble Aïre était supérieur dans le jeu, on s’attendait à plus de leur part et on aurait même pu marquer d’avantage sur la fin de match. »

Au classement, cette victoire s’additionne au très bon début de printemps des onésiens –10 points pris– et leur laisse entrevoir un maintien quasi inespéré à Noël. « Nous, on vient d’en bas, reconnaît Lopes, on ne pouvait pas descendre plus bas. Mais je suis très content aujourd’hui, surtout que l’équipe est composée en grande majorité de joueurs qui sont formés au club et qui savent l’importance de ce maillot. On ne va peut-être pas jouer le haut de tableau, mais on va tout faire pour se maintenir avec ces jeunes joueurs ».

Dans le camp d’en face, Helder Silva regrettait les « petites erreurs qui ont coûté des buts évitables. On a payé cash une faute inutile sur le penalty du 2-1 et sur une grosse mésentente sur le 3ème but. Cette rencontre est à l’image de ce deuxième tour qui a commencé mal pour nous. Des matches compliqués et des points perdus sur des ratés, des périodes de déconcentrations et des erreurs. Aujourd’hui, sur l’ensemble du match, on doit obtenir mieux, mais on commence mal notre match et on se met en difficulté tout seul. »

Au classement, Aïre perd encore un rang et voit surtout la meute de la lutte pour le maintien revenir sur eux. Même s’ils ont encore une marge, il ne faut pas se déconcentrer : « Oui, aujourd’hui on se prépare à jouer le maintien, clairement, souligne Silva. Quand je vois le niveau de notre jeu, quand on voit les résultats, il faut qu’on se mette en tête que notre ambition est maintenant de rester en 2ème ligue. On peut dire qu’on fait un très mauvais championnat. Après plusieurs années à jouer le haut de tableau, on vit un creux cette année et il faut regarder le prochain match, contre Perly, avec l’ambition de prendre les trois points ».

Lors de la prochaine journée, Onex voudra confirmer son excellente forme dans un autre match important pour le maintien face au Grand-Saconnex. Aïre, quant à lui, a un quart de finale de coupe genevoise à jouer jeudi contre Plan-les-Ouates avant de penser à affronter Perly dimanche.

 

FC ONEX – FC AÏRE-LE-LIGNON  3-1 (2-1)
Stade Municipal d’Onex

Buts : 5′ Garcia 1-0, 33′ Segade (P) 1-1, 37′ Almeida (P) 2-1, 60′ Almeida 3-1

Onex (4-2-3-1) : Nieto © – Selmani (86′ De Figueredo), Garcia, Penas, Bagnoud – Dauti, Beausoleil – Shabani (93′ Mortagua), Seljmani, Mendes (77′ Boutouatou) – Almeida (86′ Fretes).
Entraîneur : Humberto Lopes

Aïre (3-5-2) : Micic – Butty, Rego ©, Miguel (46′ Baptiste) – Segade (82′ Luti), Prezioso, Pellet, Lopes (68′ Anderegg), Hervo (75′ Jolliet) – Soares (61′ Marthe), Salan.
Entraîneur : Helder Silva

Avertissements : Garcia (Onex), Salan (Aïre).

 

Photos : jlap.ch

 






Share.