Meyrin et Lancy échouent aux portes des finales

0

Les victoires de Team Vaud M21 et Martigny condamnent les deux équipes genevoises qui se sont disputées un ultime derby de haute volée dans lequel les Meyrinois ont pris le meilleur dans les arrêts de jeu (3-2).

Le groupe 1 de 1ère ligue rendait son verdict samedi après-midi. Si Carouge était déjà assuré de disputer les finales de promotion depuis plusieurs semaines, un voire deux tickets étaient encore à prendre. Ni Lancy, ni Meyrin ne partaient avec les faveurs de la cote puisque les deux équipes n’avaient pas leur destin en mains. Elles devaient s’imposer dans le dernier derby de la saison tout en espérant des faux pas de Martigny ou Team Vaud M21, voire encore de Delémont dans le groupe 2. Ce qui était certain, c’est que le match nul condamnait presque à coup sûr les deux formations genevoises qui se devaient donc d’aller chercher les trois points de la victoire.

Haliti répond à Paçarizi

Comme attendu, les 22 acteurs entrent sur la pelouse avec une seule chose en tête : la victoire. Il n’y a pas de round d’observation et le début de partie est joué sur un rythme très élevé. Après moins de cinq minutes, Valente déborde sur la droite et adresse un centre tendu dans la surface de réparation. Martins Cepa est à la retombée et place un coup de tête puissant, magnifiquement repoussé par Dumont. Les locaux remettent cela deux minutes plus tard. Valente déborde une nouvelle fois et retrouve Martins Cepa. Ce dernier décale de l’autre côté sur Paçarizi qui arrive lancé et qui envoie le ballon en pleine lucarne (6′, 1-0). 

Une ouverture du score méritée à la suite de cette très bonne entame de match des hommes de Jean-Philippe Lebeau. Lancy peine à exister et ne trouve pas la solution pour bloquer le flanc droit meyrinois. On retrouve d’ailleurs ce diable de Valente au quart d’heure de jeu. L’ailier tente une reprise de volée aux 20 mètres mais celle-ci est bien boxée par Dumont. Après l’orage, les visiteurs finissent par réagir et obtiennent un penalty sur une incursion de Torres. Le capitaine Haliti ne tremble pas et égalise en prenant Barroca à contre-pied (21′, 1-1).

L’intensité descend d’un cran par la suite avec aucune des deux formations qui ne réussit à prendre le dessus. Les deux équipes se quittent sur ce score de parité et dans le même temps, Team Vaud et Martigny sont également accrochés, ce qui laisse tous les espoirs permis pour les deux clubs genevois.

Paçarizi, pressé par Gomes

 Lancy passe par tous les états 

Comme lors du premier acte, les locaux se montrent bien plus entreprenants dès la reprise et passent tout proches de reprendre l’avantage sur corner. Le montant et Dumont repoussent les tentatives des Jaunes, bien malheureux sur cette action. Lancy se montre inoffensif avec ses hommes forts comme Qarri ou Nsilu cumulant les mauvais choix. Bruno Codeas lance Vuzi pour tenter de dynamiter son attaque et bien lui en prend. A vingt minutes du terme, l’ancien junior du Meyrin FC prend de vitesse Seixas et ajuste parfaitement Barroca (70′, 1-2).

Un but importantissime qui permet aux Lancéens d’être virtuellement qualifiés pour les finales de promotion à ce moment du match. Le bonheur ne dure néanmoins que 14 minutes, moment choisi par Martins Cepa pour égaliser. Le remplaçant de Moussilou, toujours suspendu, est servi en profondeur et résiste au retour d’Aïachi pour placer une frappe croisée qui termine sa course au fond des filets (84′, 1-1).    

La fin de match part dans tous les sens. Qarri a la victoire au bout du pied, mais sa tentative échoue sur le poteau avant que Torres, signalé hors-jeu, ne profite du rebond pour marquer. Lancy a laissé passer sa chance et Meyrin ne manque pas la sienne dans les arrêts de jeu. Diallo prend ses responsabilités sur un coup franc excentré. Il tente la frappe directe et le cuir retombe dans la lucarne de Dumont (92′ 3-2). Un chef d’œuvre qui permet aux locaux de s’imposer mais qui ne les envoient malheureusement pas en finales de promotion. Team Vaud et Martigny s’imposent également laissant Meyrinois et Lancéens respectivement aux quatrième et cinquième places. 

Diallo, auteur du but décisif, pour l’honneur

« C’est frustrant pour le football genevois »

Alors qu’on avait rêvé un temps d’une participation des trois équipes genevoises aux fameux barrages pour la montée en Promotion League, seul Carouge sera finalement de la partie. De quoi être frustré selon Bruno Codeas : « Quand on voit la qualité du match d’aujourd’hui, quand on voit l’engouement aussi autour de cette rencontre, on peut clairement dire que c’est frustrant pour le football genevois. Nous avons vu deux belles équipes qui auraient pu prétendre à jouer ces finales ».

L’entraîneur lancéen nourrissait bien évidemment des regrets au terme d’une saison où l’objectif initial n’aura pas été atteint : « Il y a plusieurs situations durant la saison qui font que nous pouvons aujourd’hui avoir des regrets. Nous avons perdu des points bêtement au premier tour, puis également notre goal-average n’a pas été à la hauteur avec par exemple deux défaites de suite 5-1 contre Carouge et 4-0 à Martigny qui nous ont fait très mal ».

Bruno Codeas n’hésitait pas non plus à remettre en cause le système qu’il juge « aberrant » : « Les équipes ne jouent pas pour gagner le championnat, mais pour finir 2ème ou 3ème et cela enlève de l’intérêt. Les conditions de cette ligue sont vraiment compliquées et cela motive de moins en moins les gens à venir s’y investir ».  

Les finales de promotion débuteront ce mercredi avec un déplacement du côté de Soleure pour les Carougeois, seuls genevois concernés. Ils recevront ensuite la formation suisse allemande samedi prochain à la Fontenette. 

 

MEYRIN FC – LANCY FC  3-2 (1-1)
Stade des Arbères, 525 spectateurs

Buts : 6′ Paçarizi 1-0, 21′ Haliti (P)1-1, 70′ Vuzi 1-2, 84′ Martins Cepa 2-2, 92′ Diallo 3-2

Meyrin (4-3-3) : Barroca – Howard (75′ Domingos), Rezzonico, Buchs, Seixas (71′ Fernandes) – Diallo ©, Camara, K. Tsimba – Valente, Martins Cepa, Paçarizi.
Entraîneur : Ricardo Perreira

Lancy (4-3-3) : Dumont – Gomes, Aïachi, Mendes, Kaya (90′ Röthlisberger) – Haliti ©, Barroso, Torres – Lachenal (57′ Vuzi), Nsilu (Poceiro), Qarri
Entraîneur : Bruno Codeas

Avertissements : Buchs (Meyrin) ; Mendes, Barroso, Haliti, Dos Santos (Lancy)

 

Photos : Stéphane Eursels

 






Share.