Ultra dominateur, Carouge prend une sérieuse option

0

Face à une équipe de Tuggen totalement muselée, les Carougeois ont fait le boulot devant un millier de spectateurs (2-0). Seul regret : le score aurait dû être bien plus large. Il faudra finir le boulot samedi en terres schwytzoises.

Il y a beaucoup de signes qui envoient Carouge en Promotion League cette année. Lors de la dernière promotion carougeoise, en 2011, Servette avait aussi été promu en Super League. Et devinez qui vient d’être champion de Challenge League le mois dernier ? Cette même année 2011, Carouge avait aussi croisé le chemin de Tuggen lors des finales (1-1 à la Fontenette, victoire 0-4 à l’extérieur). Mais malgré tous ces signes du destin, l’heure est à la prudence. Même si les hommes de Jean-Michel Aeby ont fait une grande partie du job mardi soir à la Fontenette lors d’un match à sens unique remporté 2-0.

Vitkieviez et Correia à la baguette

Face à une équipe de Tuggen totalement dépassée, les Carougeois ont fait preuve d’une grande maîtrise collective, tout comme contre Soleure samedi dernier. Et comme on ne change pas une équipe qui tourne bien, Jean-Michel Aeby a aligné le même onze, à l’exception du suspendu Kursner, double buteur samedi, qui a été remplacé par le très solide Reymond.

Dans la zone offensive, le quatuor d’attaque –Correia, Dugourd, Amdouni, Vitkieviez– a rendu folle par moments la défense suisse-allemande. En particulier le fougueux Correia, véritable poison sur son flanc droit, et Vitkieviez, dont l’expérience et le jeu dos au but ont été précieux. L’ex-Servettien, recruté l’été dernier justement pour ce genre de matchs, a répondu présent dans ce dernier rendez-vous à domicile. C’est lui qui ouvrait le score d’un tir bien placé dans le petit filet dans les arrêts de jeu de la première mi-temps (45’+1′, 1-0), avant de délivrer une merveille de centre pour la tête du prometteur Amdouni (54′, 2-0).

« Mati », décisif lors de ce match aller

Seule ombre au tableau : le manque d’efficacité des Stelliens qui auraient pu, et dû, repartir avec un score plus large tant ils ont eu des occasions énormes face à des visiteurs inexistants offensivement. Et ce dès la 30ème seconde de jeu déjà, lorsque Vitkieviez, les buts vides, manquait un ballon superbement servi depuis le côté gauche. Entre lui et Correia, les locaux ont eu au moins une demi-douzaine d’occasions nettes qui auraient pu faire tourner le match en démonstration. Malheureusement, les Genevois iront dans le canton de Schwytz avec « seulement » deux longueurs d’avance.

La Promotion League passera par une solidité défensive

Jean-Michel Aeby était logiquement ravi. Il y tenait, à son clean sheet, et il l’a eu, le troisième en autant de rencontres lors de ces finales. Il faut dire qu’avec une charnière composée des impériaux Babacar Dia et Jérémy Faug-Porret, on ne risque pas grand-chose. « Au niveau de la maîtrise collective, il n’y a pas eu photo, tranchait le coach stellien. Chez eux, ce sera un football différent je pense, avec un public qui pousse. Mais nous pour le moment, c’est zéro but encaissé en trois matchs des finales. On a été solides dans tous les compartiments de jeu, il a juste manqué quelques buts de plus car on a eu de réelles occasions ».

Le remuant Correia

Offensivement spectaculaire par séquences mais surtout impressionnant défensivement, Carouge devra faire preuve de la même solidité samedi. La promotion en terres schwytzoises passera par là. Team Vaud M21 en a subi les frais après y avoir laissé échapper deux buts d’avance. On ne sait pas encore si la blessure de Dia, sorti à la 77ème minute, l’empêchera de jouer le match retour. Mais une chose est sûre : Aeby ne va pas à Tuggen dans l’intention de défendre ces deux buts : « On a notre plan de jeu et on va s’appuyer sur ce qu’on sait faire ». Réponse samedi aux alentours de 18h, pour savoir si le football genevois, après les promotions de Servette et de l’Olympique de Genève, connaîtra une de ses années les plus fastes. 

 

ETOILE CAROUGE FC – FC TUGGEN  2-0 (1-0)
Stade de la Fontenette, 1000 spectateurs

Buts : 45’+1′ Vitkiviez 1-0, 54′ Hamdouni 2-0

Carouge (4-2-3-1) : Lécureux – Mvele, Dia (78′ Vanzo), Faug-Porret ©, Reymond – Fernandez, Machado (63′ Robin) – Correia, Dugourd (72′ Alaj), Amdouni (85′ Besnard) – Vitkieviez.
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Tuggen (3-4-3) : Marty – Lanzendorfer (63′ Avdyli), Herlea, Györky – Jaggy, Meier, Santana ©, Stadler  (72′ Salija) – Ugljesic (79′ Krasniqi), Morina (89′ Farkas), Jakupov.
Entraîneur : Adrian Allenspach

Avertissements : Machado (Carouge) ; Györky (Tuggen)

 

Photos : Stéphane Eursels

 






Share.