« Nous avons les moyens de faire quelque chose cette saison »

0

Surprenant deuxième la saison passée, le FC Veyrier Sports repart ce dimanche pour une troisième saison consécutive en 2ème ligue inter avec la légère sensation, cette fois-ci, de s’être débarrassé de son statut d’outsider. Alexandre Veuthey, un des piliers et second capitaine de l’équipe, nous livre ses impressions.

Auteur d’un excellent premier tour l’automne dernier, le FC Veyrier Sports en a surpris plus d’un en s’installant sur la deuxième marche du podium juste avant la trêve hivernale. Malgré l’écart important avec le leader Olympique de Genève, cette seconde place a tout de même été vécue comme un véritable exploit au sein du clan veyrite dont l’objectif de départ était le maintien. Cette saison, la troupe de Daniel Villa compte bien montrer que ce n’était pas un simple coup de chance et tentera de réitérer l’exploit voire, pourquoi pas, passer au niveau supérieur.

Peu de recrues, mais de qualité

Comme on dit dans le milieu : les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Et pourtant il y a bien des exploits capables de marquer les esprits de tout un groupe et déclencher une nouvelle dynamique. Tel est le cas des Veyrites après leur deuxième place obtenue avec les honneurs en juin dernier seulement deux ans après son arrivée dans la catégorie. Une performance qualifiée d’« exceptionnelle » par Alexandre Veuthey, arrivé au club l’été passé mais qui fait déjà partie des cadres de l’équipe de par son expérience : plus de 100 matchs combinés en Promotion League et 1ère ligue avec Echallens, Stade Nyonnais, Le Mont ou Carouge. « Nous avions beaucoup de doutes au début en raison des nombreux départs et l’arrivée tardive des nouvelles recrues, confie le défenseur central. Nous avons quand même réussi à construire un bon état d’esprit et une forte solidarité au sein du vestiaire qui nous ont permis d’enchaîner les bons résultats et de terminer seconds malgré un deuxième tour compliqué. Cela nous a beaucoup fait évoluer mentalement et nous servira pour affronter cette saison ».

Cette année, en revanche, la dynamique est un peu différente. Le coach Daniel Villa, qui entame sa 11ème saison à la tête de l’équipe qu’il a faite monter en 2ème ligue inter en 2014 et 2017, pourra en effet s’appuyer d’entrée sur un contingent de base qu’il connait à la perfection, auquel sont venus se greffer des recrues de qualité dans les différents secteurs de jeu : les retours à la maison de Röthlisberger et Mendes en provenance de Lancy, ou encore l’arrivée de Buchs de Meyrin, des joueurs qui ont connu la 1ère ligue.

« La base du groupe est la même que celle de la saison passée, poursuit Veuthey, ce qui est déjà un point très positif. Ensuite, nous avons également accueilli de nouveaux joueurs de qualité qui vont non seulement nous permettre d’hausser notre niveau jeu, mais surtout, qui connaissent déjà la maison comme Mendes et Röthlisberger. Cela est très important pour préserver la cohésion du groupe et l’état d’esprit qui règne dans ce vestiaire. Ce fut la clé de notre succès l’année dernière ».

« Trop tôt pour parler de favori »

Bien décidé à consolider son rang dans le haut du tableau de la catégorie, l’homme fort de la défense veyrite préfère en revanche rester prudent et éviter l’étiquette de favori pour le moment : « Les équipes évoluent énormément d’une saison à l’autre et il est difficile d’en ressortir un favori. Notre objectif principal est de continuer à prendre du plaisir tous ensemble. Mais nous sommes conscients que nous avons les moyens de faire quelque chose cette saison. Ce serait vous mentir si je vous disais que nous ne voulons pas jouer le haut du tableau, mais il est encore beaucoup trop tôt pour parler de promotion », précise Veuthey.

Pendant la préparation estivale, Veyrier a disputé cinq matchs amicaux et le bilan est plutôt encourageant. Mais l’essentiel, selon le défenseur veyrite, était dans le contenu : « La préparation a été courte mais tout s’est très bien passé. Dans l’ensemble nous avons obtenu de bons résultats et des prestations intéressantes. Plus spécialement lors de notre dernier match face aux M18 du Team Vaud Lausanne où nous avons été maîtres du ballon et avons réussi à reproduire le jeu que nous recherchons à mettre en place. Les nouveaux arrivés se sont également très rapidement acclimatés à nos méthodes et les automatismes commencent déjà à se mettre en place ». Nous voilà avertis.

Place désormais au terrain où Veyrier entamera sa saison ce dimanche dès 16h à Balexert en affrontant les M21 de Servette. Un premier derby genevois qui promet déjà un beau spectacle et peut-être des indications pour la suite de la saison.

 

TRANSFERTS

Arrivées : Buchs (Meyrin), Röthlisberger et Mendes (Lancy), Bandini (Chênois), Bittar (Chênois, juniors A), Metheni (Chaux-de-Fonds)
Départs : Bonamusa (Carouge II), Plenus et Del Maroneo (Bernex)

 

Photo : Stéphane Eursels

 







Share.