« Quand tu y as goûté une fois, tu as envie d’y regoûter chaque année »

0

Malgré le départ de plusieurs cadres et de son entraîneur Bruno Codeas, l’ambition des Lancéens et de son capitaine Momo Haliti reste intacte : accrocher au minimum les finales de promotion.

Lancy a connu un été mouvementé après une saison 2018-2019 décevante lors de laquelle l’équipe a échoué aux portes des finales de promotion. Bruno Codeas a quitté son poste d’entraîneur conservant tout de même son rôle de directeur sportif et a été remplacé par Kamel Boudjellaba en provenance de Bernex. Ce n’est pas tout puisque pas moins de huit joueurs ont quitté le navire et, parmi eux, des cadres importants de l’effectif comme Qarri, N’Diaye ou encore Nsilu.

Ces nombreux changements n’inquiètent pas pour autant le capitaine emblématique du Lancy FC, Muhamed Haliti, qui disputera cette année sa 11ème saison au club : « Il est évident qu’il n’est jamais facile de perdre de tels joueurs. Le plus important était de garder le noyau dur et nous y sommes parvenus. Il y avait également une volonté de rajeunir le groupe en recrutant de jeunes joueurs comme Negro, Kituka ou Avdulahi. A eux maintenant de montrer que nous pouvons compter sur eux ». L’arrivée d’un nouvel homme fort est également vu d’un bon oeil par le milieu lancéen : « Cela va permettre d’insuffler une nouvelle dynamique et de redistribuer les cartes au sein de l’effectif. Ce sera bénéfique pour le groupe après une fin de saison dernière compliquée ».

Le fait de ne pas participer aux finales de promotion a permis aux joueurs de pouvoir souffler quelques semaines avant la reprise. « On va recommencer la saison en étant plus frais que les deux dernières années et ceci peut nous être bénéfique », analyse le capitaine. Le premier mois de travail avec Kamel Boudjellaba s’est bien déroulé : « Nous avons fait une excellente préparation et nous nous sommes rapidement adaptés au nouveau staff. Nous avons fait de nombreux matchs amicaux, car l’entraîneur aime bien pouvoir essayer différentes tactiques et je pense que nous sommes prêts à en découdre ». Lancy a disputé pas moins de six matchs amicaux en l’espace de trois semaines.

Barroso et Haliti, deux des piliers de l’équipe lancéenne

Objectif : finales de promotion !

Pas question de revoir les ambitions à la baisse, malgré la métamorphose de l’effectif : « La volonté du club et de toute l’équipe est d’accrocher au minimum les finales de promotion, annonce Haliti. Nous n’y sommes pas parvenus l’an dernier et nous ne pouvons nous en vouloir qu’à nous-mêmes. Nous savons ce que nous avons fait de faux et il s’agira de gommer ces erreurs pour remplir notre objectif ». L’envie reste toujours la même malgré l’échec de la saison passée : « Tous les joueurs qui sont restés ont faim et souhaitent jouer ces finales. Quand tu y as goûté une fois, tu as envie d’y regoûter chaque année ».

La cohésion du groupe sera l’une des clés du succès lancéen et le capitaine aura un grand rôle à jouer en ce sens en faisant profiter de toute son expérience à son groupe : « Il va être essentiel de sensibiliser l’équipe sur le fait que nous aurons besoin de tout le monde car le championnat de 1ère ligue est long. Pour réussir, il faut avoir un groupe de 18-20 joueurs impliqués tout au long de l’année. Il ne faut jamais rien lâcher, même si pendant une période vous jouez un peu moins ».

A bientôt 30 ans, Muhamed Haliti ne cache pas son envie d’évoluer un jour avec son club de coeur à l’étage supérieur : « Je ne dirais pas que cela représente un rêve, mais plutôt un aboutissement. J’aimerais beaucoup jouer en Promotion League avec Lancy. Je pense que la différence de niveau est infime et que nous en avons largement les capacités ». Après avoir frôler la promotion à plusieurs reprises ces dernières années, cette saison sera-t-elle enfin la bonne pour Lancy ? Premier élément de réponse ce samedi avec la réception de Vevey à 17h30 au Stade de Marignac en guise de match d’ouverture.

 

TRANSFERTS

Arrivées : Kamel Boudjellaba (entraîneur, Bernex), Hassani et Rahimi (Bernex), Avdulahi (Carouge), Kituka (Interstar), De Matos (Vernier), Negro (Team Vaud M21)
Départs : Bruno Codeas (entraîneur), Bytyqi (Olympique GE), N’Diaye (Forward Morges), Fernandez (CS Italien), Qarri (Stade Nyonnais), Röthlisberger et Mendes (Veyrier), Nsilu (Chênois), Pasche (Team Vaud M21)

 

Photos : Stéphane Eursels







Share.