Etoile Carouge se cherche encore

0

GEF FE-14 / Encore un peu vert, Étoile Carouge s’incline lourdement face au FC Lausanne-Sport malgré une bonne qualité de jeu. L’efficacité dans les deux surfaces a été un facteur déterminant.

Après un début de saison compliqué en matière de résultats, la formation FE14 d’Étoile Carouge accueillait le FC Lausanne samedi matin sur le synthétique de la Fontenette pour tenter d’obtenir un premier succès en championnat et, pourquoi pas, inverser la dynamique.

Une préparation en deux temps

Avec un effectif recomposé à la trêve en raison de plusieurs départs du côté de Servette, entre autres, la troupe de Yann Lucas a vu sa préparation estivale quelque peu tronquée et connait aujourd’hui un léger retard. « Nous avons connu une préparation un peu particulière, témoigne le coach stellien. Nous avons en effet perdu une partie importante de l’effectif FE13 de l’année passée et nous avons tenté de combler ce manque avec l’intégration de nouveaux joueurs dont certains n’ont encore jamais évolué dans le système Footeco. À cela sont venues s’ajouter plusieurs absences pour blessure ce qui fait que nous avons connu un démarrage un peu difficile ».

Alors que la qualité de jeu proposée est très intéressante, les Stelliens manquent encore de ressources pour maintenir le rythme sur tout un match. « Nous avons en effet un manque de fraîcheur à chaque fin de rencontre, confirme Lucas. Celui-ci est non seulement lié à notre préparation qui a été délicate mais aussi à l’aspect mental. Lorsque nous perdons plusieurs fois d’un but d’écart, il arrive que le joueur lâche mentalement. C’est justement un des fondamentaux que nous travaillons durant la semaine. Nous souhaitons que le joueur puisse reproduire ses efforts sur 90 minutes tout en respectant nos fondamentaux de jeu », conclut l’ancien responsable technique des juniors (catégories F à D) à Plan-les-Ouates.

Un Carouge un peu tendre

Ce samedi, face à un FC Lausanne-Sport très solide, les événements n’allaient malheureusement pas être si différents. Et pourtant, Carouge démarre la rencontre avec beaucoup de détermination et une forte volonté de se projeter vers l’avant en multipliant les transmissions au sol. Bien en place, la circulation du ballon est très bonne et Carouge réussit à se défaire de la pression adverse assez facilement. Les locaux vont d’ailleurs très rapidement se procurer les meilleures occasions de but  avant de confirmer leur domination avec l’ouverture du score peu avant le quart d’heure de jeu. Malheureusement, bien que peu dangereux jusque-là, Lausanne égalise quelques minutes plus tard à la suite d’une double perte de balle des Carougeois en zone défensive, et prend l’avantage dans la foulée sur coup de pied arrêté. Double coup dur pour les protégés de Lucas qui étaient pourtant bien rentrés dans la partie mais se retrouvent rapidement menés en raison de deux faits de jeu qui auraient pu être évités. Une troisième réussite en faveur des Vaudois allait suivre peu avant la pause.

Sans renoncer à son style de jeu, Carouge va tenter de refaire son retard avec des bonnes réactions à la fin du deuxième tiers et surtout à l’entame du troisième. Toutefois, malgré plusieurs occasions franches, les locaux vont non seulement manquer de réussite et de précision dans la zone de vérité mais vont encaisser quatre nouvelles unités qui vont sceller définitivement l’issue du match. Encore un peu tendres, les joueurs carougeois ont trop souvent manqué de détermination dans les deux surfaces pour espérer accrocher un adversaire très bien organisé. Un constat partagé par le coach local au terme du match : « Il est vrai que nous avons manqué de réussite devant les buts adverses, mais nous avons surtout produit un peu trop de déchets techniques dans certaines phases de jeu. Cela nous a fortement joué défaut dans la finition. De plus, nous avons baissé notre intensité dans le dernier tiers ce qui a permis à notre adversaire de creuser l’écart et multiplier les occasions ».

Insister sur les points positifs

Toujours pas victorieux dans ce début de championnat, la jeune formation carougeoise traverse une période de contre-performances. Bien que la philosophie Footeco ne tient pas compte du résultat, cela pourrait avoir un impact négatif sur le mental du joueur et par conséquent affecter sa progression sur la durée. Yann Lucas nous explique comment protéger ses joueurs de ces mauvaises passes : « Le résultat est certes secondaire dans cette catégorie de jeu, mais lorsque l’équipe enchaîne les mauvaises performances, il est très important de rester derrière eux en permanence en les encourageant et surtout en valorisant leur travail. Nous allons également retenir les éléments positifs et insister sur les points forts de chacun pour tirer le meilleur de tous. Cela va leur permettre de rester en confiance ». 

 

ETOILE CAROUGE FC – FC LAUSANNE-SPORT  1-7 (1-3, 0-2, 0-2)
Stade de la Fontenette

Carouge : Dutheil, Chal, Gaud, Steffen ©, Acosta, Jeaneret, Gerhard, Gazzetta, Rocca, Bona, Roser, Robin-Kieser, Lemaire, Pinheiro.
Entraîneur : Lucas Yann

Lausanne :  Selvaratnam, Alméras, Pirona, Bonjour, Malaia, Testa ©, Lorotte, Aguinaga, Danese, Lannutti, Rwabahungu, Ben Hamed, Marian.
Entraîneur : Tran Van Manh

 

 







Share.