Aïre arrache le nul à la 94ème minute

0

La rencontre entre Aïre-Le-Lignon et Etoile Carouge II s’est conclue sur le score de 1 à 1. La jeune équipe menée par Eduardo Agudo a ouvert la marque par Dalle Mulle avant la mi-temps, mais les locaux ont arraché le match nul à la toute dernière seconde grâce à Sacilotto.

Le match choc de la troisième journée de 3ème ligue se jouait du côté d’Aïre-Le-Lignon. Avant cette rencontre, Etoile Carouge et Aïre avaient fait le plein de points en disposant de leurs adversaires avec une certaine facilité. Au-delà de l’enjeu lié au classement, ce match devait  confirmer les ambitions des deux équipes : la jeune équipe de Carouge est-elle assez mature pour jouer le haut de classement ? Aïre a-t-il définitivement tourné la page après plusieurs saisons en demi-teinte?

Dès l’entame de la rencontre, les équipes affichent leurs ambitions et ne se laissent pas tétaniser par l’enjeu. Carouge mise énormément sur la vitesse des frères Baumgartner,  tandis qu’Aïre est dangereux sur les balles aériennes grâce notamment à Ceesay. Après plusieurs opportunités pour les deux équipes, Carouge II va ouvrir la marque à la 38ème. Coup-franc excentré de la gauche, De Stefano relâche, la défense « orange » ne suit pas et Dalle Mulle donne l’avantage aux siens.

Avant la mi-temps, Aïre se procure un coup franc dangereux, mais Pizzinat n’en profite pas. Puis le défenseur Paul ne réussit pas à donner assez de puissance à son coup de tête pour tromper Franzen. Carouge sera encore dangereux avant la pause, mais Parente enlève trop sa frappe.
C’est Aïre-Le-Lignon qui va démarrer la seconde période avec davantage de détermination. A la 64ème minute, Pizzinat file seul face au but mais son essai frappe le poteau. Pourtant réputé pour son sang-froid devant le but, l’attaquant d’Aïre échoue de peu. Les Carougeois demeurent  toutefois dangereux et la vitesse des jeunes joueurs d’Eduardo Agudo ne cesse de peser sur la défense adverse.
Les entrées de Djani et de Sacilotto vont apporter peut-être ce qu’il avait manqué à Aïre jusque là : le brin de folie nécessaire à déstabiliser la défense adverse. A la 73ème minute, Nazim décroche une frappe splendide du gauche mais l’excellent Franzen s’y oppose d’une magnifique claquette. A la 80ème, Ceesay envoie par-dessus à bout portant. 7 minutes plus tard, c’est au tour de Kneubuhler de donner l’illusion du but, mais sa tête passe de peu à côté.
L’événement clé de la rencontre aura lieu en toute fin de match. 94ème minute, Sacilotto est retenu à l’entrée des seize mètres. Penalty? Non, l’arbitre donne un coup-franc sur la ligne des seize mètre. Djani voit son tir renvoyé par la transversale et sur le corner qui suit, le ballon finit dans les pieds de Sacilotto qui marque le but de l’égalisation.
Pas même le temps de remettre le ballon en jeu que l’arbitre siffle la fin du match. Aïre peut laisser éclater sa joie et fêter ce point obtenu in-extremis. Le score de parité est somme toute juste entre deux équipes qui auront sûrement un rôle important à jouer dans ce groupe 2 de 3ème ligue. Etoile Carouge affiche des qualités que beaucoup d’équipes peuvent lui envier. Du côté du Lignon, on peut se réjouir du début de championnat et de la détermination affichée.

 

FC AIRE-LE-LIGNON –  ETOILE CAROUGE FC II 1-1 (O-1)
Stade d’Aïre, environ 80 spectateurs

Buts : 38′ Dalle Mulle 0-1, 94′ Sacilotto 1-1.

Aïre : De Stefano ; Lloves (N. Maimouni), Vonlanthen, Paul, Solomon ; Christinet (Djani), Ceesay, Diaz (Sacilotto), Kneubuhler ; Kreutzer, Pizzinat.
Entraîneur : Claudio Morelli

Carouge II : Franzen ; Renna, Varela, Da Roxa, Wydler (Beuchat); C. Baumgartner, Diego Martin, Parente (Santos), Dalle Mulle ; Canedo (Farinha), M. Baumgartner.
Entraîneur : Eduardo Agudo

Avertissements :  Canedo, Lloves.

 

 

Share.