3ème ligue, groupe 1 : 8ème journée

0

3e ligue – Groupe 1
1. FC Onex 8 7 1 0 15  : 4 22
2. US Meinier 8 5 2 1 17  : 7 17
3. Signal FC Bernex-Confignon II 8 5 1 2 23  : 11 16
4. Sport Genève Benfica 8 4 1 3 16  : 14 13
5. Racing Club GE II 8 4 1 3 24  : 25 13
6. FC Perly-Certoux II 8 4 0 4 23  : 17 12
7. FC Saint-Jean GE 8 4 0 4 10  : 11 12
8. FC Collex-Bossy II 8 2 2 4 17  : 17 8
9. FC Compesières 8 2 2 4 11  : 12 8
10. CS Italien GE II 8 2 1 5 10  : 21 7
11. FC Donzelle 8 1 3 4 13  : 20 6
12. Sporting Futebol Clube 8 1 0 7 15  : 35 3

 

 

FC Collex-Bossy II  –  Signal FC Bernex-Confignon II   2  –  4
Voir article Proxifoot  

FC Saint-Jean GE   –  FC Onex    0  –  1  

Au stade de Varembé, le FC Saint-Jean reçoit le leader le FC Onex. Les Jeannots doivent s’imposer s’ils ne veulent pas voir leur adversaire du jour leur échapper définitivement dans ce championnat. Mais les onésiens, solides leaders, entendent bien distancer les pensionnaires de Varembé qui comptent dans leur rang pas moins de 7 anciens onésiens (Goutte, Chambaz, Niederhauser, Ducrest, Otero, Vazquez et Bonetti).

Le FC Onex domine d’emblée ce match mais ne parvient pas à se montrer dangereux. L’expérience des défenseurs jeannots et la vista du gardien Bonetti contiennent jusqu’à la mi-temps les quelques assauts “vert et blanc”. Le scénario est identique en seconde mi-temps jusqu’à l’ouverture du score signée Davide Marchetta. Le milieu de terrain donne l’avantage aux siens en étant le plus prompt à réagir sur un coup-franc de Simoës repoussé dans ses pieds par Bonetti.

Le score n’évoluera plus malgré une pression des hommes de José Zapico dans les derniers instants et une très belle tête de Niederhauser bien captée par Vaucher, très peu inquiété ce matin. Les hommes de Patrick Hochstrasser poursuivent donc leur route vers la deuxième ligue alors que le FC Saint-Jean se retrouve dans une première partie de tableau qui lui convient très bien.

Racing Club GE II  –  FC Perly-Certoux II   4  –  2   

Les perlysiens n’ont pas le choix et doivent absolument se reprendre après leur défaite subie à domicile contre un autre prétendant à la montée, l’US Meinier. La partie démarre fort pour les joueurs d’Helder Silva qui mènent rapidement 2 à 0. Les joueurs de Racing, sans doute galvanisés par la victoire de leur première équipe vendredi soir, se relancent dans la partie en inscrivant le 2 à 1 avant la pause.

En seconde période, malgré une supériorité dans le jeu, les visiteurs ne parviennent pas à creuser l’écart et voient leurs adversaires revenir à deux partout puis marquer encore deux nouveaux buts en fin de rencontre. Racing II poursuit donc son petit bonhomme de chemin pour sa première année à ce niveau. Du côté de Perly, la déception était très compréhensive si on prend en considération les nombreuses occasions manquées notamment par leur nouvel attaquant Nelson Duarte.

US Meinier   –  CS Italien GE II   3  –  0  

L’US Meinier ne lâche pas de points et compte bien jouer les trouble-fêtes dans ce championnat. Avec la réception de CS Italien II, équipe de milieu de tableau, ils ont une grande oportunité de continuer à mettre la pression sur le FC Onex.

Ce match, les joueurs locaux l’ont relativement maîtrisé si l’on excepte le relâchement après le premier but inscrit par Reymond. Les autres réussites sont l’oeuvre du puissant attaquant Udry et de Kassongo. L’entraîneur des « noir et blanc » ne retenait que le résultat de ce match sans grande envergure mais où ses joueurs ont réussi à faire la différence sans produire particulièrement un beau jeu. Le CS Italien II, quant à lui, devra certainement se battre contre la relégation dans ce championnat.

FC Donzelle   –  FC Compesières    1  –  1   

Dans un match entre deux équipes de campagne qui se cherchent encore dans cette première partie de championnat, chaque équipe a eu sa mi-temps. L’ouverture du score est l’oeuvre du revenant Nicolas Moget. Et quel retour! Après seulement dix minutes de jeu, l’ancien attaquant de poche du FC Onex lâche une demi-volée de plus de 35 mètres qui vient mourir dans la lucarne gauche du portier Monnier, totalement impuissant sur ce coup. Piqués aux vifs par ce splendide but, les “jaune et bleu” de Christian Lamers dominent le reste de la première période et égalisent avant le retour au vestiaire.

En seconde période, Compesières prend le dessus sur son adversaire sans toutefois réussir à faire la différence. Du côté des visiteurs, pour pallier aux divers problèmes d’effectifs on note sur la pelouse la présence de l’entraîneur Laurent Bédat, du président du club Chobaz dans les buts et enfin la rentrée du coach Dentand pour la fin de partie. 

Sporting Futebol Clube   –  Sport Genève Benfica    1  –  5

Cité dans un autre contexte, l’affiche de ce match aurait attiré les foules. En effet, les deux clubs lusitaniens reprèsentent les deux clubs phares de la ville de Lisbonne, le Sporting et le Benfica. Dans ce derby âpre entre deux néo-promus, les hommes du technicien Martins n’ont pas le choix, ils ont l’obligation de s’imposer et d’ainsi stopper la spirale négative de 6 défaites consécutives. Mais c’est sans compter sur la bande d’Eugenio Rendeiro qui réalise un début de championnat très intéressant. Les visiteurs prennent rapidement le pas sur leurs adversaires en inscrivant 2 buts dans les dix premières minutes.

                             

Les locaux réduisent le score dans la foulée mais encaissent le 3 à 1 juste avant la mi-temps. Cette réussite leur fera très mal puisqu’ils ne reviendront plus dans ce match. Le Sport Genève Benfica marque encore deux fois pour finalement s’imposer 5-1, ce qui ravit son entraîneur Eugenio Rendeiro satisfait de cette victoire méritée et du début de championnat des siens. A noter que les buts des visiteurs ont été inscrit par Perreira, auteur d’un triplé, et par Mendes et  Cosmin.

Share.