3ème ligue, groupe 1 : 9ème journée

0

Les poursuivants du FC Onex se neutralisent…

3e ligue – Groupe 1
1. FC Onex 9 8 1 0 22  : 5 25
2. Signal FC Bernex-Confignon II 9 5 2 2 25  : 13 17
3. US Meinier 9 5 2 2 17  : 9 17
4. Racing Club GE II 9 5 1 3 27  : 25 16
5. Sport Genève Benfica 9 4 2 3 18  : 16 14
6. FC Perly-Certoux II 9 4 1 4 25  : 19 13
7. FC Saint-Jean GE 9 4 1 4 10  : 11 13
8. FC Compesières 9 3 2 4 13  : 12 11
9. FC Collex-Bossy II 9 2 3 4 19  : 19 9
10. CS Italien GE II 9 2 1 6 10  : 24 7
11. FC Donzelle 9 1 3 5 14  : 27 6
12. Sporting Futebol Clube 9 1 1 7 15  : 35 4

 

Sport Genève Benfica – Signal II 2-2

Le néo-promu lusitanien n’en finit pas d’étonner dans ce 1er tour. Après avoir accroché le leader chez lui, l’équipe d’Eugenio Rendeiro a réussi à prendre un point face à un autre prétendant à la montée, le FC Signal II. Mené au score jusqu’à la toute dernière seconde, les joueurs de Vessy égalisent sur leur deuxième penalty de la journée.

Dans l’autre camp, il s’agit là d’une mauvaise opération sur le plan comptable. En effet, la bande de Tlokinski aurait pu s’emparer seul de la deuxième place en cas de succès. Les buts bernésiens ont été l’oeuvre d’Obonou puis de Mariétan (fils de l’ancien directeur technique cantonal de l’ACGF), sur un superbe coup-franc. A noter encore que les joueurs du coteau étaient aidés par deux joueurs de la 1ère équipe: Baeza et Mariétan.

Onex – Donzelle 7-1

Le leader du groupe poursuit sa marche en avant et dispose aisément d’un FC Donzelle qui devra batailler dur pour se maintenir dans la catégorie de jeu. Les “vert et blanc” mènent 1-0 à la pause grâce à un but de leur capitaine Page. En seconde période, les locaux déroulent et trouvent le chemin des filets à six reprises, avec notamment trois réussites de l’excellent Gremion, qui se rachète bien de l’expulsion reçue il y a deux semaines face au Sporting.

Bien qu’anecdotique, le but visiteur sera inscrit en toute fin de match à la suite d’une erreur de placement de la défense onésienne. Avec cette victoire, le FC Onex s’adjuge le titre officieux de “champion d’automne” de son groupe.

Compesières – Meinier 2-0

Un Compesières solide et volontaire s’impose face à un Meinier qui est passé à coté de son match. Encore emmenés par son président Jacques Chobaz dans les buts (il en sera de même jusqu’à la fin du 1er tour, le gardien titulaire Berton étant blessé), l’équipe locale reste sur sa lancée des derniers matches et réussit donc son 5ème match sans défaite. La barre s’éloigne et l’horizon s’éclaircit pour Laurent Bédat, qui pouvait compter également sur un joueur de la 2ème équipe et sur un junior.

Les buts ont été inscrits par Stadelmann en première période et par l’intenable Cheyroux qui se rattrapait bien de son penalty manqué en première période. Du côté Meynite, Franco Ricci et Christophe Durret espèrent que leurs joueurs oublieront vite cette contre-erformance afin de mieux préparer le match au sommet face à Onex la semaine prochaine.

Perly II – Collex II 2-2

Alors qu’ils devaient absolument s’imposer pour recoller au groupe de poursuivant du FC Onex, les joueurs d’Helder Silva ont une nouvelle fois manqué l’occasion de s’imposer à domicile. Les joueurs locaux sont bien revenus après l’ouverture du score des collésiens pour mener 2 à 1 à la pause. Ils se sont fait rattraper ensuite à 15 minutes de la fin du match par leur adversaire du jour. Un penalty du libéro collésien Redecker permettait à son équipe de grapiller un point, capital dans l’optique du maintien.

Du côté Perlysien, on se demande si la partie avait été différente si deux de leurs attaquants (Duarte et Schüermann) n’étaient pas allés renforcer la première équipe du club la veille. En tout cas, les ambitions légitimes entrevues après les premiers matches doivent maintenant être revues à la baisse.

Sporting – St-Jean 0-0

Sur le terrain exigu du Bout-du-Monde, les Jeannots n’ont pas réussi à faire la différence face au Sporting malgré des grosses occcasions en fin de partie. Le club lusitanien stoppe là une série de 7 matches sans engranger le moindre point. Le FC Saint-Jean rétrograde à la 7ème place alors qu’il menaçait encore le leader du groupe il y a trois semaines.

A noter encore que les deux équipes avaient été réduits à dix à la 60e minute, Chambaz réagissant mal à un tacle très appuyé de son adversaire, lui aussi expulsé.

CS Italien II – Racing II 1-3

A la peine depuis le début du championnat, la seconde garniture du CS Italien recevait la 2ème équipe du Racing. Les hommes du Bois de la Bâtie, à la recherche de points depuis trois matches, espèrent vaincre leur adversaire pour s’éloigner de la zone des reléguables. Malheureusement pour eux, le Racing II en a décidé autrement et s’est imposé par 3 buts à 1. Le néo-promu continue son petit bonhomme de chemin et se hisse désormais à la 4 ème place.

Share.