Carouge II abuse de Laconnex

0

Lors de ce match avancé de la 9ème journée, la deuxième équipe de l’Etoile-Carouge inflige une correction (9-0) au FC Etoile-Laconnex, grâce notamment à la triplette composée de Gressent et des frères Baumgartner, auteurs de 8 buts à eux trois.

C’est avec une grosse veste, des gants et une écharpe qu’il fallait se rendre au stade de la Fontenette ce soir pour le match avancé de la 9ème journée, opposant la jeune deuxième équipe de Carouge (en bleu) à l’Etoile-Laconnex (en grenat) sur la pelouse synthétique. Les Carougeois se doivent de réagir après la défaite cruelle subie à Grand-Lancy dimanche dernier (3-2), afin de ne pas se trouver distancés au classement. Quant aux Laconnésiens, ils connaissent une saison difficile et viennent de perdre 0-5 à domicile face à Aïre-le-Lignon.

Les locaux ne se font pas attendre pour ouvrir le score. Dès la 7ème minute déjà, un centre du très véloce ailier gauche Michael Baumgartner est converti en 1-0 par l’homme en forme carougeois, l’attaquant Nicolas Gressent. Cinq minutes plus tard, ce même Gressent va marquer un but splendide : il s’en va affronter la défense « grenat », se débarrasse facilement de Toumi et, en dehors des seize mètres, effectue une magnifique pichenette qui lobe le gardien visiteur en se hissant sous la barre… 2-0 et quel beau geste !


Varela, Gressent et Santos.

Laconnex est dépassé par le début de match spectaculaire des locaux. Sur ce terrain synthétique, le jeu est très rapide et la défense « grenat » a du mal à suivre. Les bleus vont se mettre à l’abri dès la 22ème, lorsqu’une nouvelle combinaison entre Gressent et Michael Baumgartner finit en face à face entre ce dernier et le gardien, que le Carougeois convertit en piquant la balle par-dessus Dufournet, 3-0 déjà. Les Carougeois nous offrent un beau spectacle : ils monopolisent le ballon, le font bien circuler et utilisent à merveille la largeur de ce petit terrain synthétique, de quoi satisfaire l’entraîneur Eduardo Agudo !

A la 37ème, une frappe lointaine de Parente finit sur le poteau, le malin Canedo suit l’action et adresse un centre pour Da Roxa qui inscrit le 4-0 de la tête. Les occasions pleuvent du côté carougeois et sans les interventions miraculeuses du gardien Dufournet, le score serait encore plus sévère. Cependant, avant la mi-temps, Gressent va inscrire son troisième but personnel (encore magnifique !) en se débarrassant d’un défenseur et en enchaînant d’une frappe enveloppée en pleine lucarne. Cela fait 5-0 à la mi-temps dans un match à sens unique. On se demande comment le FC Etoile-Laconnex va quitter la Fontenette ce soir sans une dizaine de buts encaissés…

Le début de seconde période est un peu plus tranquille. Les locaux font tourner le ballon et se font plaisir, alors que les visiteurs ont beaucoup de mal à s’installer dans le camp carougeois. Il faudra attendre la 61ème minute pour voir un nouveau but : un centre à ras-de-terre de Michael Baumgartner est converti en 6-0 par son frère Christian. Quelques minutes plus tard, nouvelle combinaison entre les deux frères : transversale millimétrée de Michael pour Christian qui ne manque pas son duel face au gardien, 7-0. Cela va trop vite pour Laconnex. Beaucoup trop vite, puisqu’une minute plus tard, une belle ouverture de Pais sur Christian Baumgarter place ce dernier dans une position identique qu’avant. Avec sang froid, il inscrit un but qui est une réplique du précédent. Avec trois buts en 15 minutes, Christian vient de réaliser le hat-trick parfait !

A 8-0 l’addition commence à être très salée pour les hommes de Jean Noël Dumont, qui ne se sont pas encore procuré la moindre occasion dans ce match ! A la 83ème, Michael Baumgartner inscrit un nouveau but pour les siens. Heureusement pour Laconnex, le cauchemar s’arrête ici puisque plus aucun but ne sera marqué. A noter que les « grenat » se sont procuré leur seule et unique occasion du match dans les arrêts de jeu, par l’intermédiaire d’Iseli qui manque son duel face à Franzen.

Le match se termine donc sur le score de 9-0 pour les locaux, qui se sont vraiment fait plaisir ce soir. Il est vrai que l’on dit souvent qu’il faut être deux pour faire un grand match mais ce soir Carouge II était une classe au dessus de son rival, dans un match à sens unique qui avait parfois l’allure d’entraînement, tellement les locaux se sentaient à l’aise sur la pelouse. La jeune seconde équipe carougeoise avait ce soir une équipe complète, solide défensivement (quoique peu inquiétée) et qui a pu compter sur la vitesse des deux frères Baumgartner sur les ailes (cinq buts entre eux) ainsi que de la classe de son attaquant Gressent, auteur d’un superbe hat-trick. Quant aux Laconnésiens, ils sont arrivés ce soir avec un effectif réduit, avec beaucoup d’absences, notamment des blessés. Certains d’entre eux me disaient avec humour que j’avais choisi le mauvais jour pour les couvrir… Espérons que cette équipe fort sympathique se redresse au plus vite !

 

ETOILE-CAROUGE FC II – FC ETOILE-LACONNEX 9-0 (5-0)
Stade de la Fontenette (synthétique), environ 40 spectateurs.

Arbitre : Bilali Samet

Buts : 7’ Gressent 1-0, 12’ Gressent 2-0, 22’ M. Baumgartner 3-0, 37’ Da Roxa 4-0, 42’ Gressent 5-0, 61’ C. Baumgartner 6-0, 74’ C. Baumgartner 7-0, 75’ C. Baumgartner 8-0, 83’ M. Baumgartner 9-0

Carouge II (4-4-2) : Franzen ; Renna (79’ Montano), Da Roxa, Varela (C), Farinha ; C. Baumgartner (75’ Berino), Parente, Pais, M. Baumgartner ; Canedo, Gressent (60’ Santos).
Entraîneur : Eduardo Agudo

Laconnex (4-4-2) : Dufournet ; Piguet, Mandallaz, Toumi, Fleury (46’ Ketterer) ; Sarrazin, Breguet, Huberman (64’ Morel), Oeuvray (C) ; Derendinger, Iseli.
Entraîneur : Jean Noël Dumont

 

 

Share.