Collex II n’a rien pu faire face à Signal II

0

En quête d’une première victoire à domicile, Collex II reçoit Signal II qui, quant à lui, ne s’est pas encore imposé… à l’extérieur.

En match avancé de la 8ème journée de championnat, le FC Collex-Bossy II reçoit le FC Signal Bernex II au stade Marc Burdet. Dans la composition des “jaune et noir”, on retrouve notamment 3 joueurs de la 1ère équipe, soit Piccoli, Baeza et le néo-bernésien Guekam, qui dispute ici son premier match sous ses nouvelles couleurs. Du côté des locaux, Serge Cazorla compte sur la bonne forme de ses attaquants Fraga et Gesseney pour vaincre la seconde garniture bernésienne.

Dès l’entame de la rencontre, on comprend très vite pourquoi les bernésiens jouent les premiers rôles dans ce groupe. Très à l’aise techniquement, la troupe de Miroslav Tlokinski dégage une impression de sérénité qui ne les quittera plus jusqu’au terme de cette partie. Cette maîtrise va leur permettre de se créer les premières occasions du match, tout d’abord par une superbe frappe de Martins qui frôle les montants, puis par Guekam qui voit sa tentative bien stoppée par Wyss.

Quelques instants plus tard, le très entreprenant Guekam perce dans l’axe et trouve Barbara à l’orée des seize mètres. Ce dernier contrôle bien et croise sa frappe pour l’ouverture du score.

A partir de là, la rencontre s’équilibre et les collésiens sortent le bout de leur nez. Gesseney, opportuniste, profite d’une erreur de l’athlétique Guzzo pour se retrouver seul face à Landolt. Ce dernier ferme bien les angles et capte le tir de l’attaquant sans trop de difficultés.

Cette première ébauche va mettre en confiance les joueurs locaux qui égalisent à la 33ème minute. A la suite d’un excellent centre de Fraga, Gesseney fait preuve d’abnégation et s’y reprend à deux fois pour tromper Landolt.

Pensant conserver ce score jusqu’à la pause, les “rouge” vont se faire surprendre sur une action anodine à la 44e minute. Baeza, pourtant excentré, parvient à se faufiler dans les seize mètres et se fait crocheter par Bonvin. Piccoli, en spécialiste, ne se fait pas prier pour redonner l’avantage à ses couleurs. Dans la foulée, ce dernier aurait même pu doubler son capital-but, s’il avait mieux exploiter une mésentente de la défense collésienne.

La seconde période commence sur le même rythme que la fin de la première. Les bernésiens tentent de prendre le large mais la frappe de M. Girod ne trouve pas le cadre. Au contraire, ces sont les hôtes du jour qui reviennent à la hauteur de leur adversaire par l’intermédiaire de Fraga. Parti à la limite du hors-jeu, le capitaine collésien remporte son face-à-face avec Landolt, après avoir été subtilement mis sur orbite par Slavenburg.

Remontés par cette égalisation, mais toujours aussi sereins, les hommes de Tlokinski reprennent l’avantage dix minutes plus tard. Barbara, auteur d’une très belle rencontre, trouve magnifiquement Christophe Ortiz bien démarqué sur le flanc droit qui ne manque pas l’aubaine et trompe Wyss d’une frappe sèche au premier poteau. Cette réussite sonne le glas des espoirs de la “deux” de Collex-Bossy.

En effet, la fin de partie est complètement à l’avantage des “jaune et noir”. Ils ajoutent un quatrième but par Obonou, bien servi par Nzengue, tous deux entrés peu de temps auparavant. Le capitaine Fraga aurait pu réduire l’écart sur la dernière action du match mais son lob astucieux ne trouvait malheureusement pas le cadre.

Ce soir, la victoire des bernésiens ne souffre d’aucune discussion. Ils ont été supérieurs dans tous les domaines, que ce soit dans la jouerie ou dans la finition. Il ne faut toutefois rien enlever à la prestation très correcte des hommes de Serge Cazorla. Ces derniers sont bien revenus à deux reprises dans ce match, et ont relativement bien gêné leur adversaire pendant plus d’une heure. Malheureusement, ils ont laché prise physiquement face à une redoutable équipe qui s’affine de jour en jour et qui a certainement réalisé là son meilleur match de la saison.

A noter encore que ce match, très plaisant à suivre, a été marqué par les interventions et mimiques de l’arbitre de la rencontre, le fantasque José Sardinha Boesch.

 

FC COLLEX-BOSSY II – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON II  2-4 (1-2)
Stade Marc Burdet, 20 spectateurs

Arbitre: José Sardinha Boesch

Buts: 16′ Barbara 0-1, 32′ Gesseney 1-1, 38′ Piccoli (P) 1-2, 49′ Fraga 2-2, 62′ C. Ortiz 2-3, 85′ Obonou 2-4

Collex II: Wyss; L. Del Rio, Redecker (75′ A. Todic), Bonvin, Hock; Sergi, Slavenburg, Popescu, Hunot; Gesseney (55′ O. Lutzelschwab), Fraga.
Entraîneur : Serge Cazorla

Signal II: Landolt; Walter, Guekam, Guzzo, Martins; C. Ortiz (80′ Nzengue), Graves (70e Essa), Barbara, M. Girod; Baeza (70′ Obonou), Piccoli.
Entraîneur : Miroslav Tlokinski

Avertissements: Hock, Piccoli, Redecker, Guekam

Share.