Grand-Lancy II au finish !

0

Grand-lancy II, deuxième de ce groupe 2 de 3ème ligue, reçoit Etoile Carouge FC II, troisième,  pour le compte de la 8ème journée de championnat. C’était donc sans équivoque l’affiche de ce week-end dans ce groupe.

Les deux secondes garnitures se présentaient ce dimanche matin renforcées par quelques joueurs de leur première équipe. Ceci donne donc lieu à un match très rythmé dès son entame.

La première action du match survient à la 4e minute du match mais Mazouzi butte sur Franzen. Ensuite il faut attendre la 13e minute pour voir Papallardo tenter une balle piquée qui ne semble pas trouver de carougeois. Finalement la balle arrive jusqu’à Gressent qui réussit à se défaire (de manière illicite ?) de son marquage et se retrouver seul face à … Gressent pour ouvrir le score d’un plat du pied plein de sang-froid. Les deux hommes se connaissent plutôt bien puisqu’ils sont … frères et habitent sous le même toit, sans leurs parents retournés vivre en Espagne. Sûr qu’on reparlera de ce but à la maison!

Le match reste ouvert et équilibré, on sent que les deux jeunes équipes cherchent à produire du jeu pour le plus grand plaisir des nombreux spectateurs présents. Par moment on pense même assister à un match de ligue supérieure tant le niveau physique et technique présenté est riche.

Grand-Lancy II tente alors de réagir ; c’est sur coup-francs que les hommes de Farminio Isabella se montrent les plus dangereux. Sur l’un de ceux-ci, une bonne combinaison voit la balle filer devant les goals de Franzen mais malheureusement pour les hôtes du jour ni Mazouzi, ni Lance, monté aux avant-postes, ne peuvent convertir cette occasion en but.

A la 36e minute Osorio profite d’une récupération lancéenne à mi-terrain pour lancer parfaitement Mazouzi qui s’en va tromper Franzen, résistant bien au retour des défenseurs carougeois. 1 partout à la grande joie du banc lancéen. La première mi-temps se termine sur ce score somme toute logique au vue de la physionomie de la partie.

Les deux équipes reviennent des vestiaires et on assiste alors à une période d’observation pendant laquelle Carouge maîtrise plus le ballon. Il faut attendre la 55e pour voir la magnifique ouverture de Pais trouver Baumgartner qui contrôle bien, puis enchaîne rapidement un centre millimétré que Mas convertit en but grâce à l’extérieur de son pied droit. Joli but tant dans sa conception que dans sa finition malgré une position de hors-jeu évidente du jeune buteur non-signalée par l’arbitre de la rencontre.

                                          

Les esprits s’échauffent alors et une faute de Baumgartner amène Osorio à s’énerver contre son agresseur et Martin venir se mêler à l’altercation. L’arbitre met alors la main à sa poche et renvoie Martin aux vestiaires. Même si son expulsion paraît normale on se demande pourquoi Osorio s’en tire à si bon compte. Cependant, ceci permet au match d’être relancé.

Désormais Grand-Lancy pousse, à la 65e Franzen doit sortir le grand jeu pour détourner la frappe du gauche de Mazouzi à bout portant.  Ce même Mazouzi, bien lancé par Alonso à la 74e, enchaîne bien contrôle et frappe, Franzen est battu mais le cadre se dérobe.

Puis survient la 85e minute du match. Lorenzini remise bien pour Mazouzi qui protège bien son ballon dans les 16 mètres adverses et tombe suite à un contact pas forcément évident avec un défenseur carougeois. L’arbitre de la rencontre Monsieur Gigon accorde un penalty bien généreux aux lancéens, ayant pour effet de chauffer les esprits carougeois. Gressent, le gardien « bleu et blanc » tireur attitré s’élance et trouve … le poteau des cages de Franzen. Dans la continuité Mazouzi récupère le cuir et centre instantanément au deuxième poteau pour Lance, qui, au prix d’un violent contact avec le poteau met le ballon au fond des filets. Ce dernier devra même sortir dans la foulée suite au choc. Deux partout.

On vit alors les dernières minutes de ce match et Grand-Lancy ne veut visiblement pas en rester là.  A la 89e minute Aquillon, rentré en cours de match, s’appuie sur Mazouzi puis arme une frappe magistrale du gauche qui se suspend en l’air l’espace d’un instant pour terminer sa course en pleine lucarne. Folie dans le stade de Marignac, les lancéens reviennent de très loin !

                                            

Plus rien ne sera marqué et c’est Grand-Lancy qui s’impose dans un match palpitant mais malheureusement dans lequel l’arbitre de fut pas toujours à la hauteur, le rythme soutenu et les vives protestations des deux camps ne l’aidèrent certainement pas à diriger un match dans lequel il ne semble jamais être réellement rentré.

Farminio Isabella laissait éclater sa joie à la fin du match : « La réussite tourne enfin pour nous, ça fait du bien. Dommage que l’arbitre n’ait pas été à la hauteur du niveau de la rencontre. C’est une magnifique victoire au niveau comptable. Il nous faut maintenant bien terminer ce premier tour pour voir l’avenir avec de belles ambitions. »

Du côté carougeois c’était évidemment la soupe à la grimace, l’entraîneur Agudo nous confiait : « C’était un bon match avec un bon esprit, dommage que des facteurs extérieurs viennent nous enlever des points. L’arbitre n’a pas été dans le rythme du match, ça allait visiblement trop vite pour lui, dommage ce match aurait mérité un meilleur directeur de jeu. Je félicite mes joueurs pour leur état d’esprit, on a beaucoup de blessés et malades mais le groupe vit bien. »

 

FC GRAND-LANCY II – ETOILE CAROUGE FC II  3-2 (1-1)
Stade de Marignac, environ 60 spectateurs.

Arbitre : Pascal Gigon

Buts : 13’ Gressent 0-1, 36’ Mazouzi 1-1, 55’ Mas 1-2, 86’ Lance 2-2, 89’ Aquillon 3-2

Grand-Lancy II (3-5-2) : Gressent ; Goncalves, Brazié, Lance (86’ Girard); Alonso, Mazolo, Lorenzini, Monnet (65’ Vilaster), Diallo ; Osorio (65’ Aquillon), Mazouzi.
Entraîneur : Farminio Isabella

Carouge II (3-5-2) : Franzen ; Farinha, Varela, Katana ; Baumgartner, Martin, Pais, Canedo, Papallardo ; Mas, Gressent.
Entraîneur: Eduardo Agudo

Expulsion : 60’ Martin (Carouge II)

 

.

Share.