Meyrin II obtient une victoire méritée

0

Les protégés de l’entraîneur Premtim Jetisi signent un succès convaincant face à une équipe de Versoix qui n’a pas démérité, mais qui s’incline cependant pour la deuxième fois de la saison.

Match des extrêmes au stade de Vaudagne pour le compte de la huitième journée du championnat de deuxième ligue genevoise dans laquelle Meyrin II, avant dernier au classement avant cette journée, reçoit Versoix, leader ex-æquo avec Geneva, de ce classement très serré.

La différence ne se fait cependant guère sentir et c’est suite à un round d’observation d’environ dix minutes, dans lequel on voit les deux équipes tentant de poser le ballon au sol mais sans réussir à mettre leur adversaire en difficulté, que le match commence réellement à s’animer.

C’est Meyrin II, qui, sous la houlette de l’excellent meneur de jeu Pacarizi, se montre le premier dangereux. En effet, la première réelle occasion du match intervient à la 17ème minute de jeu où Pacarizi tente de tromper la vigilance du gardien versoisien sur un coup franc légèrement excentré, mais que le mur « bleu et blanc » détourne en corner.

La seconde garniture meyrinoise est bien en place, elle est très agressive et gagne plus de duels que leur adversaire du jour, ce qui lui permet de monopoliser le ballon dans le camp versoisien et de se rendre par moment dangereux.

C’est sur un corner de ce même Pacarizi, renvoyé par Neto, que le meneur de jeu meyrinois dépose le ballon sur la tête d’Haliti, mais Ferreras est attentif (24ème). Suite à cette jolie possibilité meyrinoise, le ballon atterrit dans les pieds d’un joueur de Versoix, qui lance en profondeur Bianco, l’attaquant versoisien se retrouve seul face au dernier rempart meyrinois, mais il pousse trop sa balle et le gardien parvient à s’en saisir. Dommage, il y avait vraiment moyen de mieux faire sur ce coup là !

La fin de la première mi-temps sera entièrement dominée par les joueurs locaux : percée du véloce Uzoworu (32ème), frappe de Pacarizi au dessus (34ème), centre de Valera pour Moubandje, tout juste intercepté par un défenseur versoisien (36ème). La domination des « jaune et noir » se verra enfin récompensée dans le temps additionnel de la première mi-temps, suite à un corner de Moubandje, le malheureux Dell Acqua marque de la tête contre son camp. C’est sur ce score à l’avantage des joueurs locaux que l’arbitre renvoie les 22 acteurs au vestiaire.

Dès le retour sur la pelouse, on sent les hommes de l’entraîneur Sergio Carmo remontés et beaucoup plus conquérants que lors de la première période. Les consignes demandées par l’entraîneur versoisien, lors de la pause, semblent bien comprises. On voit enfin les joueurs de Versoix à l’assaut des buts du gardien Landry. C’est Neto, qui suite à une bonne combinaison avec Rohner sur coup franc, centre fort devant le but mais personne n’est là pour la mettre au fond, c’est finalement El Tayar qui conclura ce joli mouvement par une frappe légèrement trop enlevée (51ème).

Versoix est lancé, on voit beaucoup le duo de récupérateurs El-Tayar-Neto, ces derniers bousculent leur vis-à-vis et permettent à leur équipe de jouer plus haut. Le ballon est maintenant plus souvent dans les pieds des « bleu et blanc » mais ils doivent cependant faire très attention aux contres de Meyrin, où la vision de jeu de Pacarizi et surtout la vitesse d’Uzoworu, peuvent leur être fatales.

La plus grosse occasion versoisienne intervient à la 60ème minute sur un tir du capitaine Neto, mais le gardien de Meyrin effectue un arrêt décisif du pied. Il s’agissait là vraiment d’une belle opportunité, les joueurs de Versoix vont par la suite payer cher leur manque de réalisme.

En effet, le rapide Uzoworu se procurera deux occasions nettes, mais il perdra à chaque fois son duel avec l’excellent Ferreras (62 et 66ème).

La délivrance viendra d’une superbe combinaison entre Pacarizi et Uzoworu (magnifique talonnade) où l’on verra le numéro 17 meyrinois affronter le gardien, l’éliminer et conclure dans le but vide (70ème). Belle récompense pour ce joueur qui a marqué cette partie de son talent.

La fin de match sera entièrement maîtrisée par Meyrin, Versoix accuse le coup et ne reviendra jamais dans la partie. Meyrin II signe par conséquent un succès fort convaincant, face à une équipe du haut de tableau, trois points bienvenus et mérités pour les pensionnaires de ce sympathique stade de Vaudagne. De bonne augure pour la suite du championnat…

 

FC MEYRIN II – FC VERSOIX  2-0 (1-0)
Stade de Vaudagne, environ 100 spectateurs.

Arbitres : Détruche ; Garcia, Barca.

Buts : 45+3’ Dell Acqua (CSC) 1-0, 70’ Pacarizi 2-0.

FC Meyrin II (4-4-1-1) : Landry ; Jolliet, Freitas, Butty, Nicora (C) ; Zatriqi (29’ Qalaj), Haliti, Valera (49’ Wana), Moubandje ; Pacarizi ; Uzoworu (83’ Pascucci).
Entraîneur : Premtim Jetisi

FC Versoix (4-2-3-1) : Ferreras ; Noël, Ansah, Bernard, Deville ; El Tayar, Neto (C) ; Shabani (62’ De Oliveira), Rohner (88’ Neves Da Silva), Dell Acqua ; Bianco (72’ Bebay).
Entraîneur : Sergio Carmo

Avertissements : 45’ Qalaj (Meyrin II), 58’ Rohner (Versoix), 80’ Nicora (Meyrin II), 82’ Haliti (Meyrin II).

Share.