UGS-Carouge 1-4 : festival de Doglia

0

Etoile Carouge remporte le derby haut la main face à UGS. Doglia (triplé) et Sanches offrent la victoire aux Carougeois qui consolident leur place de leader de ce championnat de 1ère ligue. UGS stagne en milieu de classement. 

Cinq ans qu’UGS évolue en 1ère ligue et cinq ans que Carouge ne gagne pas à Frontenex. Malédiction brisée depuis samedi puisque les Carougeois se sont largement imposés face à UGS, trop timide pour inquiéter son adversaire.

Pour ce derby, Alexandre Morisod décide de faire commencer d’entrée de jeu Dijoux et Sanches, deux anciens joueurs d’UGS. Il confirme Doglia au poste d’attaquant, titularise Moutinho (international suisse M18) sur le flanc gauche et laisse Weber sur le banc de touche.

Côté UGS, Ziegler ne commence pas la partie et c’est Dabo qui est placé aux côtés de Fernandez dans l’axe du milieu de terrain. En attaque, David Joye associe Puigrenier à Mani.

Carouge ouvre le score à la 11ème minute grâce à Sanches – ex ugéiste – qui reprend de la tête un centre de Doglia. Les Violets égalisent deux minutes plus tard par l’intermédiaire de Dabo qui dévie bien à son tour un centre venu de la droite.

A la 21ème, une mésentente dans la défense (Ruiz -Dalle Mulle) permet à Simo de pénétrer dans la surface, mais le tir croisé de l’ancien international camerounais passe de peu à côté.

Carouge prend à nouveau l’avantage à la 29ème minute : Moutinho efface son adversaire direct sur le flanc gauche avant de servir Doglia qui fusille Margairaz à bout portant.

Avant le retour aux vestiaires, UGS passe tout près de l’égalisation lorsque Mani tente le lob sur Ruiz, mais Rinaldi sauve in extremis envoyant le ballon sur la barre transversale.

Après une première mi-temps plutôt équilibrée, Etoile Carouge va prendre le dessus dans ce derby genevois et mettre KO son adversaire. Doglia poursuit son festival à la 53ème : contrôle orienté et demi-volée du gauche qui bat une nouvelle fois Margairaz. Splendide! Puis Moutinho sert à nouveau l’attaquant carougeois qui parachève la bonne performance d’Etoile Carouge.

Le score de 4 à 1 peut paraître sévère pour UGS, mais les Violets ont vite baissé les bras et ressemblent de moins en moins à l’équipe de ces dernières années, lorsque Carouge venait se casser les dents à Frontenex.
Côté carougeois, on savoure cette belle victoire qui permet de garder la tête du championnat et de donner un signal fort aux autres prétendants.

A la fin de la rencontre, Doglia exprimait toute sa satisfaction : «  C’est un grand plaisir de prendre 3 points à Frontenex, cela faisait 5 ans qu’on ne gagnait pas ici ». Questionné sur sa performance, il commentait : « Aujourd’hui je marque trois buts et je me sens en confiance, mais il y a encore 3 semaines de cela, je n’étais vraiment pas au mieux. Il faut aussi reconnaître que Moutinho m’a bien aidé, il a réalisé un sacré boulot ». A la question de savoir si sa place est en attaque ou au milieu dans le couloir, il répond « Devant, sans hésiter ! ».

 

FC UGS – FC ETOILE CAROUGE  1-4 (1-2)
Stade de Frontenex, environ  300 spectateurs.

Buts : 11′ Sanches 0-1, 13′ Dabo 1-1, 29′ Doglia 1-2, 53′ Doglia 1-3, 89 Doglia 1-4

UGS : Margairaz ; Aguilera, Rama, Lablack, Gagnoud ; Simo, Fernandez, Dabo (Ziegler), Gerbout (Ibrahim) ; Puigrenier (Omeragic), Mani.
Entraîneur : David Joye

Carouge : Ruiz ; Araujo (Pedretti), Pereira, Rinaldi, Dalle Mulle ; Moutinho, Quilez, Dijoux (Pappalardo), Sanches ; Doglia, Linares (Weber).
Entraîneur : Alexandre Morisod

Avertissements : Dijoux, Rama, Linares.

Share.