3ème ligue, groupe 1 : 14ème journée

0

3e ligue – Groupe 1
1. FC Onex 14 11 1 2 32  :  11 34  
2. US Meinier 14 9 2 3 34  :  17 29  
3. FC Saint-Jean GE 14 8 1 5 24  :  19 25  
4. Signal FC Bernex-Confignon II 13 7 2 4 30  :  19 23  
5. FC Compesières 13 6 2 5 19  :  15 20  
6. FC Perly-Certoux II 14 6 2 6 33  :  24 20  
7. Racing Club GE II 14 6 2 6 31  :  34 20  
8. FC Donzelle 14 4 3 7 24  :  33 15  
9. Sport Genève Benfica 14 4 2 8 19  :  34 14  
10. FC Collex-Bossy II 14 3 3 7 22  :  27 12  
11. CS Italien GE II 13 3 2 7 16  :  28 11  
12. Sporting Futebol Clube 13 2 2 9 20  :  43 8

 

Onex – Perly II 1-0

Les matches se poursuivent et se ressemblent pour la troupe d’Hochstrasser. Face à un adversaire très bon dans le jeu mais en manque cruel d’efficacité, les onésiens se sont imposés en toute fin de rencontre sur la plus petite des marges, soit 1-0. La délivrance est venue d’une déviation du …bras de Papy Cissé consécutif à une reprise de volée de Minh. Cette victoire est “chanceuse” comme le dit Patrick Hochstrasser, mais elle permet en tout cas aux hôtes du jour de conforter leur avanatage au classement.

De l’autre côté, les similitudes entre les rencontres commencent à peser sur le moral d’Helder Silva, le mentor perlyisien: “Encore une fois, mon équipe produit du beau jeu, et domine son adversaire, je les félicite d’ailleurs. Mais la finition n’est vraiment pas notre point fort. Malgré son erreur décisive en fin de match, j’apprécie tout de même que l’arbitre ait avoué sa faute après la rencontre.”

Très belle opération des “vert et blanc” avant un déplacement difficile chez le voisin du CS Italien II en quête de points. Perly II, quant à lui, poursuit son apprentissage et laisse entrevoir de belles choses pour l’avenir.

Donzelle – Racing II 1-0

Un vrai combat entre un Racing bon jusqu’à 30 mètres du but et un Donzelle qui avait encore les nonante minutes de la coupe dans les jambes. Avec beaucoup de vent et un terrain très lourd, les deux équipes ont peiné à poser le jeu, et c’est principalement sur des longs ballons dans le dos de la défense que les attaques se sont développées. En première période, la domination est plutôt donzelloise et les grosses occasions aussi, c’est ainsi que Magalhaes touche la transversale sur une superbe frappe des 20 mètres. Côté Racing, pas de grosses occasions à noter, malgré l’avantage du vent. En deuxième mi-temps, le match repart sur le même principe, et c’est Racing qui prend plutôt les commandes. Mais à la suite d’une récupération au milieu de terrain, Espasandin lance De Pedro dans le dos des défenseurs,qui parvient à décaler Rexhepi seul aux cinq mètres qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but. 1-0 pour les hôtes. Le score n’évoluera plus malgré quelques coups-francs dangereux non exploités par les visiteurs. Au final, cette victoire permet à Donzelle de garder la barre à distance avant un match capital la semaine prochaine face à Collex-Bossy II.

Sporting – Signal   Renvoyé

St-Jean – Collex-Bossy II 0-3

Mercredi soir avait lieu à Varembé un match avancé de la 14ème journée de 3ème ligue (groupe 1). Saint-Jean avait l’occasion de dépasser Meinier à la deuxième place du classement et revenir à trois longueurs du leader Onex. Mais c’était sans compter sur la deuxième équipe de Collex-Bossy. Aidés par l’apport de 4 joueurs de la « une », les joueurs de Serge Cazorla ont crée la surprise en s’imposant sur le score sans appel de 0-3. Lutzelschwab sur corner direct, Canedo sur un coup franc puissant et un autogoal ont donné la victoire aux Collésiens, auteurs d’un très bon match. Trois points précieux pour le maintien, puisque les « Red Devils » passent désormais au dessus de la barre, et mettent la pression sur CS Italien II, désormais reléguable avant le match de ce dimanche.

Compesières – CS Italien II 0-0 Arrêté

Ce match a été arrêté à la 22e minute de jeu à la suite de la terrible blessure de Stadelmann. Après avoir reçu un tacle en retard, l’attaquant de Compesières est resté immobilisé au sol le temps que les secours (venus en hélicoptère) n’interviennent. Dans ce genre de cas, le règlement veut que si l’interruption dure plus de 30 minutes, le match doit être reporté. Qui d’autre mieux placé que le pointilleux Marcel Schmutz pour “diriger” avec maîtrise ce fait de match. On souhaite d’ores et déjà un bon rétablissement à Stadelmann (multiples fractures de la maléole), et on félicite l’arbitre Marcel Schmutz pour son professionnalisme.

Meinier – Sport Genève Benfica 6-0
Voir article Proxifoot

Share.