Chênois remporte le derby

0
Les hommes de Barriquand cueillent un second succès d’affilée à domicile et se donnent de l’air en vue du maintien dans cette catégorie de jeu.

L’enjeu de ce derby est important car l’équipe vaincue se verra sous la menace des équipes relégables, alors que le vainqueur pourra envisager l’avenir avec un peu plus de sérénité et surtout de confiance.

On sent les deux équipes crispées par l’enjeu, la qualité du jeu présenté est moyenne (terrain difficile) et peu d’occasions sont à signaler. Beaucoup de mauvaises passes et passablement de ballons perdus à mi terrain de la part des deux équipes.

C’est sur un de ces ballons perdus dans leur camp que les protégés de David Joye vont donner la possibilité à Djivas de décaler Lepape qui d’un magnifique centre va trouver la tête de Besseyre pour l’ouverture du score (47’).

Par la suite, les pensionnaires de Frontenex vont tout tenter, Chênois recule et se replie dans sa moitié de terrain et tente de jouer en contre. Plusieurs opportunités auraient pu aboutir du côté violet mais tant Meunier que ses montants s’en interposèrent.

On sentait beaucoup de frustration dans le camp ugéiste au terme de la rencontre, car il est vrai qu’un match nul aurait été plus équitable à la vue de la tournure du match.

 

CS CHÊNOIS – FC UGS  1-0 (0-0)
Stade des Trois-Chêne, 250 spectateurs.

Arbitre : L. Cathomen / Assistants : E. Kurnazca et C. Dumont

But : 47′ Besseyre 1-0

Chênois (4-2-3-1) : Meunier ; Castella, Gomez, Gotz, Lepape ; Djivas, Nzay ; Luongo, Andreu (83’ Piccoli), Larbi ; Besseyre.
Entraîneur : Frantz Barriquand

UGS (4-4-2) : Margairaz ; Cereda, Bell, Lablack, Verneuil ; Simo, Recordon (78’ Lambarki), Fernandez (35’ Dabo), Chedly; Damm, Pardo (70’ Mani).
Entraîneur : David Joye

Share.