Meinier ne lâche rien

0

Menés 1-0 d’entrée de jeu, les joueurs du duo Ricci-Durret font la différence en seconde période et enchaînent une quatrième victoire consécutive. La lutte pour le maintien s’annonce d’ores et déjà rude pour la seconde équipe de Collex-Bossy.

Les week-ends se suivent et se ressemblent pour l’US Meinier : le FC Onex a gagné ce matin, ce qui oblige les Meynites à empocher les trois points pour ne pas s’éloigner définitivement du titre. Pour cela, ils doivent venir à bout de la seconde garniture de Collex-Bossy, une  équipe mal classée mais difficile à manier. Les protégés de Serge Cazorla viennent d’enchaîner deux résultats positifs consécutifs et sont dans une lutte permanente pour le maintien.
Dans cette désormais connue pelouse bosselée du Stade Municipal de Meinier, la pratique du football s’annonce d’ores et déjà principalement basée sur le jeu long. L’équipe locale est cueillie à froid, puisqu’à la 4ème minute de jeu, le capitaine des « rouges » Fraga surprend tout le monde en décrochant une frappe bien placée à vingt mètres des cages de Piccand, synonyme d’ouverture du score pour les Collésiens. Comme souvent cette année, les joueurs de Ricci et Durret encaissent un but d’entrée de jeu et doivent donc courir après le score.
La réaction meynite ne se fait pas attendre : cinq minutes plus tard, un corner tiré par Carvalho est repris par Stocki, qui voit sa tête finir sur la transversale des cages de Wyss. Meinier commence à dominer et à s’installer dans le camp des visiteurs qui, eux, ont d’ores et déjà décidé de défendre leur avance et à procéder par contre-attaques.
Peu après la demi-heure de jeu, l’égalisation tombera pour les locaux : Mauro Carvalho prolonge de la tête un centre bien botté par Fuente et le ballon se hisse en lucarne, ça fait 1-1 ! Le but est mérité, d’autant plus que ce même Carvalho avait vu son tir passer à côté du poteau quelques minutes auparavant. Juste récompense donc pour le très actif milieu gauche !
Avant la pause, des dernières occasions de Carvalho pour les locaux et de Gesseney pour les visiteurs ne trouvent pas les filets. Nous arrivons donc à la mi-temps sur un score de parité.
La seconde période commence tambour battant pour les locaux : dès la première minute, le capitaine Ducommun profite d’une mésentente entre le gardien collésien et son défenseur pour subtiliser le ballon et tirer… sur le poteau, alors que les buts étaient vides ! Quel dommage puisque l’attaquant a choisi un extérieur du pied droit alors qu’un plat du pied du gauche aurait été mieux approprié.
C’est de la même manière que le premier but que Meinier prendra l’avantage deux minutes plus tard : un coup franc encore très bien tiré par Fuente est repris cette fois-ci par Di Mario du pied gauche et donne l’avantage aux siens, 2-1.
Nous entrons dans une période du match très tendue. Les deux équipes ont recours au jeu long et sont très excitées à cause des duels que cela engendre. Les décisions du peu mobile Julian Gonzalez sont contestées de part et d’autre. Les occasions se font rares et il faudra attendre la 77ème minute pour voir les locaux prendre le large : Di Mario se blesse vers les seize mètres adverses mais le jeu se poursuit, Carvalho centre à ras terre pour le fraîchement rentré Roten qui pousse le ballon au fond des filets, cela fait 3-1 et le break est fait.
Dans la foulée, un exploit personnel du remplaçant de luxe Kassongo, qui s’infiltre dans la défense et décroche un boulet de canon dans le petit filet, aggrave l’addition pour les « Red Devils » : 4-1 pour Meinier. Deux buts de deux remplaçants, nous pouvons dire que c’est un coaching réussi de la part de Durret et Ricci.
Le match est décidé et se terminera sur le score de 4-1 pour les locaux, malgré des occasions nettes en fin de match d’Allstadt et du malheureux Ducommun qui n’aura pas fait trembler les filets cet après-midi. Les disciples de Christophe Durret et Franco Ricci se sont fait peur en début de match mais ont renversé le score grâce à des coups de pied arrêtés bien tirés par leur maître à jouer Fuente.

Grâce à cette quatrième victoire consécutive, l’US Meinier reste second du classement à cinq longueurs du leader intraitable, le FC Onex. La semaine prochaine, la deuxième place est en jeu puisqu’ils auront un déplacement difficile à Bernex pour y affronter Signal II. Quand aux « Red Devils », ils sont toujours menacés par la relégation : avec un point d’avance sur le premier relégable, CS Italien II, les joueurs de Serge Cazorla seront attentifs au match en retard qui oppose ces derniers à Compesières mercredi soir, afin de savoir s’ils recevront Racing II dimanche prochain en tant que relégable ou pas…

 

US MEINIER – FC COLLEX-BOSSY II 4-1 (1-1)
Stade Municipal de Meinier, environ 40 spectateurs.

Arbitre : Julian Gonzalez

Buts : 4’ Fraga 0-1, 34’ Carvalho 1-1, 49’ Di Mario 2-1, 77’ Roten 3-1, 80’ Kassongo 4-1.

Meinier (4-4-2): Piccand ; Wydler, Stocki, Chenevard, Fiechter ; Amaral (62’ Roten), Fuente, Di Mario (83’ Allstadt), Carvalho ; Ducommun ©, Udry (73’ Kassongo).
Entraîneurs: Franco Ricci et Christophe Durret

Collex II (4-4-2): Wyss; Del Rio, Bonvin (35’ Compagnon), Quiquerez, Hock (50’ Lutzelschwab); Sergi, Slavenburg, Gesseney, Redecker ; Fraga ©, Popescu.
Entraîneur: Serge Cazorla

Avertissements: Stucky, Wydler et Di Mario (Meinier) ; Hock, Del Rio et Redecker (Collex).

Share.