Meyrin II s’accroche

0

Match important pour Meyrin II au stade de Vaudagne contre la surprenante équipe de Bruno Aguilar. Les Meyrinois se devaient de gagner afin de ne pas se faire distancer par Vernier et CS Italien.

 Les conditions idéales étaient réunies afin d’assister à une belle affiche en ce dimanche matin. La deuxième équipe de Meyrin se doit de gagner afin de mettre la pression sur CS Italien dans la lutte contre la relégation. Du côté des visiteurs, une victoire les éloignerait presque définitivement de la zone de danger.
Dès le coup de sifflet, les deux équipes s’appliquent dans leurs gestes, le ballon circule bien et la partie est assez rythmée. Malgré tout, les Meyrinois prennent le contrôle du match, notamment par Delley, très en vue, qui déstabilise la défense adverse.

Dans une première mi-temps assez tranquille, les uniques tentatives dangereuses pour les visiteurs sont l’œuvre de Martinez. Arrivé à l’intersaison, l’attaquant est également l’auteur  d’une tête dangereuse suite à un coup franc de Rahali.

A la fin de cette première mi-temps, le constat est que les joueurs des deux équipes ne semblent pas jouer tous les coups à fond. Les consignes à la pause des deux entraîneurs devraient porter leurs fruits. Et c’est le cas, les visages des joueurs des deux équipes paraîssent plus déterminés.

Dès la 48ème minute, Régina montre enfin ses bonnes qualités footballistiques avec un jeu en triangle entre Sahiti, Lenga et Martinez, qui obtient un corner qui est passablement dangereux : une tête du patron de la défense Marti passe légèrement à côté, suite à la blessure au genou de Rahali, remplacé par Avni.

Deux minutes plus tard, c’est Meyrin qui attaque avec Delley sur son coté gauche : il élimine Hamza et effectue un centre mal dégagé par la défense « bleue ». La balle atterrit dans les pieds d’Abdullah qui, d’une frappe enroulée, trompe le gardien Frutiger ! Ouverture du score amplement méritée pour les « jaunes ».

La domination meyrinoise persiste. Quelques minutes plus tard, c’est à nouveau Delley qui transperce la défense de Régina, mais cette fois ci il est crocheté par Lenga, L’arbitre estime qu’il n’y a pas de faute, pourtant le pénalty paraissait inévitable. Dans la foulée, les hommes de Premtim Jetisi vont doubler la mise mais l’arbitre annule le but, estimant que Wana était en position de hors-jeu.

A vingt minutes du terme, l’entraineur visiteur Bruno Aguilar décide de faire rentrer Moutinho et Shabani, afin de mettre à mal la défense de Meyrin, qui passe une matinée relativement tranquille.

Une dernière occasion est à mettre à l’actif des joueurs locaux : Ameti dribble Lenga et centre en retrait pour Preciozo, dont le tir est sauvé par l’attentif Hichem Matri qui sauve les siens. Le match ne donnera plus rien et se terminera sur le score de 1-0 pour Meyrin II, qui obtient un troisième résultat positif consécutif après la victoire face à Collex-Bossy et le match nul à Choulex. L’entraîneur Premtim Jetisi se montrait satisfait : « Je pense que cette victoire est méritée, nous avons eu plusieurs occasions. A la pause, j’ai dit à mes joueurs de donner plus et cela a été payant. Nous avons gagné la bataille au milieu de terrain et notre défense n’a pas vraiment été inquiétée ». Meyrin reste sous la barre mais commence à mettre la pression sur ses adversaires. Dimanche prochain, ils se déplaceront aux Trois-Chênes.

Athlétique-Régina, quant à lui, subit sa deuxième défaite consécutive après une belle série de trois victoires. Les hommes de Bruno Aguilar devront montrer du caractère dimanche prochain à Varembé face au CS Italien, afin de s’assurer le maintien au plus vite.

 

FC MEYRIN II – ATHLETIQUE-REGINA 1-0 (0-0)
Stade de Vaudagne

But : 50′ Abdullah 1-0

Meyrin II (3-4-3) : Rocha ; Tolaj, Butty, Nicora © ; De Oliveira (Zeneli), Haliti, Wana, Abdula ; Ameti (Zatriqi), Salhi (Prezioso), Delley.
Entraîneur : Premtim Jetisi

Régina (4-4-2): Frutiger ; Hamza (Moutinho), Matri, Rahali (Avni), Cohen ; Lenga ©, Sarbach, Cattin (Shabani), Sahiti ; Martinez, Gil.
Entraîneur : Bruno Aguilar

 

Pour Proxifoot, fdp.

Share.