Un Plan-les-Ouates nerveux manque le coche

0

Au terme d’un match sans grands reliefs, Plan-les-Ouates manque une occasion en or de revenir sur la barre et même de repasser au dessus de celle-ci au goal average. En manque d’idées, très, voire trop nerveux envers l’arbitre, les joueurs d’Angel Bua espèrent ne pas regretter ces deux points le 13 juin au soir.

Plan-les-Ouates devait gagner. Sur une belle lancée en 2009, ayant inscrit huit points en quatre matches, les hommes d’Angel Bua se devait de battre un Savièse lanterne rouge et déjà condamné à la relégation.

Cependant, les Valaisans ne se sont pas présentés sur le terrain des Cherpines en victimes et ont pris l’option de jouer leur football. Ce qui a peut-être surpris un Plan-les-Ouates condamné dès lors à travailler plus que ce qu’ils ne l’auraient peut-être cru pour aller essayer de décrocher une victoire impérative.

Une première mi-temps bien menée mais…

Durant les vingt premières minutes, on a assisté à un bon match de football, sans réelle domination ni vraie occasion de buts. Les tentatives lointaines des deux camps se terminant soit dans les étoiles, soit dans les bras des portiers. On se dit alors qu’un petit détail, une petite erreur pourrait fait basculer la partie.

Malheureusement pour les Genevois, l’erreur est survenue sur une belle ouverture de Magalhaes Nieto. La défense centrale des « jaunes » laissait filer Luyet qui pouvait tranquillement lober un Grujicic venu à sa rencontre. On jouait la 21ème minute de jeu et Plan-les-Ouates se retrouvait mené au score sur son terrain par la lanterne rouge.

Dès lors, les hôtes ont changé de rythme et sont enfin parvenus à prendre le contrôle du match. Bien que poussifs dans la dernière passe, ils parvenaient tout de même à se créer une belle occasion à la 26ème minute, mais Yoksuzoglu, bien lancé par Mancino, ne parvenait pas à redresser suffisamment le ballon après avoir éliminé le gardien.

Ce n’était que partie remise. Neuf minutes plus tard, Lakhdari, entré quelques minutes plus tot pour Mongo, blessé, perçait la défense savièsanne pour servir Yoksuzoglu, mais un pied valaisan faisait trébucher le genevois et l’arbitre sifflait un penalty justifié, provocant la colère des « rouges » qui écopaient de pas moins de trois (!) cartons jaunes pour réclamations. Toutes ces discussions ne perturbaient pas Yoksuzoglu, qui se faisait justice lui-même pour le 1-1.

A partir de cette égalisation, le match retombait dans son faux rythme du début, Plan-les-Ouates ne profitant pas d’un Savièse pourtant pas loin de craquer. Et ce sont même les Valaisans qui allaient se créer la dernière grosse occasion de la première mi-temps, un coup franc malicieux de Demirci trouvant l’extérieur du poteau de Grujicic.

Le show de Monsieur l’arbitre

La deuxième mi-temps allait s’avérer nettement moins intéressante. Les deux équipes se livraient certes une belle bagarre au milieu de terrain, mais aucune des deux ne se créait d’occasions franches, laissant les deux gardiens au chômage technique.

A noter quand-même, à la 53ème minute, cette belle ouverture de Mancino pour Yoksuzoglu qui parvenait à enchaîner contrôle et frappe au milieu de trois défenseurs, mais Coquoz sortait bien sur l’attaquant genevois.

Cette deuxième mi-temps allait être principalement dominée par un acteur de la partie, celui dont on doit en général ne pas parler. L’arbitre, qui a sorti pas moins de 9 (!) cartons jaunes et un rouge, pour Yoksuzoglu à la 69ème, plombant ainsi un match qui n’était déjà pas très bon en termes de qualité.

Et le football ? Plus grand chose dans cette fin de rencontre, Plan-les-Ouates n’arrivait pas à être dangereux, et mettait plus d’énergie à se plaindre envers l’arbitre qu’à vraiment aller chercher la victoire. Quant à Savièse, ils ont été les plus dangereux en fin de match, mais aucune des deux frappes de l’excellent Luyet ne trouvait le cadre. A noter encore cette belle intervention de Grujicic sur une tentative de Pasquier à la 74ème.

Au final, ce score de 1-1 n’avantage pas du tout de Plan-les-Ouates. Certes, ni Rarogne ni Massongex n’ont gagné, mais une victoire aurait permis aux pensionnaires des Cherpines de passer au-dessus de la barre. Mais à court d’idées et surtout se focalisant trop sur un arbitre, il est vrai pas exempt de tout reproche, les hommes de Angel Bua sont passés à côté de points qui leur auraient été utiles.

Angel Bua : « Mon équipe n’a jamais trouvé la solution face à cette équipe de Savièse. En première mi-temps, on fait une erreur que l’on paie cash et derrière, on court après le score. En 2ème période, on est tombé dans leur faux rythme et on s’est trop énervé contre l’arbitre, il est vrai pas bon. Mais on n’a pas été bons dans la gestion du match. Dommage, on était pourtant sur une belle lancée. »

FC PLAN-LES-OUATES – FC SAVIÈSE  1-1 (1-1)
Stade des Cherpines : 80 personnes

Buts : 21’ Luyet 0-1, 36’ Yoksuzoglu (P) 1-1

Plan-les-Ouates : Grujicic, Michelland, Etje, Yeboah, Mancino, Dalvit (60’ Jacot), Villiot ©, Curchod, Rodrigues (83’ Bermudez), Mongo (26’ Lakhdari), Yoksuzoglu.
Entraîneur : Angel Bua

Savièse : Coquoz, Ribeiro, Demirci, X.Dubuis, Magalhaes, Voisin (62’ Anthoine), Luyet, Tavares ©, Varone (46’ Courtine), Pasquier (82’ F.Dubuis), Migliaccio.
Entraîneur : Charly In-Albon

Avertissements : Demirci, Tavares, Magalhaes, Michelland, Ribeiro, Yeboah, Villiot, Mancino, Courtine.
Expulsion : 69’ Yoksuzoglu (réclamations)

Share.