Grand-Lancy : Aquillon en sauveur

0

Match haletant à Marignac. Un ciseau de l’attaquant à la 86ème permet aux Lancéens de confirmer leur place de leader. Plan-les-Ouates était pourtant proche de l’exploit.

Décidément, les matchs entre Grand-Lancy et Plan-les-Ouates offrent spectacle et retournements de situation. Au match aller, les Lancéens s’étaient imposés 4 à 3 après avoir été menés 3 à 1. Vendredi soir, Plan-les-Ouates a encore dû plier face aux assauts d’un Grand-Lancy assoiffé de victoire.

Rythme et engagement

Dès l’entame de la rencontre, les deux équipes se projettent vers l’avant avec engagement. Un derby oui, mais surtout un match dont l’enjeu semble crucial. Nouveau leader de ce championnat de 2ème ligue inter, Grand-Lancy ne compte qu’un point d’avance sur ses poursuivants et se doit de gagner pour conserver sa place. Du côté de Plan-les-Ouates, chaque point peut valoir de l’or dans la lutte pour le maintien.

Tout commence pour le mieux pour les locaux lorsque Kuzmanovic, bénéficie d’un bon travail de Ferreras et ouvre la marque à la 22ème minute. Mais c’est une équipe de Plan-les-Ouates bien loin d’être résignée qui s’est présentée à Marignac, en témoigne l’égalisation de Yassir Saidi. Le milieu de terrain récupère un ballon au milieu de terrain et tente un frappe de près de 30 mètres qui vient terminer sa course sous la latte du but défendu par Fontaine (28ème).

C’est une première mi-temps ouverte et équilibrée qui se conclut avec d’un côté comme de l’autre, des défenses qui laissent des espaces et des possibilités de prendre le dessus sur l’adversaire.

C’est sur le même rythme effréné que reprend la seconde période. Grand-Lancy, plus à l’aise techniquement, cherche à exploiter les qualités de ses joueurs offensifs, tandis que Plan-les-Ouates reste bien regroupé, prêt à exploiter la vitesse du duo Mongo – Rodrigues en contre.

Rodrigues, buteur expulsé

Une erreur de Fontaine va permettre aux visiteurs de prendre l’avantage à la 62ème. Sur une sortie aérienne, le gardien lancéen relâche le ballon dans les pieds du jeune Bruno Rodrigues qui n’a plus qu’à pousser dans le but vide. 2 à 1 pour les visiteurs. Pas le temps de faire l’engagement que les esprits s’échauffent et que l’arbitre expulse le jeune attaquant de Plan-les-Ouates. Incompréhension pour l’expulsion et stupeur pour le résultat qui voit le leader mené sur sa pelouse par Plan-les-Ouates.

En supériorité numérique, Grand-Lancy va alors mener l’assaut sur le but de Grujicic qui sauvera les siens à plusieurs reprises. Les minutes passent, les attaques confuses s’enchaînent et le spectre de la défaite plane sur Grand-Lancy. L’entrée de Dupraz va tout de même apporter plus de poids sur le côté gauche et surtout des centres de qualité. Sur l’un de ceux-ci, le ballon traîne dans les seize mètres et termine sa course dans les pieds de Kuzmanovic qui ne rate pas l’occasion d’égaliser. 2 à 2 et il reste dix minutes à jouer.

Un but venu d’ailleurs

Alors que le match nul n’arrange aucune des deux équipes, Grand-Lancy maintient la pression sur un Plan-les-Ouates désormais acculé. La délivrance arrivera à quatre minutes du coup de sifflet final. Sur un centre venu du côté droit, Cyril Aquillon, attaquant de la deuxième équipe fraichement entré sur la pelouse, marque un ciseau retourné de toute beauté.

Appelez-le comme vous voudrez, mais ce but est un chef d’œuvre ! La folie s’empare alors du Stade de Marignac. Les vaincus, eux, ne veulent y croire tant la victoire semblait proche.

« J’ai su à midi que je venais jouer avec la première » confesse le héros de la soirée. Son geste ?  « C’est l’instinct, un ballon comme celui-ci ne se refuse pas, je tente et ça me réussit. Que du bonheur ». Du bonheur oui, pour ce joueur icône du FC Grand-Lancy qui aura la possibilité de fêter dimanche la promotion en 2ème ligue avec la deuxième garniture du club.

Grâce à cette victoire, Grand-Lancy maintient donc son avance sur ses poursuivants. Au-delà du geste qui a déterminé le sort de la rencontre, les hommes de Bruno Codeas ont montré force et caractère pour retourner une situation défavorable. Le retour de blessure de Dusko Kuzmanovic a redonné le tranchant qui avait parfois manqué à l’attaque lancéenne. Auteur d’un doublé vendredi soir, l’attaquant  pourrait bien être un atout de poids dans ce sprint final.

 
http://www.grandlancyfc.ch

Du côté de Plan-les-Ouates, la défaite est douloureuse sous plusieurs points. Tout d’abord parce qu’elle s’est dessinée en seulement six minutes. Ensuite parce que les hommes d’Angel Bua ont fait jeu égal avec le leader pendant la quasi-totalité de la rencontre. Finalement, parce qu’une victoire aurait été l’occasion de passer au-dessus de la barre pour la première fois de la saison.

Il faudra donc vite oublier cette fin de match douloureuse pour aborder de la meilleure des manières la rencontre capitale de la semaine prochaine face à Massongex.

Pour Proxifoot, Osky

FC GRAND-LANCY –  FC PLAN-LES-OUATES  3-2 (1-1)
Stade de Marignac, 120 spectateurs.

Buts : 22′ Kuzmanovic 1-0, 28′ Saidi 1-1, 62′ Fernandes 1-2, 80′ Kuzmanovic 2-2, 86ème Aquillon 3-2.

Grand-Lancy : Fontaine ; Bernard, Studer, Glavas, Sauer ; Arifi, Dimic ©, Mazolo (Vitkieviez 63ème), Ferreras (68ème Dupraz), Silva (76ème Aquillon), Kuzmanovic.
Entraîneur : Bruno Codeas

Plan-les-Ouates : Grujicic ; Cafournelle, Keim (65ème Yeboah), Etje, Michelland ; Leal (87ème Ouchard), Mancino ©, Saidi, Jacot (83ème Lakhdari) ; Rodrigues, Mongo.
Entraîneur : Angel Bua

Avertissements : Mancino, Studer, Kuzmanovic, Vitkieviez, Glavas.
Expulsion : 63ème Rodrigues

Share.