Plan-les-Ouates quasiment condamné

0

Les hommes d’Angel Bua s’inclinent 4 à 3 face à Massongex et voient s’envoler leurs espoirs de survie dans la catégorie. Et pourtant, ils avaient le match en main.

Plan-les-Ouates a-t-il définitivement tiré un trait sur la 2ème ligue interrégionale ? Pas encore sûr, mais le match de samedi ressemble bien à un coup de grâce.  Face à Massongex, alors que la victoire était impérative,  les pensionnaires des Cherpines se sont auto-condamnés dans un match qui reflète finalement une saison passée au-dessous de la barre.

Et pourtant…

Dès l’entame, Plan-les-Ouates montre une certaine aisance dans la conservation du ballon et surprend une équipe de Massongex qui ne s’attendait sûrement pas à être bousculée de la sorte. C’est donc logiquement que le puissant Mongo offre l’ouverture du score aux siens suite à un bon travail de Jacot sur la droite (20ème).

Six minutes plus tard, Mongo, encore lui, s’en va marquer le 2 à 0 du pied gauche. Tout va bien pour Plan-les-Ouates qui voit son bon début de match justement récompensé.

Incompréhensible nervosité

Alors que tout semble réuni pour bien faire, Plan-les-Ouates va se mettre à douter. Les attaquants de Massongex trouvent alors des espaces pour se présenter seul face à Grujicic, la faute à une défense souvent mal alignée. Le manque de sérénité monte d’un cran lorsque Liand marque le 2 à 1 en nette position de hors-jeu (40ème).

C’est donc sur une fausse note que se conclut la première période avec un Plan-les-Ouates aux deux visages. La période de doute ne s’estompera pas avec la mi-temps et profitera aux Valaisans qui égaliseront à la 54ème minute grâce à un joli coup de tête de Tschumpert.

Dès lors, tout reste à refaire pour les hommes d’Angel Bua qui auront tout de même le mérite de ne pas baisser les bras. A la 62ème minute, Yoksuzoglu reçoit un ballon dans la surface et le donne intelligemment en retrait pour Leal qui offre l’avantage à Plan-les-Ouates d’une superbe frappe du gauche.

Donnet envoie PLO en enfer

A 3 à 2, les deux buts de Masongex n’auraient pu être que des accidents. Et bien non. C’est tout d’abord le défenseur valaisan Donnet qui remet les deux équipes à égalité d’une superbe frappe en cloche dans la lucarne. Puis l’entraîneur –joueur David Vernaz va faire sont entrée sur la pelouse et offrir à la 90ème le 4 à 3 final à Donnet qui crucifie encore Grujicic à bout-portant.

Le scénario semble se répéter pour un Plan-les-Ouates qui subit une nouvelle défaite dans les dernières minutes après avoir mené au score. Si les sorties précédentes pouvaient nourrir un certain espoir, la défaite de samedi risque d’être celle de trop, celle qui pourrait envoyer le club des Cherpines en deuxième ligue. Et comme souvent cette saison, Plan-les-Ouates avait les cartes en main, il les a dévoilée à son adversaire.

Mathématiquement, une minime lueur d’espoir subsiste, car 9 points sont encore en jeu dans ce championnat et Plan-les-Ouates en compte 8 de retard sur Massongex, adversaire du jour et  premier non relégable. A la vu du calendrier cependant, seul un miracle pourrait changer la donne.

FC PLAN-LES-OUATES   –  FC MASSONGEX  3-4 (2-1)
Stade des Cherpines, 50 spectateurs

Buts: 20′ Mongo 1-0 ; 26′ Mongo 2-0 ; 40′ Liand 2-1 ; 54′ Tschumpert 2-2 ; 62′ Leal 3-2 ; 74′ Donnet 3-3 ; 90′ Donnet 3-4.

Plan-les-Ouates : Grujicic ; Jacot (79ème Gambacorta), Etje, Curchod, Dalvit ; Esteves, Mancino (87ème Ouchard), Saidi, Leal ; S. Yoksuzoglu, Mongo (66ème Lakhdari).
Entraîneur : Angel Bua

Share.