Saint-Jean et Compesières se quittent bons amis

0

Aucun vainqueur ce dimanche matin du côté du Stade de Varembé. Cette partie, sans rythme et jouée entre deux équipes dont les éléments se connaissent bien, ne restera pas dans les annals.

La longue liste d’absents des deux équipes (Gaud, Cheyrou, Correia, Stadelmann, Courivaux, Barthassat du côté des visiteurs et Mandanici, Otero, Mangano, Alagna, Ducrest du côté des locaux), la chaleur ainsi que l’état pitoyable du terrain, voici tant d’éléments pouvant expliquer la physionomie de cette rencontre.

Première mi-temps sans relief

Plus déterminés que leurs adversaires du jour, les jeannots démarrent mieux la rencontre. Leurs deux attaquants nominatifs, Goutte et Delic, très habiles techniquement conservent les ballons et permettent ainsi à leur équipe de s’installer dans le camp adverse. Malheureusement pour eux, cette bonne entame ne sera pas récompensée, Pelleriti détournant sur son montant droit un essai d’Usai, bien servi dans la surface par Delic. Ce dernier aura encore une possibilité sur contre mais manque de puissance pour battre Pelleriti.

Par la suite, le bon travail des deux cerbères Servettaz et P. Brunner, couplé à l’abbatage de l’infatigable Adler, va permettre aux hommes du duo Dentand-Bédat de revenir dans la partie. Mais tout comme les Jeannots, les “rouge” ne parviennent pas à se montrer dangereux. Et lorsque Ferreira cadre enfin l’une de ses trois tentatives, le portier Bonetti s’y interpose avec brio. Les deux équipes rejoignent les vestiaires sur ce score nul et vierge après une première mi-temps un peu terne.

La seconde période débute sous de meilleurs auspices que la première. Compesières, très dépendant du rendement de son capitaine R. Brunner, est plus déterminé et va se faire récompenser. Une action menée sur la droite de la défense des hommes de Zapico va être stoppée irrégulièrement par le défenseur Jaquet (faute de main selon l’arbitre). Malgré les protestations insistantes des “blanc”, le pied gauche de l’artificier R. Brunner ne tremble pas et c’est l’ouverture du score.

Compesières ne parvient pas à doubler la mise

Des lors, Saint-Jean va pousser pour revenir à la marque. Exposé au contre, le club de Varembé peut remercier le manque de réalisme des visiteurs. Ni Sapey, qui avait remplacé Flament pour sa première titularisation, ni R. Brunner, ni Ganhao ne parviennent à doubler la mise. A ce moment-là, un double avantage aurait sans doute été décisif. Et comme souvent dans ce genre de cas, la punition est immédiate. Vazquez, au terme d’un joli solo, est privé de l’égalisation grâce à la superbe parade de Pelleriti. Mais quelques instants plus tard, le même Vazquez profite de l’inattention des joueurs de Compesières et d’un coup-franc rapidement joué par Delic pour donner l’égalisation à son équipe.

Au terme de la rencontre, Alexandre Dentand, coach de Compesières déclarait :” C’est dommage de ne pas prendre les trois points aujourd’hui. On doit marquer ce deuxième but plus rapidement pour se mettre à l’abri. Le manque de concentration à la fin est regrettable”.

A noter encore dans ce match les décisions parfois incompréhensives de l’arbitre, qui aura, à lui seul, failli faire déborder la rencontre. Dommage car le comportement des deux équipes a aujourd’hui été exemplaire, à l’occasion de la journée du fair play.

 

FC SAINT-JEAN – FC COMPESIÈRES  1-1 (0-0)
Stade de Varembé, 30 spectateurs

Arbitre: Paolo Da Costa

Buts: 49′ R. Brunner (P) 0-1, 86′ Vazquez 1-1

Saint-Jean: Bonetti; Da Cunha, Barbieri, Chudzinski, Chambaz; Jaquet, Kalosyan (67′ Rocco), Usai, Vazquez (87′ Niederhauser); Goutte, Delic.
Entraîneur : José Zapico

Compesières: Pelleriti; Servettaz (83′ Le Sosse), Dumont, P. Brunner; Dürmüller, Adler, R. Brunner, Lardi; Marchand, Ferreira (60′ Ganhao), Flament (60′ Sapey).
Entraîneur : Laurent Bédat

 

 

Share.