Bernex ne sera pas champion

0

Un but splendide de Neuchâtel Xamax en fin de match contraint les hommes de Bobbio à un match nul qui annihile tout espoir de montée. A l’origine du but égalisateur, Alain Geiger et un curieux power play.

Cette fois c’est sûr, le Grand-Lancy-Signal Bernex du week-end prochain ne sera pas la finale que tout le football genevois attendait. En effet, les Bernésiens ne sont pas allés au-delà du match nul face à une jeune équipe volontaire de Neuchâtel Xamax M21.

Fait curieux, les Neuchâtelois ont terminé le match en… power play. A la 87ème minute, Alain Geiger demande à remplacer son gardien par un joueur de champ. L’arbitre exige du nouvel entrant qu’il endosse le maillot de gardien, bien que celui-ci aille se placer sur le front de l’attaque. Pendant que les spectateurs se posent des questions, sourire en coin, le « gardien de champ » amène l’action du but égalisateur. Bien vu Monsieur Geiger. Est-il le précurseur du power play dans le football ? On ne le sait pas. Ce qui est néanmoins certain, c’est que le Directeur technique de Neuchâtel Xamax a réussi son coup.
Première mi-temps stérile
Les premières initiatives du match sont clairement  à l’avantage des jaune et noir. Après seulement 4 minutes de jeu, Tranchet envoie une reprise de volée sur la transversale. Le ton est donné par une équipe de Bernex contrainte à la victoire. Quelques minutes plus tard, Koum se présente seul face à Spicher mais pousse trop le ballon pour pouvoir l’envoyer au fond des filets. A la 22ème minute, Tranchet offre à nouveau un geste d’exception, mais sa tentative de lob de plus de 40 mètres est captée par le gardien neuchâtelois. Puis la partie va s’équilibrer, les jeunes Xamaxiens vont se rendre dangereux à leur tour, notamment par le remuant Sakho, qui trouve en Stoffel un adversaire de taille.

Signal Bernex va prendre l’avantage en début de deuxième mi-temps. Sur un coup-franc de Tranchet, Hechiche anticipe le gardien adverse et dévie de la tête pour offrir le 1 à 0 aux siens. Au fil des minutes, Signal Bernex va alors gérer son avantage, d’autant plus que les nouvelles provenant du Stade J.-A. Samaranch sont bonnes, Grand-Lancy est mené.

Gardien offensif

Hormis une occasion de Di Dio à la 76ème, Bernex va renoncer à s’aventurer trop loin de ses propres buts.

Les jeunes Xamaxiens vont alors se montrer de plus en plus pressants, mais butteront sur un rassurant Stoffel. Puis arrivera la 87ème minute, le coup farfelu de Geiger et l’entrée de son « gardien  offensif ». Sur sa première action, il déborde, centre, le ballon ressort et termine dans les pieds d’Eschmann qui envoie une frappe majestueuse dans la lucarne. 1 à 1 et Bernex voit ses espoirs s’envoler. Qui a fini le match au but ? Et bien tout simplement l’attaquant qui est à peine rentré avec un maillot de gardien sur le dos.

Contraint au nul, Bernex devra donc laisser Grand-Lancy et Montreux jouer le titre lors de la dernière journée. Le derby de la semaine prochaine n’y changera rien, Bernex a laissé passer sa chance.

Photos: Michel Jacquier

SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON  – NEUCHÂTEL XAMAX FC M-21   1-1 (0-0)
Stade municipal de Bernex, 80 spectateurs.

Buts : 48e Hechiche 1-0, 89e Eschmann 1-1

Bernex: Stoffel ; Di Dio, Bigeard, Hechiche, Garbani; Gil (46′ Girod); Dubosson, Mariétan (78′ Parra); Taddéo (69′ Monnerat); Tranchet ©, Koum.
Entraîneur : Piero Bobbio

Xamax M-21 : Spicher (87′ Da Costa); Bize, Gisi, Tortella, Facchinetti ; Ekoman© ; Arnold, Eschmann, Veloso ; Wuthrich, Sakho.
Entraîneur : Alain Geiger

Avertissements : Hechiche, Tranchet.

Share.