Grand-Lancy rate sa première balle de match !

0

Bruno Codeas et ses protégés rentrent bredouilles de Vidy. La faute à une bonne équipe stadiste mais pas seulement…

La donne est très simple en cette fin d’après-midi, si Grand-Lancy l’emporte, il est assuré d’être champion et ainsi fêter une ascension dans la catégorie de jeu supérieure. On s’attend donc à voir des genevois conquérants, entreprenants et agressifs, ce d’autant que le Stade Lausanne Ouchy doit composer sans Boutafenouchet, Baradji, Ures, Ferrari, Tebib et N’Diaye !

Une sortie hasardeuse et un penalty stupide

Pas de véritables occasions de but dans ce premier quart d’heure mais une première indication, le FC Grand-Lancy n’est pas maître du cuir et sur le premier corner du match, c’est l’expérimenté Valente, qui profite d’une sortie approximative du portier Christin, pour pousser le ballon d’une puissante demi-volée au fond des filets. On joue la 19ème minute.

3 minutes plus tard, les bleus et blancs se remettent dans le match grâce à Mercuri, sans doute pas trop habitué à cette place de latéral lui qui généralement officie au poste de numéro 10. Le malheureux commet une faute stupide qui provoque un penalty. Kuzmanovic ajuste la lucarne droite de Castejon, c’est l’égalisation.

Un Grand-Lancy résolument attentiste

On pense alors que Grand-Lancy va enfin prendre le match à son compte et jouer moins crispé. Mais rien de tout cela, bien au contraire. A l’image du capitaine Dimic, que l’on a connu mieux inspiré, l’équipe de Bruno Codeas est imprécise et timorée. Paralysée par l’enjeu ou victime d’une option tactique trop attentiste ?

Toujours est-il que les stadistes, qui viennent de faire un point en trois matchs à Vidy, sont déterminés à clôturer leur saison à « Samaranch » sur une note positive. A la 36ème c’est Valente, seul à l’orée des seize mètres, qui a l’occasion de doubler la mise mais son envoi manque de conviction.

Corners fatals

La 2ème mi-temps démarre et c’est toujours Stade qui monopolise le ballon. Kok (oui oui, le fils de Robert, l’idole de ma jeunesse, le virevoltant ailier blond du FC Servette de la belle époque, section grenat es-tu là !!!), fraîchement entré en jeu, adresse à la 51ème un superbe centre pour Morax, très belle parade du gardien genevois sur la tête à bout portant du jeune stadiste.

Ce qui doit arriver, arrive à la 74ème, après une période où l’homme en noir se distingue par une pluie de cartons jaunes et l’expulsion de l’entraîneur vaudois, bien (trop) remonté, il est vrai, par la prestation « tatillonne » du trio arbitral, c’est Kok encore lui qui, suite à un corner à nouveau mal renvoyé, d’un tir puissant donne l’avantage au Stade Lausanne Ouchy. Réaction lancéenne ? Que nenni ! 8 minutes plus tard, sur un nouveau corner alors que les équipes évoluent à 10 contre 10 (Grand-Lancy perdant au passage Mazolo son meilleur joueur aujourd’hui, et de loin), c’est Kaissi qui s’élève plus haut que tout le monde et inscrit d’une tête puissante le 3-1.

Bertini peut remballer le champagne

La fin du match ne donne rien. Le Stade Lausanne Ouchy vient de battre un trop timide leader. On a aimé la fraîcheur des Vaudois, enmenés par une charnière centrale irréprochable, qui n’a pas laissé la moindre opportunité aux attaquants adverses. Quand Kaissi et Lacroix jouent à ce niveau, il n’y a pas mieux dans cette catégorie de jeu.

On regrette encore une fois l’attitude de Grand-Lancy qui devra se défaire du FC Signal-Bernex la semaine prochaine pour espérere concrétiser sa deuxième balle de match ! Les bleus et blancs comptent sur une baisse de régime de leurs voisins Bernésiens, à moins que la légendaire « solidarité » genevoise ne fasse l’affaire du FC Montreux…

Pour Proxifoot, Jean le Petit

FC STADE LAUSANNE OUCHY – FC GRAND-LANCY  3-1 (1-1)
Stade Juan Antonio Samaranch, 150 spectateurs

Buts : 19′ Valente (1-0), 22′ Kuzmanovic (P) (1-1), 74′ Kok (2-1), 82′ Kaissi (3-1)

Stade-Lausanne : Castejon ; Mora, Lacroix (C), Kaissi, Mercuri ; Da Luz Mendes, Ruchat (49′ Kok), Cessy, Morax, Valente ; Soos (83′ Freire)
Entraîneur : Christophe Ohrel

Grand-Lancy : Christin ; Sauer (18′ Jeannet), Glavas, Studer, Bernard (84′ Vitkieviez); Dupraz (65′ Silva), Dimic (C), Mazolo, Arifi ; Kuzmanovic, De Almeida
Entraîneur : Bruno Codeas

Avertissements : Mercuri, Valente, Cessy, Lacroix, Freire (SLO) ; Glavas, Kuzmanovic, De Almeida (Grand-Lancy)
Expulsions : 67′ Ohrel (SLO, réclamations), 79′ Mercuri (SLO, 2ème carton jaune), 80′ Mazolo (Grand-Lancy, 2ème carton jaune)

Share.