Débuts catastrophiques pour Geneva

0

Sous une pesante chaleur, Montreux se montre comme l’un des candidats à la montée en infligeant à Geneva une cuisante défaite à domicile (1-5). Les hommes d’Auro Duarte découvrent le rythme qui les attend dans cette catégorie.

Grosse ambiance au stade de Frontenex en ce dimanche après-midi : les supporters sont venus nombreux pour assister aux débuts du FC Geneva en 2ème ligue interrégionale. Qui eut cru que les joueurs d’Auro Duarte, encore en troisième ligue il y a deux ans, évolueraient dans cette catégorie en si peu de temps… C’est donc un challenge de poids qui les attend cette saison.

Mais les « Brésiliens » sont tombés sur une équipe qui leur était supérieure dans quasiment tous les compartiments : le FC Montreux-Sports, second du championnat 2008-2009 et qui a affiché à Genève de grandes ambitions pour cette saison. Dépassés surtout physiquement, les Genevois ont spécialement souffert de la lourdeur de la météo et ont pris l’eau en seconde période.

Pourtant, les locaux avaient effectué une première demi-heure porteuse d’espoirs puisqu’ils ont titillé, timidement certes, les cages montreusiennes, par l’intermédiaire d’André Cruz et Bita notamment.

André Cruz, ex-Meyrin, entouré de deux Montreusiens.

Mais dès la demi-heure de jeu, les Vaudois, qui n’avaient offensivement pas existé, vont renverser la tendance et se créer trois occasions consécutives : d’abord par l’intermédiaire de Wissam, qui manque son duel face au jeune portier Stierlin ; ensuite c’est Rameau qui voit sa tête frôler la transversale suite à un centre de Cadet et, finalement, c’est ce même Rameau qui voit son tir lointain passer juste à côté.

Nous nous approchons de la pause avec une sensation de frustration, étant donné que les aficionados n’ont pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Le rythme de la partie est relativement lent, ceci est notamment dû à la chaleur de plomb qui ne facilite pas la pratique du football.

Pourtant, juste avant la pause, les « noirs » vont être excessivement payés, puisqu’un centre en retrait du très actif latéral gauche vaudois Cadet va trouver preneur par l’intermédiaire de Viera qui ouvre le score sur un tir à ras de terre croisé. Puis, deux minutes plus tard, une faute très absurde du défenseur De Paiva, qui pousse clairement le petit Da Costa dans les seize mètres, est synonyme de penalty pour les visiteurs : c’est le milieu de terrain Koné qui se chargera de mettre le compteur à 0-2, score avec lequel nous arrivons à l’heure du thé.

Malgré le bon plongeon de Stierlin, Koné inscrit le 0-2 pour les siens.

Incroyable réalisme des Vaudois, qui profitent des cadeaux de la défense locale pour se placer avec un avantage considérable à la mi-temps, alors que nous nous acheminions vers un score nul et vierge. Les champions de 2ème ligue genevoise 2008-2009 ont manqué d’animosité offensive, les nombreux ballons perdus par Maxime Sanou ne facilitant pas la tâche.

Pourtant, en début de seconde période, le seul débordement de l’ancien joueur de Zürich se termine par un centre tir repoussé par le gardien vaudois. L’attaquant Bita, se charge de pousser le ballon au fond des filets et de donner de l’espoir aux siens en réduisant le score à 1-2.

Espoir de courte durée puisque trois minutes plus tard, c’est le « show » du petit milieu de terrain Mickaël Da Costa qui va débuter… En effet, suite à un bon centre de Rameau, il se charge de fusiller Stierlin d’une splendide reprise de volée du pied gauche qui se hisse sous la transversale : 1-3 pour Montreux.

Puis, hors de tout marquage, il décroche un missile de 25 mètres qui se loge en pleine lucarne, réduisant le travail du jeune Stierlin à celui de spectateur : cela fait 1-4 pour les visiteurs, les Genevois sont dépassés par le rush vaudois…

Les attaquants montreusiens pénètrent dans la défense locale comme dans du beurre. Les visiteurs sont en train d’infliger une véritable correction aux néo-promus. Très au-dessus physiquement, c’est aussi offensivement que les joueurs d’Alain Barre montrent leurs qualités. Grâce notamment aux débordements constants des latéraux et au brillant travail de l’ancien Servettien Wissam, ainsi que de leurs milieux offensifs de qualité, la défense locale est totalement dépassée.

Juste avant le coup de sifflet final, c’est Oliveira qui se chargera d’inscrire le 1-5 suite à un centre millimétré de l’omniprésent Da Costa, auteur d’un match parfait puisqu’il a activement participé à quatre des cinq buts de son équipe.

Montreux inflige une cuisante défaite aux hommes d’Auro Duarte sur le score sans appel de 1-5. Débuts difficiles donc pour les pensionnaires de Frontenex qui découvrent le rythme de cette nouvelle catégorie de jeu. Si l’entraîneur brésilien nous avouait il y a quelques jours que le défaut de son équipe était qu’elle prenait trop de buts (cf. interview Proxifoot), ceci s’est avéré vrai en ce dimanche après-midi.

Auro Duarte sait donc quel championnat l’attend mais nous sommes persuadés qu’il travaillera en conséquence pour atteindre ses objectifs de la saison.

 

FC GENEVA – FC MONTREUX-SPORTS  1-5 (0-2)
Stade de Frontenex, environ 150 spectateurs

Arbitres : Gomes Ferreira ; Sejdi, Guex

Buts : 40’ Viera 0-1, 44’ Koné (P) 0-2, 55’ Bita 1-2, 59’ Da Costa 1-3, 78’ Da Costa 1-4, 89’ Oliveira 1-5

Geneva (4-3-3) : Stierlin ; Milici (60’ Chiesa), De Paiva, Elmira ©, Munier ; Da Silva, Neves, De Azevedo (74’ Besson) ; Cruz (46’ Ramos), Sanou, Bita.
Entraîneur : Auro Duarte

Montreux (4-4-2) : Mesce ; Brunimann, Djukic, Pagano, Cadet ; Malnati, Koné, Viera (46’ Ben Brahim), Da Costa (90’ Fankhauser) ; Wissam, Rameau (81’ Oliveira).
Entraîneur : Alain Barre

Avertissement : De Paiva (Geneva)

 

Share.