Derby fou à Rouelbeau !

0

Mené encore 3 à 1 à la 80ème minute, Saint-Paul réussit l’exploit de marquer trois buts en dix minutes et remporte le derby face à Meinier.

Après une année sans derby, Meinier et Saint-Paul se retrouvent ce dimanche au nouveau centre sportif de Rouelbeau. Le bon début de championnat de ces deux équipes laisse entrevoir de belles promesses pour ce match.

Début de match équilibré

Le match commence à peine et Saint-Paul se montre déjà dangereux. A la 2ème minute, Martinez tire un coup-franc depuis la gauche, le ballon est repris par Cardoso et semble rentrer dans la cage adverse. Les joueurs de Saint-Paul et une majorité du public pensent que le ballon a franchi la ligne mais l’arbitre, M. Amadasun n’est pas du même avis et n’accorde pas le but.

Meinier se crée dans la foulée quelques occasions par l’intermédiaire de son attaquant Kassongo. A la 9ème minute, ce dernier déborde sur le côté droit, entre dans les 16 mètres, le gardien Michaud rate son intervention mais finalement un défenseur de Saint-Paul peut mettre la balle en corner.

Par la suite, le match est équilibré, les deux équipes jouant bien au ballon mais ne se créant pas d’occasions franches.

A la 38ème minute, alors que Saint-Paul semble prendre l’avantage, Meinier va ouvrir le score. Kassongo, encore lui, effectue un bon travail sur la gauche, centre et trouve Ducommun qui ne manque pas l’occasion de marquer. Meinier domine alors la fin de cette première période et repart aux vestiaires avec cet avantage.

Pluie de buts en deuxième mi-temps

La deuxième mi-temps débute comme la première, c’est-à-dire avec une action litigieuse. En effet, à la 48ème minute, Martinez effectue une longue passe en direction de Gueraichi qui, dans les 16 mètres, tente d’éliminer son adversaire. Ce dernier tacle le ballon mais semble aussi le toucher de la main. Comme bien souvent sur ce genre d’action, il est difficile de dire s’il y avait main ou pas. L’arbitre décide en tout cas de ne pas donner pénalty.

Les joueurs de Saint-Paul dominent cette seconde période. Cette domination est concrétisée par un but à la 63ème minute, à la suite d’une belle action : Martinez effectue un centre pour Cardoso qui remet de la tête pour Nobel qui tire et marque. Le match est totalement relancé.

Alors que Saint-Paul semble avoir le match en main, Pagura fait une faute dans la surface de réparation sur Ducommun qui partait vers le but. L’arbitre n’hésite pas et siffle pénalty. Ce dernier est transformé par Udry. Meinier mène donc 2 à 1 à la 66ème minute.

Dix minutes plus tard, Allstadt déborde sur la gauche et effectue un « centre-tir » depuis 20 mètres. Le ballon finit au fond des filets. Les spectateurs se demandent si le joueur a voulu centrer ou tirer mais ce dernier avouera à la fin du match qu’il voulait centrer. Toujours est-il que ce but est magnifique et donne à Meinier deux buts d’avance.

Saint-Paul ne se décourage pas et va entamer dix minutes de folie. A la 80ème minute, les hommes de Nobel reviennent à 3 à 2 grâce à Cardoso qui ne manque pas son duel face au gardien meynite, Alvarez Armada. Puis, à la 86ème minute, les joueurs de Saint-Paul voient leurs efforts récompensés. A la suite d’un centre de Kressibucher, Innouch, bien seul, va arracher l’égalisation. Cette fin de match est complètement folle mais ce n’est pas fini ! Dans les arrêts de jeu, Fernandes adresse une belle ouverture pour Innouch, dont le tir finit au fond des filets.

Ce derby s’achève sur le score de 4 à 3 pour Saint-Paul. Victoire méritée pour les visiteurs qui ont dominé la seconde période. Cependant, il faut noter le bon état d’esprit des deux équipes qui nous ont fait voir un bon match avec sept buts en ce dimanche après-midi.

Impressions des deux entraîneurs

A la fin de match, Christophe Durret se montrait déçu : «  C’était un très mauvais match de Meinier. Victoire méritée de Saint-Paul qui a eu plus d’envie que nous. »

Marcel Nobel, auteur d’un coaching gagnant, était, bien sûr, heureux : «  C’est une magnifique victoire contre une solide équipe de Meinier, qui mérite son statut de favori de groupe. Ils ont une bonne jouerie, une bonne défense, ils vont vite devant…Je félicite aussi Allstadt pour son but magnifique. La sortie de Di Mario, un des meilleurs selon moi, a été un des tournants du match. Sinon, je pense qu’on était plus frais physiquement à la fin du match. »

 

US MEINIER – FC SAINT-PAUL  3-4 (1-0)
Centre sportif de Rouelbeau, environ 100 spectateurs

Arbitre : Amadasun

Buts : 38′ Ducommun 1-0, 63′ Nobel 1-1, 66′ Udry (P) 2-1, 78′ Allstadt 3-1,  80′ Cardoso 3-2, 86′ Innouch 3-3, 91′ Innouch 3-4

Meinier : Alvarez Armada ; Wydler, Salerno (64′ Heufemann), Roten, Cervi ; Di Mario (64′ Lewis), Ianne, Fuente Savasua, Udry (72′ Allstadt); Kassongo, Ducommun
Entraîneurs : Christophe Durret et Franco Ricci

Saint-Paul : Michaud ; Aubert, Pagura, Levet, Martinez ; Hadj (64′ Innouch), Nobel, Liegeois F., Liegeois N. (54′ Kressibucher); Gueraichi (64′ Fernandes), Cardoso
Entraîneurs : Marcel Nobel et Florian Eder

Avertissements : Udry, Ianne, Lewis (Meinier) ; Liegeois F., Aubert, Nobel, Kressibucher (Saint-Paul)

 

Photos: Despondos Footos

 

 

Share.