Un Cerceda réaliste enfonce un peu plus UGS II

0

UGS perd de nouveau trois points très précieux. Les hommes de Jean Yves Soilihi se mettent dans une position delicate.

Après les deux premières journées, soldées par deux défaites, UGS se doit de prendre les trois points lors de la reception de Cerceda. Les « blanc et bleu» ont à cœur de prouver que la défaite face à Etoile-Carouge n’était qu’un accident.

Le beau jeu d’UGS

Les deux équipes entament le match en 4-4-2. A noter que Cerceda enregistre le retour de Daniel Regueiro après un longue absence : 2ans ! D’entrée, on voit que les deux formations ont la volonté d’aller vers l’avant. C’est le club de Vessy qui va se montrer dangereux le premier, dès la 2ème minute par l’intermédiaire de Da Silva T. qui d’un coup franc des 20 mètres force le gardien à se détendre.

Puis ce sont les « violet » qui vont dominer les débats. Malheureusement, dès la 6ème minute, Jean Yves Soilihi est forcé de remplacer son milieu gauche, Ibrahim, qui s’est blessé tout seul, semble-t-il. UGS enchaîne les attaques, et pratique un football agréable à regarder. Les joueurs profitent de toute la largeur du terrain et on voit souvent les latéraux ainsi que les milieux de terrain déborder.

A la 26ème minute une longue transversale trouve Gerbout qui arme une volée du gauche, mais celle-ci ne trouve pas le cadre. Les « violet » pressent haut sur le terrain, mais les hommes d’Enrique Gago sont très solides défensivement.

Cerceda termine mieux cette 1ère mi-temps et place un nouveau contre rapide, une mauvaise sortie du gardien d’UGS qui renvoie directement dans l’axe aurait pu profiter à De Almeida qui se précipite mais il rate complètement sa frappe. On joue la 37ème minute. Dans la minute suivante, une très belle action à trois ; Pallas, Madarnas et De Almeida, voit ce dernier tenter une frappe dans les 16 mètres qui passe au-dessus de la cage de Maillard.

Juste avant la mi-temps sur un coup-franc venant de la gauche, UGS croit ouvrir le score par l’intermédiaire de Croce. Le ballon est bien au fond des filets, mais Croce est coupable d’avoir poussé Del Castillo pour se retrouver en position favorable.

C’est donc sur le score de 0-0 que l’heure du thé arrive. La 1ère mi-temps a été dominée par UGS qui a été trop brouillon dans le dernier geste. Cerceda, grâce à sa solide défense préserve sa cage inviolée.

Le réalisme de Cerceda

On se dit que la deuxième partie du match promet, puisque les deux équipes ont besoin de points. L’engagement est pour les « bleu et blanc ». Trois hommes se trouvent dans le rond centrale. L’arbitre siffle, Cerceda engage et Da Silva T. frappe du milieu de terrain. Le gardien est avancé et se fait lobber. 1-0 pour Cerceda dès l’engagement.

UGS ne baisse pas les bras et continue à jouer au ballon. A la 52ème sur une intervention de Da Silva T., l’arbitre sort le carton jaune. Celui-ci réagit en applaudissant…et voit le deuxième carton jaune synonyme de rouge. Cerceda se retrouve donc à 10 contre 11. Les « violet » essaient sans arrêt de revenir à la marque, mais Cerceda semble bien décidé à ne pas prendre de but cet après-midi.

A la 74ème minute, les hôtes obtiennent un bon coup-franc côté droit. Gerbout le frappe en direction des seize mètres. Croce est ceinturé et tombe. L’abitre siffle et indique le point de pénalty. C’est Recordon qui, sans trembler, se charge de la transformation. 1-1, égalisation méritée pour UGS qui a multiplié les attaques.

Dix minutes avant le coup de sifflet final, De Almeida, très remuant en attaque, obtient un coup-fanc excentré sur le côté gauche. C’est Tayeh, entré plus tôt, qui se charge de le tirer. On s’attend à un centre et c’est finalement un puissant centre-tir qui trouve la lucarne doite de Maillard. Pendant les minutes qui suivent, les pensionaires de Frontenex essaie par tous les moyens de mettre en danger Da Silva, multipliant les longs ballons.

Dans les arrêts de jeu, on croit à l’égalisation lorsque Dos Santos reçoit un long ballon dans les seize mètres de Cerceda. Malheureusement sa frappe va directement sur le gardien. M. Ignacio siffle la fin du match sur le score de 1-2.

Cerceda, très solide et réaliste, repart donc avec les trois points et confirme sa victoire lors du premier match. Les « violet » qui ont produit un jeu plus léché que leur adversaire du jour, se voient mal récompensés. Ils occupent la treizième et dernière place du groupe 1. Pourtant au vu de la qualité de jeu proposé, on se dit qu’ils n’occuperont pas cette place bien longtemps et qu’on les retrouvera très vite dans la première moitié du classement.

 

FC UGS II – CD CERCEDA-GENÈVE  1-2 (0-0)
Stade des Fourches, environ 40 spectateurs

Arbitre: M. Ignacio

Buts : 46′ Da Silva T. 0-1, 75′ Recordon 1-1, 79′ Tayeh 1-2

UGS II (4-4-2): Maillard ; Cereda, Tirmisi, Milioto, Bauer © ; Ibrahim (6′ Dos Santos), Croce, Recordon, El Kholti (75′ Longo G.) ; Gerbout, Longo C. (65′ Torjman).
Entraîneur : Jean Yves Soilihi

Cerceda (4-4-2) : Da Silva R.; Blas ©, Agostinho, Del Castillo, Dablet ; Sanou (71′ Ceesay), Pallas, Da Silva T., Madarnas (57′ Tayeh) ; De Almeida, Regueiro (85′ Querol).
Entraîneur : Enrique Gago

Avertissements : Tirmisi (UGS II), Da Silva T. (Cerceda)
Expulsion : 52e Da Silva T. (Cerceda)

 

 

Pour Proxifoot, Buscapé

Share.