Puplinge reste endormi, Saint-Jean en profite

0
Match capital pour la lutte pour le maintien ce dimanche matin à Varembé. St-Jean-Puplinge, c’était un duel opposant les deux lanternes rouges de ce groupe avant cette onzième journée de championnat.

Dès l’entame du match, on sent que St-Jean est plus impliqué que son adversaire. Il faut dire que se présenter à 10 à quinze minutes du coup de sifflet initial et voir certains joueurs arriver une fois le match bien entamé n’est pas la meilleure préparation qui soit.

St-Jean se crée donc d’emblée deux situations chaudes mais ne concrétise pas. Le match va ensuite entrer dans un faux rythme. Et plus rien ne sera à signaler pendant 20 longues minutes. A la 25ème, une belle tête de Mwamba bien stoppée par Morgan sonnera un petit réveil pour réchauffer le public venu assister à cette rencontre d’un niveau très moyen. Et malgré une timide tentative de Chaves sur Bonetti, c’est bien St-Jean qui va concrétiser sa timide domination. A la 37ème un très bon centre de Halilovic trouve Mwamba dont la tête plongeante trouve la lucarne de Morgan. Une ouverture du score méritée pour St-Jean face à ce Puplinge endormi.

Les locaux vont profiter de cette ouverture du score pour tenter d’assommer leurs adversaires en se créant deux situations très chaudes en fin de mi-temps, mais les essais de Cunto et Boakye sont trop timides pour inquiéter le portier adverse. Cependant, les blancs vont quand même parvenir à aller boire le thé avec deux unités d’avance puisque dans les arrêts de jeu Cunto profite d’une hésitation de la défense adverse pour tromper Morgan une seconde fois.

En deuxième mi-temps, le schéma se reproduit entre un St-Jean désireux de prendre plus l’avantage mais en mal de réalisme et un Puplinge dont quelques joueurs sont restés sur leur oreiller.

C’est quand même Puplinge qui va se créer la première occasion, mais Bonetti s’interposer avec brio sur la tentative de la 52ème minute de Percin.

Six minutes fatales

Puplinge n’arrive toujours pas à se mettre vraiment dans son match et va connaître six minutes cauchemardesques. A la 62ème, une belle action collective se termine sur un centre en retrait que Alagna peut concrétiser en but. Ce 3-0 assomme complètement Puplinge dont la défense est complètement hors de position deux minutes plus tard permettant à Halilovic de se présenter seul face au gardien adverse pour inscrire le 4-0.

Mais le cauchemar de Puplinge va encore continuer deux minutes plus tard quand un débordement de Boakye trouve Mwamba seul au deuxième poteau pour un 5-0 très sec mais pas immérité a ce moment de la partie.

Ce cinquième but va étonnamment changer la physionomie du match et l’entrée en jeu côté Puplinge de Demierre à la 74ème minute va coïncider avec un net regain des joueurs de José Burgos.

Réaction vaine

Dans la même minute, Pereira récupérait un très mauvais dégagement de Bonetti mais ne trouvait pas le cadre pour la première occasion de ce qui allait être la réaction  d’orgueil de Puplinge. Car malgré une transversale de Barbieri sur un joli une-deux avec Boakye, les dix dernières minutes seront entièrement à l’avantage des visiteurs. Malheureusement pour eux, cette réaction sera trop tardive et les trois réussites inscrites par Koularmanis sur une superbe action personnelle, par Cerkin puis Chaves dans les derniers instants de la partie ne serviront qu’à rendre le score moins sévère.

A l’heure de l’analyse, José Burgos regrette évidemment le manque de sérieux dans la préparation de son équipe : “Il faut espérer qu’on ne joue pas trop de matches le matin… C’est dommage que pour un match aussi important certains n’arrivent pas à faire l’effort.”

Évidemment, l’avis dans l’autre camp est opposé et la satisfaction de remporter ce match “à six points” l’emporte sur la déception du dernier quart d’heure où l’équipe a laissé filer le match.

 

FC SAINT-JEAN –  FC PUPLINGE  5-3 (2-0)
Stade de Varembé, terrain synthétique

Buts : 37′ Mwamba 1-0, 45’+ Cunto 2-0, 62′ Alagna 3-0, 64′ Halilovic 4-0, 68′ Mwamba 5-0, 81′ Koularmanis 5-1, 85′ Cerkin 5-2, 89′ Chaves 5-3

Saint-Jean : Bonetti; Chambaz, Mangano (C), Chadzinski, Usai (59′ Mandanici); Mwamba, Boakye, Alagna (67′ Barbieri), Goutte; Cunto (77′ Gomes), Halilovic.
Entraîneur: Abdelmoula Ben Zaid

Puplinge : Morgan; Sourial, Cerato, Mula, Zendaoui (40′ Pereira); Khettabi, Tartaglione  (C) (74′ Demierre), Koularmanis, Tortorici; Percin (62′ Cerkin), Chaves.
Entraîneur: José Burgos

Share.