Saint-Paul revient de loin

0

Menés 3-1 à la mi-temps, les hommes du duo Nobel-Eder renversent la tendance en seconde période grâce à un hat trick de leur attaquant Innouch.

Match au sommet de ce groupe 1 de 3ème ligue entre Saint-Paul, actuel leader, et son dauphin Carouge II. Défaits dans la semaine du côté de Puplinge, les hôtes doivent réagir sous peine de voir leur avance au classement fondre comme neige au soleil.

Etoile-Carouge II désire poursuivre son bon parcours lors de ce premier tour et vient vendre chèrement sa peau dans la course au titre honorifique de champion d’automne.

Tambour battant

Pas de round d’observation entre deux équipes portées vers l’attaque et qui en ce début de match se livrent courageusement. L’état de la pelouse, forcément très mouillée et grasse, explique que les défenses respectives ne prennent pas de risques et tentent de jouer long, afin de s’installer dans le camp adverse.

On sent deux blocs défensifs fragiles, les opportunités de part et d’autre en sont la preuve. Les largesses défensives vont permettre aux quelques fidèles supporters de voir du spectacle, des occasions ratées et des buts… dans un match à enjeu et à suspense.

Concrétisation

L’ouverture du score va être l’œuvre des visiteurs, par l’intermédiaire de leur milieu de couloir Pais, (9ème). Mais la réaction des locaux ne va pas tarder et ils vont égaliser grâce à une tête de Martinez (15’).

Equilibré, le match est plaisant même si les deux équipes ont tendance à sauter le milieu de terrain. Certes les conditions de jeu sont difficiles, mais peu de jeu au sol est proposé, il s’agit plus souvent de ballons aériens avec de nombreux duels âpres, engagés mais corrects.

La patte de Loureiro

Joueur de petite taille, mais très rapide et habile avec le ballon, le numéro 11 carougeois va semer le trouble dans l’arrière garde locale et s’offrir un doublé en quelques minutes.

Tout d’abord sur coup franc, il trompe la vigilance de Tombeur au premier poteau (21’ 1-2) pour donner l’avantage à ses couleurs.Puis d’un très bon enchaînement contrôle frappe (42’ 1-3), il offre deux longueurs d’avance à son équipe.

Certes mené au score, Saint-Paul a pourtant eu de nombreuses opportunités devant la cage de Revilloud, mais sans succès. On pense à la transversale de Cardoso et à l’occasion de Martinez (frappe stoppée par le gardien).

Coaching gagnant

De retour des vestiaires, l’organisation tactique des « rouge » montre une envie d’aller de l’avant, de faire douter l’adversaire et de s’installer dans le camp adverse afin de concrétiser les quelques occasions à disposition.

L’équipe est articulée autour d’un 3-4-3 et ce système de jeu va permettre aux pensionnaires de la Californie de jouer plus haut et de récupérer un bon nombre de ballons dans leur moitié offensive. Le trio Cardoso –Innouch -Gueraichi bouge beaucoup, crée des courses, trouve des décalages et leur activité pèse sur la défense carougeoise. Cette dernière recule et peine à sortir de sa zone défensive.

La seconde garniture stellienne n’est cependant pas mise en danger, mais elle est poussée à la faute par un adversaire qui n’a plus rien à perdre.

Histoire de penaltys

Et fautes il va y avoir dans la surface de réparation des « bleu» et ce malgré les nombreuses réclamations du banc visiteur. Un tirage de maillot flagrant (52’) et une faute évidente sur Cardoso (57’) vont permettre à Innouch de transformer les deux penaltys et d’égaliser dans cette rencontre fort mouvementée.

De plus, la troupe d’Agudo perd son capitaine Martin pour double carton jaune suite à sa faute de la 52ème, double penaltys et infériorité numérique pour les visiteurs!!!

Les jeunes carougeois sont remontés par cette égalisation, ils semblent nerveux et perdent leur énergie à réclamer auprès de l’arbitre. Ils peinent à se concentrer sur le jeu et ils vont se faire piéger sur un contre rudement mené par le duo Cardoso-Innouch. Le capitaine des locaux lance parfaitement l’expérimenté Innouch, qui d’une magnifique frappe croisée, trompe Revilloud et donne l’avantage à son équipe pour la première fois de la matinée (68’ 4-3).

L’entrée de Baumgartner côté stellien va amener de la vivacité, son allant offensif oblige les hommes du capitaine Levet à rester vigilants. Leur remaniement tactique avec un retour à quatre défenseurs en est la preuve, ils veulent garder leur acquis et empêcher leur adversaire de se rapprocher de la cage de Tombeur.

Les visiteurs n’y arriveront qu’une fois, sur un rapide débordement de Baumgartner, séché par Nobel (90’), expulsion et penalty en faveur de Carouge II.

C’est Dalle Mulle qui se charge de la transformation, mais son tir est arrêté par l’excellent Tombeur, qui permet à son équipe de garder son but d’avance et de fêter un précieux succès face à un réel prétendant à la montée en deuxième ligue. Ce match aura brillé de par son lot d’émotions, mais c’est finalement les hommes du duo Nobel-Eder, qui, à force d’abnégation, s’imposent et finissent en tête de ce premier tour du groupe 1 de 3ème ligue.

 

 

FC SAINT-PAUL – ETOILE CAROUGE FC II  4-3 (1-3)
Stade de la Californie, 50 spectateurs.

Arbitre : M. Schmutz

Buts : 9’ Pais 0-1, 15’ Martinez 1-1, 21’ Loureiro 1-2, 42’ Loureiro 1-3, 52’ Innouch 2-3 (P), 57’ Innouch 3-3 (P), 68’ Innouch 4-3

Saint-Paul : Tombeur; Galle (45’ Hadj), Pagura, Nobel, Levet; Kressibucher (45’ Gueraichi), Liegeois, Gauthier, Martinez; Innouch, Cardoso (84’ Da Silva).
Entraîneurs: Marcel Nobel et Florian Eder

Carouge II: Revilloud; Renna, Canedo, Varela, Leone (84’ Kiamouche); Dalle Mulle, Martin, Vitkievez, Pais; Loureiro, Fisco (76’ Baumgartner).
Entraîneur: Eduardo Agudo.

Expulsions: 52′ Martin, 90′ Nobel

 

Photos: Despondos Footos

Share.