Victoire à l’arraché de Bernex II

0

Face à un Meinier qui n’a pas démérité, Signal-Bernex II remporte les trois points dans les dernières minutes de jeu.

Ce dimanche, Meinier recevait la deuxième équipe de Bernex sur son terrain synthétique, étant donné les mauvaises conditions météorologiques de la veille. Les Bernésiens, désormais entraînés par Roberto Petulla, avaient un objectif clair : confirmer leur victoire acquise le week-end passé face à Satigny. Les hommes de Christophe Durret et Franco Ricci, quant à eux, désiraient se rapprocher du leader Saint-Paul.

Bon début de match des deux équipes

Le match débute donc sur un rythme plutôt élevé. Les Meynites se créent la première occasion de la partie grâce à une reprise de Mokbil qui passe juste au-dessus de la cage de Liviero. Puis, Bernex II réplique avec une tête de Vitagliano qui oblige Mayer à réaliser une belle parade.

Après le premier quart d’heure, Meinier prend l’avantage. L’équipe meynite peut compter sur son milieu droit, Allstadt, très actif en ce début de match, comme en témoigne sa belle frappe depuis 20 mètres à la 22ème minute. Deux minutes plus tard, ce même joueur voit ses efforts récompensés : suite à un excellent travail, il réussit à éliminer son adversaire et peut battre Liviero d’un tir qui se loge au deuxième poteau. Meinier mène donc 1 à 0. Allstadt n’en reste pas là et arme une belle frappe quelques minutes plus tard, mais celle-ci est captée par le gardien bernésien.

Bernex, emmené par un Yoksuzoglu intenable cette après-midi, réagit. A la 34ème minute, les Meynites sont mis en danger par une belle frappe de Yoksuzoglu. Une minute plus tard, ce dernier arme à nouveau une frappe à l’entrée de la surface de réparation mais Mayer réalise une magnifique parade. Malheureusement pour le gardien meynite, sa défense manque de réaction. Ortiz en profite et égalise de la tête pour son équipe.

Meinier ne se décourage pas et reprend l’avantage à la 39ème minute. En effet, Udry inscrit le 2 à 1 sur une action similaire au premier but, Liviero étant à nouveau battu sur une frappe au deuxième poteau. Le score ne bougera plus jusqu’à la mi-temps.

Bernex domine

Pour cette deuxième mi-temps, Roberto Petulla décide de changer deux de ses hommes, Zegeye et Obonou, et fait rentrer Lekeufack et Djani. Ces changements s’avèrent plutôt payants, Djani se créant deux occasions dans les dix premières minutes de la seconde période.

Les joueurs meynites, quant à eux, inquiètent le gardien bernésien sur un coup-franc, puis sur une tête d’Allstadt. A la 66ème minute, Bernex obtient un coup-franc direct suite à une faute sur Ortiz. Yoksuzolgu se charge de la transformation et trouve le chemin des filets grâce à sa « patte » gauche. Les Bernésiens reviennent donc au score.

Les hommes de Durret semblent comme assommés par cette égalisation et Bernex en profite. A la 70ème minute, la frappe d’Ortiz passe juste au-dessus des filets tandis qu’à la 74ème, un tir ras-terre de Yoksuzolgu est capté par Mayer.

La fin de la partie approche. Les visiteurs réussissent alors à prendre l’avantage pour la première fois du match : Rey pénètre dans les 16 mètres, son centre est contré par un défenseur meynite et le ballon finit au fond des filets. Les Bernésiens mènent donc 3 à 2. Dans les arrêts de jeu, Meinier a une ultime occasion grâce à une frappe de De Almeida mais celle-ci vient s’écraser sur la latte.

Bernex II remporte donc ce match, ce qui n’est pas démérité au vu de leur deuxième mi-temps. Quant à Meinier, les joueurs se sont bien battus mais ont été un peu malchanceux. Les deux équipes sont à féliciter pour le match plaisant qu’elles ont présenté cette après-midi.

Réactions des entraîneurs

Le duo Durret-Ricci avait une réaction mitigée à la fin du match : « Nous tirons un grand coup de chapeau à nos joueurs. Ils ont réalisé un sacré match. Par-contre, cette équipe de Bernex n’avait rien à voir avec une équipe de 3ème ligue. C’est dommage, ça peut fausser le championnat. C’est peut-être un commentaire d’une équipe qui a perdu mais pour un club qui se dit formateur, ça aurait été mieux de prendre des juniors au lieu de joueurs de la première ».

 

Roberto Petulla, lui, était ravi : « C’est avec un grand plaisir que j’ai repris cette équipe. Cette victoire est une grande satisfaction. Il était important que les joueurs repartent avec la joie de la victoire pour bien commencer le deuxième tour. Je tiens à féliciter Meinier car il faut deux équipes pour qu’il y ait un bon match. L’objectif pour la suite de la saison est de prendre du plaisir et de continuer avec cet état d’esprit positif ».

 

US MEINIER – SIGNAL FC BERNEX-CONFIGNON II  2-3 (2-1)
Centre sportif de Rouelbeau, environ 50 spectateurs

Arbitre : Besim Arifi

Buts : 24′ Allstadt 1-0, 35′ Ortiz 1-1, 39′ Udry 2-1, 66′ Yoksuzoglu 2-2, 89′ Fiechter (CSC) 2-3

Meinier : Mayer ; Mokbil, Roten, Chenevard, Fiechter ; Allstadt, Di Mario (75′ Amaral), Fuente Sarasua, Heufemann (35′ De Almeida); Ducommun (C), Udry (57′ Kassongo).
Entraîneurs : Christophe Durret et Franco Ricci

Bernex II : Liviero ; Diarrassouba, Boschetti, Barbara, Golay ; Ortiz (77′ Sarrazin), Zegeye (45′ Lekeufack), Yoksuzoglu, Vitagliano ; Obounou (45′ Djani), Rey.
Entraîneurs : Roberto Petulla et Hugo Liviero

Avertissements : Di Mario (Meinier) ; Vitagliano, Ortiz, Yoksuzolglu (Bernex II)

 

Photos: Despondos Footos

 

Share.